à la uneOeil du supporter

Saga Argentine : Carlos Bianchi

Il est le joueur argentin qui a le plus marqué le PSG dans les années 70, Carlos Bianchi est un « goleador » talentueux dont les performances en France et notamment au Paris Saint-Germain, ont traversé les époques. Retour sur le sensationnel avant-centre parisien.  

 

Un buteur légendaire

Au terme de sa brillante carrière, Carlos Arcecio Bianchi inscrit 397 buts pour 565 matchs disputés. Des statistiques impressionnantes à une époque au cours de laquelle le football n’est pas aussi physique qu’aujourd’hui.

Après des débuts réussis dans son pays d’origine, Bianchi prend la direction du Stade de Reims et après une seule saison, le titre de meilleur buteur lui est déjà acquis. Une distinction personnelle dont l’ancien buteur de Vélez Sarsfield est le co-recordman en France, avec Jean-Pierre Papin et Delio Onnis.

Couronné de succès pour ses premiers pas en France, Bianchi prend la direction en 1977 de la capitale. Un transfert exclusivement lié à la volonté de l’iconique président de l’époque, Daniel Hechter. Le président du PSG est à l’écoute des changements politiques dans la ville de Reims (le maire élu Claude Lamblin est hostile aux subventions accordées au club) et de la nécessité pour le club champenois de vendre ses joueurs les plus importants. C’est dans cette optique que Bianchi rallie le PSG pour 1,5 millions de francs.

 

Une lueur dans la pénombre  

Créé en 1970, le Paris Saint-Germain est un club extrêmement jeune en 1977 et n’ambitionne clairement pas de jouer les premiers rôles du championnat. En témoigne les onze et treizièmes places obtenues par le club, lors des deux saisons de Carlos Bianchi. Outre ces difficultés, l’attaquant argentin survole le championnat de par des statistiques hallucinantes, 37 buts inscrits en 38 journées de championnat. Des chiffres incroyables qui lui permettent d’obtenir encore un titre de meilleur buteur, des faits d’armes encore constatés la saison suivante avec cette fois-ci, 27 réalisations de la part du légendaire « goleador ».

Hormis ce gonflement de statistiques personnelles, Bianchi n’a toujours pas glané le moindre trophée en France et cette soif de titres, le pousse à quitter le PSG de Francis Borelli en 1979. Âgé de trente ans, le buteur argentin décide de rallier l’Alsace et le champion de France, le RC Strasbourg. Un choix qui ne portera jamais ses fruits, notamment par les divergences existantes entre le natif de Buenos Aires et Gilbert Gress.

Même si Carlos Bianchi n’a pas permis au Paris Saint-Germain de remporter le moindre titre durant son passage, ses records perpétuent et nourrissent l’histoire du club. Parmi les 15 joueurs argentins passés et présents dans la capitale, le génial buteur des années 1977-1979 reste à ce jour, le joueur le plus marquant et mérite amplement son statut de légende du PSG.

Valentin Dionot pour Paris United

Visuel de Matthias Design

Paris United

GRATUIT
VOIR