à la uneLe ClubOeil du supporter

1973-1978 : Naissance d’une ferveur

La période 1973-1978 est marquée par le début d’une passion populaire. Du premier échauffement au Parc à la naissance des premiers groupes de supporters, retour sur le début d’un engouement collectif.

10 novembre 1973. Cette date est gravée au fer rouge dans l’histoire du Paris Saint-Germain comme la première fois ou les rouges et bleus ont joué au Parc des Princes, à ce moment fief du Paris FC. Alors en division 2, les hommes de Just Fontaine affrontent le Red Star, principal rival à la montée. Un derby passionnant, qui se terminera sur une victoire 3 buts à 1 pour inaugurer cette grande première. Avant le match, les joueurs s’échauffent devant la tribune Boulogne. C’est le début d’une tradition.

 

Une lente conquête

Ces années seront aussi marquées par la naissance d’un engouement du public parisien pour le PSG. Lors du match retour de Coupe de France face à Nancy le 5 mars 1974, le Parc accueille près de 18 000 personnes.  Puis c’est 25 000 spectateurs qui garniront les tribunes pour le huitième retour face à Metz. Contre Reims, en quarts de final, c’est presque le double, 44 500 personnes qui se déplaceront pour voir le PSG évoluer dans ce qui deviendra plus tard son jardin. Le succès populaire du club de la capitale est alors en route et rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’équipe de Just Fontaine n’est encore qu’en deuxième division.

Comme un clin d’œil, pour son premier match en D1 au Parc des Princes, c’est Metz qui est accueilli devant 14 000 spectateurs. Une première qui se conclura par une victoire, le premier buteur « historique » s’appelle François M’Pelé. Le PSG s’installera définitivement dans sa maison lors de la saison 1974-1975 aux dépens du Paris FC.

Alors que la majorité des personnes venant au Parc sont de simples spectateurs ou alors des supporters adverses, le 13 mai 1975 marque un tournant. Paris accueille Marseille dans son enceinte devant 46 471 spectateurs. Mais pour la première fois de sa jeune histoire, les personnes présentes soutiennent majoritairement le PSG.

 

Le Parc se structure

Un premier pas de fait dans la difficile conquête du Parc. La saison 76-77 marque le début de la naissance d’une vraie passion autour des rouges et bleus. Face à Saint-Etienne et Nantes, le Parc fait le plein. A la fin de la saison, au total et en moyenne, 22 400 personnes sont venues au stade cette année-là. Paris se classe même devant le champion Nantes, Saint-Etienne ou encore Marseille. Le club n’en n’est pourtant qu’à sa troisième saison dans l’élite. Les deux saisons précédentes, le club parisien était même second de ce classement. Mais cette donnée reste à nuancer, car à l’époque on ne venait pas trop pour voir le PSG, mais plus pour admirer le spectacle et les adversaires bien plus prestigieux que le jeune club de la capitale.

Un peu plus tôt dans la saison, René Letellier fonde les Amis du PSG, première association réunissant les supporters du PSG. C’est Guy Adam qui fut l’un des premiers présidents. Ses membres s’installent alors en tribune B Rouge, avec une devise : « L’Esprit Club ».

L’engouement progresse petit à petit, sous l’impulsion des différentes associations. En 1976, le premier espace réservé aux supporters est créé. Il est alors placé en tribune K. C’est la naissance du « Kop K ». Un abonnement est même mis en place et le premier « manifeste » du jeune supporter est rédigé par l’association des Amis du PSG. Il mentionne ceci : « Le jeune supporter se réjouit de chaque victoire, est déçu dans la défaite. Mais il ne se démoralise jamais et doit penser que cela arrive aussi aux meilleurs. L’essentiel est d’avoir fait le maximum tout en conservant un enthousiasme communicatif, qu’elles qu’en soient les circonstances. La prochaine fois, joueurs et public essaieront de faire mieux afin d’avoir une grande équipe à Paris ».

Le mouvement est alors en marche. De 1 500 jeunes supporters en début de saison, ce chiffre passe à 2 000 en décembre, avant d’arriver à 3 000 en fin de saison. Le Kop K se réunit derrière un slogan, « Tous en tribune K, et ensemble allez Paris ». Le 24 janvier 1978, à l’occasion d’un PSG-Rouen, l’hymne du KOP K, Au Parc des Princes sur l’air de Nini Peau de Chien(à la Bastille…) parait pour la première fois dans le programme du match. Le Kop K est également actif en déplacements, comme le signalent nombres d’articles des programmes de matches du club.

Paris n’est à ce moment pas diffusé, et donc ne touche pas le grand public. Mais grâce à la force des premières associations, la fièvre rouge et bleue a touché les plus jeunes. Qui après s’être structurés chanterons tout l’amour qu’ils ont pour Paris.

 

Arnaud de La Taille

Paris United

GRATUIT
VOIR