à la uneAprès matchOeil du supporter

Retour vers le futur

On pensait être immunisé après la remontada de Barcelone il y a deux ans. Mais c’était oublier qu’à Paris, on ne fait rien comme les autres. Surtout dans le négatif et l’humiliation.

Ils l’ont (re)fait ! Même dans nos cauchemars les plus fous, on n’aurait jamais imaginé pareil scénario. Digne à faire pâlir Alfred Hitchcock. 93e minute, l’improbable se produit. L’arbitre siffle penalty et Marcus Rashford se charge de renvoyer des milliers de supporteurs parisiens dans leurs abîmes. Soyons clair, net et précis, ceux qui se cachent derrière l’arbitre se voilent la face ! Arrêtons de rentrer dans ce jeu qui nous ridiculise encore plus. La seule chose qui me dérange c’est que personne ne bronche, que le Mancunien a déjà pris son élan pour tirer le corner, et que l’arbitre décide d’aller voir la vidéo. Incroyable. Je ne suis pas contre le VAR, mais faudrait vraiment expliquer une bonne fois pour toute son utilisation. Quant à la main de Kimpembe, elle se siffle comme elle ne se siffle pas.

 

Par ici la sortie

Comme il y a deux ans contre Barcelone, l’irréalisable s’est produit. Comme si la confirmation d’un traumatisme chronique était définitivement imprégné. Le pire dans tout ça, c’est que les erreurs individuelles interviennent par des joueurs qui n’étaient pas là il y a deux saisons ! Kehrer, qui au bout de 2 minutes de jeu ne trouve pas mieux que de faire une passe hasardeuse dans l’axe, sans lever une fois la tête. Buffon, qui relâche un ballon qui semblait anodin pour lui. Mais bon je ne vais pas le dire trop haut comme c’est Buffon il a l’immunité. D’ailleurs, la réaction des supporteurs quand un média avait annoncé Aréola titulaire… Àcroire que ceux qui ont vécu l’horrible scénario du Camp Nou l’ont refilé à tout le vestiaire. C’est pour cela que, même si je ne remets le talent d’aucun joueur et que je les adore. Tous les joueurs présents lors de ce 8 mars 2017 ne doivent plus porter notre maillot. Pour le bien de tout le monde. Ce n’est plus possible autrement. Un bon coup dans la fourmilière, pas que chez les joueurs. On ne le répétera jamais assez mais le départ de Léonardo a été une des grandes pertes de notre club. Quelqu’un dans ce club prend des décisions ? Y a t-il un pilote dans l’avion ? Le recrutement réalisé depuis des années est tout bonnement catastrophique. Les erreurs du passée n’ont donc servie à rien ? Tu peux avoir toutes les stars et les meilleurs joueurs dans ton équipe, s’ils n’ont pas « de couilles » et un mental défaillant tu ne gagneras jamais rien. On s’est fait éliminer et on a encaissé trois buts par une équipe qui est venue sans intention d’attaquer! Où sont passés les joueurs parisiens qui devaient marquer un but pour se qualifier ne mettant aucune folie dans les dernières minutes ! Comment est-ce possible?

 

Loin des grandes équipes

Pour ceux qui en douter encore, on ne sait définitivement pas gérer un score. Toutes les équipes encore en lice dans la compétition auraient éliminé ce Manchester. La fin du match aller démontré une nouvelle fois qu’on ne joue pas encore dans la cour des grands. Alors qu’on aurait pu accélérer pour rendre l’avance encore plus large, on s’est contenté de faire tourner le ballon. Hier, les joueurs de la capitale ont joué 30 minutes, jusqu’au deuxième but de Lukaku. Puis le néant. Jusqu’au face-à-face raté de Mbappé et le poteau qui s’en suit de Bernat. Justement, parlons-en de notre attaquant. Celui qui risque d’avoir les oreilles qui sifflent ces prochains jours. Celui qui faisait l’unanimité il y a même pas 24 heures, mais qu’un auditeur de l’After Foot sur RMC veut tout simplement vendre ! Oui, oui, vous avez bien lu. C’est de la faute de Kyky si on a perdu. On met toute la pression sur un gamin de 20 ans car la vraie star de l’équipe n’est jamais là quand on a besoin d’elle, mais tout va bien. Alors oui il est passé à côté de son match, oui il ne peut pas supporter la pression à lui tout seul. Ca vous choque ? Ce qui me consterne, c’est une action de Meunier qui résume parfaitement le match. Sur une passe de Mbappé, le Belge se retrouve sur l’aile droite esseulé, personne n’a suivi l’action, personne n’est au centre. La tactique était donc de conserver le score ? La solution serait peut-être de ne plus gagner les matches aller, vu qu’on ne sait jamais s’il faut jouer ou garder le score. Par contre ce dont on est sûr, c’est qu’on ne sait pas gérer. Dès la deuxième minute, le cauchemar se mettait en route. En ne marquant pas le deuxième but, c’est devenu inéluctable. On est revenu deux ans en arrière. Avec Neymar et Mbappé dans l’effectif. Hallucinant. On veut peut-être aller trop vite. On n’est pas encore prêt à gagner cette Ligue des Champions.

 

Quid de Thomas Tuchel ?

L’interview du coach allemand m’a fait peur hier. Je ne sais pas pourquoi, en l’écoutant, la crainte de sa démission me montait à la tête. Et quand je vois les critiques dont il fait l’objet, je me dis que ça serait peut-être mieux pour lui. La seule chose qu’on peut lui reprocher, c’est d’avoir fait rentrer Cavani beaucoup trop tard. Pour le reste, que peut-il faire ? Sans lui, on serait à la trappe depuis la phase de groupes Le technicien n’a cessé de colmater les brèches avec des pansements, mais le mal est beaucoup plus profond. Nasser Al-Khelaïfi a dit après la rencontre qu’il allait écouter son entraîneur. Allons au bout des choses Président et laissons-lui carte blanche. Pendant ce temps, certains supporters s’acharnent sur lui et sur notre pépite. Finalement, on a peut-être ce que l’on mérite…