à la uneArticleOeil du supporter

Verratti, Motta, Matuidi : meilleur milieu de l’histoire du PSG ?

Thiago Motta, Blaise Matuidi et Marco Verratti. Voilà trois hommes qui  ont assurément marqué toute une génération de supporters parisiens. Un milieu à trois qui s’est formé sous l’ère Carlo Ancelotti mais qui a performé surtout sous les ordres de Laurent Blanc. La question est légitime. Ce trio est-il le meilleur milieu de terrain de l’histoire du PSG?
Ces trois hommes ont émerveillé le Parc des Princes durant 6 années (2012-2018). Tout d’abord Blaise Matuidi arrivé sur la pointe des pieds en provenance de Saint-Étienne. Il s’est très vite rendu indispensable. Cet homme a douze poumons. Infatigable il harcelait en permanence ses adversaires et possédait une qualité de projection impressionnante qui lui permettait de se retrouver aux abords de la surface adverse et ainsi être très souvent décisif. 33 buts ( dont un mémorable au Vélodrome en avril 2015 enroulé pleine lucarne du pied droit s’il vous plait )
et 27 passes décisives en 295 matchs, pas mal pour un milieu défensif. Ensuite Marco Verratti, le dernier rescapé de ce trio. L’Italien est un génie du football, doté d’une vision de jeu hors pair qui lui permet de lancer les attaquants dans des conditions idéales. Mais surtout une aptitude à ressortir le ballon proprement quelque soit la situation. Et cela a valu quelques frayeurs aux supporteurs parisiens. Et enfin Thiago Motta, le patron. Les mêmes qualités que son compatriote mais avec l’expérience et une touche de vice en plus. Un joueur qui à l’heure actuelle n’a toujours pas été remplacé et il manque terriblement. Mais la véritable force de ce trio se situait dans leur complémentarité. Et avec un jeu de possession comme celui pratiqué sous l’ère Laurent Blanc, c’était un atout primordial. Matuidi récupérait tous les ballons, qu’il transmettait à Motta le chef d’orchestre, qui lui était connecté en permanence avec Verratti. Comme si ils jouaient avec un seul cerveau pour deux corps. Et quand le « petit Hibou » avait le ballon dans de bonnes conditions, le calvaire commençait pour les adversaires. Ensemble ils gagneront 5 Championnats, 3 Coupes de France, 4 Coupes de la Ligue et 5 Trophée des Champions.

Les concurrents

Pour être élu meilleur milieu de l’histoire il faut des adversaires, et pour cela il faut aller chercher dans des époques différentes. Les premiers concurrents nous viennent des années 80. Plus précisément de la saison 85/86, année du premier titre de champion du PSG. En ce temps-là Luis Fernandez, Oumar Sène et Fabrice Poullain occupaient le milieu de terrain parisien. Les plus anciens se rappelleront sûrement des acolytes de Fernandez, cependant ils n’auront pas marqué plus que ça l’histoire du club. Et surtout il n’ont pas pu prouver leur valeur sur la scène européenne à long terme. Ils ont fait partie d’une équipe mythique qui a posé les premières pierres de l’histoire parisienne c’est énorme mais pas assez pour rivaliser. Le vrai match se fait avec un trio qui lui aussi a marqué le PSG en championnat, mais surtout en Coupe d’Europe. Vincent Guérin, Laurent Fournier et Paul Le Guen. Trois hommes qui ont fait leurs preuves au plus haut niveau, qui étaient de véritables chiens de garde et des ratisseurs de ballon hors-norme. Vincent Guérin était sans doute le plus complet des trois, très à l’aise techniquement, infatigable et capable de marquer à tout moment. Il pourrait postuler pour la place de meilleur milieu de l’histoire d’ailleurs. Le Guen lui, évoluait juste devant la défense mais à la manière d’un stoppeur plus que d’une sentinelle. Un poste qui a disparu aujourd’hui. Quant à Fournier, un vrai mort de faim, avec les yeux qui lui sortaient des orbites dès la première seconde de jeu, comme si il venait de courir un marathon. Vous l’aurez compris, avec eux il était quasiment impossible d’atteindre la surface de réparation. Cependant pour l’animation et la production de jeu il faudra repasser, c’était ultra solide mais pas du tout spectaculaire. À l’image de l’entraîneur de l’époque, Artur Jorge. C’est sûrement le point qui fait basculer la balance et qui leur coûte la première place. À noter qu’ils étaient tous présents lors de la victoire en Coupe des Coupes de 96, mais l’équipe évoluait dans un 5-3-2 pointe haute avec Guérin, Bravo et Rai.
Le trio le plus récent mérite amplement le titre de meilleur trio de l’histoire. De par leur complémentarité et leurs exploits pendant leurs années parisiennes. Le trio Verratti-Motta-Matuidi, c’était l’alchimie parfaite. À l’époque, Paris avait sans doute le meilleur trio de l’histoire du football. Et franchement ce n’était pas volé.
Crédits Photos : WordPress.com, Histoire du PSG, ParisFans, Le10sport, Dailymotion
Paris United

GRATUIT
VOIR