à la uneInfos Paris ULe mercatoLes joueurs

Rabiot en partance pour la Premier League ?

Son contrat se terminant en juin, le départ du milieu parisien semble inéluctable. Malgré les rumeurs, Adrien Rabiot n’a pas réintégré l’équipe et son avenir semble de plus en plus indécis…

D’abord pressenti au Barça, cette piste semble être écartée. La cause ? Le manque de fidélité de la part du clan Rabiot. Alors qu’un engagement avait été pris entre le joueur et le club catalan, son agent a tout de même exploré d’autres horizons, refusant de mettre tous ses oeufs dans le même panier. C’est vers la Premier League puis l’Allemagne que Véronique Rabiot s’est tournée. Des discussions sont en cours avec Tottenham mais également Manchester City. Les deux clubs britanniques ne sont pas les seuls, un autre club anglais Liverpool est aussi dans la course. Quant au Bayern, la mère du joueur, son agent, est toujours en contact avec la direction mais les chances d’un transfert au sein du club bavarois s’amenuisent. D’une part en raison du salaire du joueur, fixé à 10 millions nets par an assorti d’une prime à la signature comprise entre 10 et 15 millions, et d’autre part en raison des relations entre la mère du joueur et la direction Bavaroise devenues fraîches depuis la semaine dernière.

Un peu trop volage, le clan Rabiot perd de plus en plus la confiance des dirigeants catalans. Seul Éric Abidal, le secrétaire technique du club, soutient le Parisien. L’ancien défenseur souhaite encore le transfert de Rabiot cet été. La direction, quant à elle, prend du recul sur le dossier. Non seulement déçu de l’attitude de l’entourage du joueur alors qu’un accord avait été trouvé, le club doit aussi réfléchir en fonction de son équipe. De Jong rejoignant les Blaugranas cet été, le Barça n’a pas d’autre choix que de dégraisser son effectif s’il compte accueillir Adrien Rabiot au milieu, un secteur déjà bien saturé.