à la uneLes joueursOeil du supporter

Neymar Jr, l’intelligence du jeu

Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain – à l’exception de sa période de blessure et sans surprise, Neymar Jr enflamme les pelouses françaises et européennes. Son élégance, sa vista et sa précision en font un chirurgien du football moderne. Après des débuts mitigés au niveau de son bien être à Paris, le natif de Mogi das Cruzes semble bien plus heureux de jouer sous les couleurs parisiennes quil ne l’était en arrivant. Cela, pour le plus grand bonheur de tous et toutes amoureux(ses) du football. Nous allons revenir sur « lintelligence » du jeu de Neymar Jr.

 

Thomas Tuchel a repositionné le brésilien au milieu de terrain, en numéro 10. Un pari audacieux, puisque Neymar Jr avait l’habitude de jouer au poste d’ailier gauche au FC Barcelone et au Paris Saint-Germain sous l’ère Unai Emery. Pourtant, le joueur semble s’épanouir à ce poste et cela permet une meilleure fluidité dans le jeu et une meilleure communication entre le milieu de terrain et l’attaque. En résumé : un vrai créateur de jeu. Moins individualiste, plus collectif.

C’est la raison pour laquelle cette analyse sera découpée en deux parties. Afin d’avoir une analyse la plus précise possible, nous allons nous appuyer sur les vidéos de La Gazette Tactique.

 

Réaliser des passes intelligentes : le rôle du milieu relayeur

Neymar Jr est un joueur offensif. Cela implique qu’il va chercher à percer la défense adverse, soit pour marquer directement, soit pour être à l’origine de l’occasion de but. L’un des avantages qu’il a est d’être l’un des meilleurs dribbleurs au monde. Mais nous y reviendrons plus tard. La passe se décompose en quatre étapes essentielles : la création, le timing, l’orientation et enfin le choix de la passe. Lorsque l’on parle de création de passe, c’est le fait de rendre la passe possible. Il s’agit donc à la fois de l’étape la plus importante, en plus d’être la première. Le joueur doit avoir une bonne analyse du jeu pour mener cela à bien, et ce en à peine quelques secondes.

Que fait-il alors lorsqu’il reçoit le ballon et sans solution directe ? La technique offensive : se tourner vers la surface adverse, éliminer les joueurs au passage en prenant de la vitesse et en dribblant le plus d’adversaires possible. En d’autres termes, ouvrir des angles de passes. Cette tactique est dangereuse. Il doit être capable de conserver le ballon tout en malmenant l’adversaire. Le but étant de trouver la meilleure solution de passe, puisque la jouer solitaire dans ce genre de situation est bien trop périlleux, même pour lui. Il va donc pousser les autres joueurs à réaliser des appels.

Neymar Jr sait également choisir le timing de ses passes : lorsqu’il a une solution, plutôt que de passer bêtement, il va faire attention à ce que le destinataire ne soit pas hors-jeu. Il va donc adapter sa course en fonction de cela et réaliser la passe en conséquence. La spécialité du brésilien, en Seleção comme au PSG, est d’attendre le moment opportun avant que le joueur destinataire soit hors-jeu. Cela permet à ce dernier d’avoir le plus d’avance possible sur son adversaire, d’être plus tranchant. Cela n’est pas sans risques, vous verrez diverses solutions dans la vidéo ci-dessus.

Le but d’une passe, autre que celui de transmettre le ballon, est d’éliminer l’adversaire. Neymar l’a parfaitement compris, c’est la raison pour laquelle il va privilégier les passes en profondeur. La passe courte/directe n’est pas forcément la meilleure des solutions, car elle oblige celui qui réceptionne à contrôler rapidement tout en faisant attention à la conservation de balle. Cela peut s’avérer être une perte de concentration pour certains. Neymar fait donc gagner du temps à ses coéquipiers en orientant le ballon dans une direction sûre et avantageuse. Cela lui permet dans un premier temps de pouvoir se repositionner et donne au destinataire plus de temps pour contrôler le ballon. Neymar Jr aime jouer en une-deux : passe, petit sprint pour se repositionner et enfin une autre passe (vidéo à 1″00).

