à la uneAprès matchLe ClubOeil du supporter

L’écho des tribunes : PSG v Dijon

Le Corona virus, la pluie, le froid, un match contre Dijon à quelques jours d’une échéance européenne…à 17h30. Sur le papier ça fait pas forcément rêver, pourtant les supporters parisiens sont et seront toujours là. 
Encore une fois Thomas Tuchel a été sifflé. Vocalement la première mi-temps a été poussive, dans un Parc des Princes clairsemé. Les supporters ont haussé le ton en seconde mi-temps pour débloquer le compteur du (frustrant) 1-0 . Les vagues offensives parisiennes, ont permis de relancer l’ambiance à différents moments.

Solidarité Ultras

Auteuil a envoyé un message de soutien aux Lingon’s boys (groupe dijonnais), avec cette banderole « Les Lingon’s en bloc central » et par le chant « Liberté pour les ultras ».
Depuis plusieurs semaines, le monde des ultras est solidaire avec les Lingon’s.
Ici les gladiators de Nimes en parcage dijonnais, le 19 janvier dernier :

Crée en 2012, les Lingon’s boys regroupe en moyenne 200 membres, ils sont devenus rapidement indispensables au stade avec chants et tifos. Initialement installés dans le bloc central de la tribune Nord, derrière les buts, la direction du DFCO a décidé de les changer de place, l’année dernière.
Avançant des travaux à venir, qui à terme déplaceront le parcage visiteur à côté du bloc des Lingon’s, le club a décidé de les décaler pour un tout petit coin de Gaston-Gérard. Après des années de soutien sans failles, le groupe se sent mis de côté et humilié. Pour protester, ils font grève à domicile depuis plusieurs mois. Les choses se sont envenimées par la suite, le club a décidé de porter plainte contre ses propres supporters pour « violences en réunion ».
Désormais à la moindre infraction, le groupe ne sera plus reconnu par le club, leurs abonnements supprimés, et une interdiction de déplacement sera établie.
Néanmoins, un dialogue a été ouvert récemment avec la direction :
Paris United

GRATUIT
VOIR