Pour faire une bonne passe, il faut pouvoir analyser et poser calmement le jeu : en d’autres termes, lever la tête lorsque l’on est en course afin de voir les solutions.

 

Trouver les bons placements, dribbler habillement

L’une des nombreuses qualités de Neymar Jr est indubitablement sa capacité à se déplacer et se placer sur le terrain. Balle au pied, il est capable d’anticiper les situations difficiles, par exemple lorsque l’adversaire renferme le jeu. C’est pourquoi il va prendre le temps, une fois placé entre les lignes, de chercher la meilleure solution afin de reprendre le dessus. On pourrait presque croire qu’il le fait exprès, pour surprendre l’équipe adverse.

Lorsqu’il n’est pas balle au pied, il est également capable de lui-même proposer d’autres solutions de passes, de passer d’un pied à l’autre pour pouvoir proposer de nouveau derrière. C’est sa façon de communiquer avec les milieux et les attaquants, ou d’aller lui-même chatouiller la défense adverse. Neymar est comme qui dirait l’incarnation du calme avant la tempête. Comme disait Feu Mohamed Ali : « Vole comme le papillon, pique comme labeille. »

En clair, il s’agit du genre de joueur qui va constamment chercher ses coéquipiers afin de créer des occasions. Cela demande évidemment une certaine expérience de jeu. Dans ce cadre, il est parfaitement dans son rôle de milieu relayeur. Neymar aime également feindre des mouvements et duper son adversaire. Ce dernier surpris, il sera plus simple pour le brésilien de se repositionner et d’intercepter le ballon. Tout cela, c’est sans compter sa capacité à dribbler.

D’ailleurs, comment ne pas parler de la qualité de dribble du brésilien ? Beaucoup se disent exaspérés que Neymar charrie beaucoup ses adversaires, perd trop de temps pour des futilités etc … Mais est-ce si futile ou alors cela fait-il partie intégrante de son jeu ? Dans un premier temps, il ne faut pas oublier que le football reste avant tout un jeu, où les joueurs prennent du plaisir. Alors où est le problème si un joueur est capable de se faire plaisir tout en excellant sur le terrain ? Cela peut être frustrant, certes, mais en aucun cas il n’est possible de le lui reprocher.

Comme dit dans le premier point sur l’intelligence de passe de Neymar Jr : c’est un joueur qui prend son temps. Et la meilleure manière de le conceptualiser c’est de voir le temps qu’il met à repartir lorsqu’il « perd du temps » devant un adversaire tentant de lui faire obstacle. Mais pourquoi alors prend-t-il autant de temps ? Simplement pour pouvoir analyser le jeu, anticiper ce qu’il va se passer et trouver LA solution qui s’offre à lui. Cela demande un temps de réaction incroyablement court car même si il « perd du temps », cela ne prend pas plus de deux secondes et demi – à quelques exceptions près. Et comme indiqué dans la vidéo, « Ils sont très peu sur Terre à posséder une telle vitesse de prise de décision et dexécution. »

Les feintes de corps de Neymar ne s’appliquent pas qu’à ses placements, mais également à ses dribbles. Il est le type de joueur qui amène l’adversaire « là où il le souhaite » pour enfin le surprendre (voir la vidéo ci-dessus à partir de 2″35′). En faisant cela, il est capable de forcer l’adversaire à le laisser tranquille pour éviter la faute. C’est de cette façon qu’il est capable d’éliminer un milieu et une défense complète, en ajustant la conduite de balle à la perfection.

 

Capable d’éliminer ses adversaires d’une talonnade ou d’une passe longue : des qualités faisant de lui un passeur hors-pair. Surprendre l’adversaire en changeant de rythme, telle est sa technique pour « casser des reins ».

Neymar Jr est un joueur à l’image de son jeu : taquin mais surtout calme, serein et tranchant. De la béatitude se dégage de son jeu depuis ce début de saison et ça, c’est magnifique.

 

Loukman pour la Rédaction

Crédits vidéo : La Gazette Tactique

Crédits photos : Florence Pernet