à la uneActualités du ClubArticleCompétitionsL'équipeLe ClubOeil du supporter

Deux semaines pour trouver un plan

Le match retour face à Dortmund se rapproche et on ne voit pas encore ce qu’imagine Thomas Tuchel pour cette rencontre décisive. Il ne reste pourtant que trois matchs pour préparer quelque chose.

Face à Bordeaux dimanche soir, on imaginait Tuchel aligner une équipe proche de celle qu’il devrait débuter pour le match retour de Ligue des champions. Ce ne fut pas le cas puisqu’il a titularisé Verratti pourtant suspendu pour la fameuse rencontre.

Le problème, c’est que désormais on sait qu’en plus du petit italien et de Meunier suspendus, Paris sera privé de Silva et Herrera, blessés. On a bien compris que le coach parisien était parti dans l’idée de réinstaller Marquinhos au milieu mais avec la blessure de son capitaine, ça devient compliqué.

A défaut d’installer une équipe jusqu’au match retour pour trouver des automatismes et emmagasiner de la confiance, l’entraîneur allemand pourrait relancer la concurrence, quitte à faire son choix après le match à Strasbourg qui précédera la fameuse rencontre face aux Allemands.

Pourquoi Paredes a disparu ?

Sauf que contre Bordeaux, avec la blessure de Silva, c’est Gueye qui est entré en cours de match. Pourtant, le Sénégalais est en difficulté depuis des semaines. Quid de Paredes ? L’Argentin n’entre apparemment plus du tout dans les plans du coach. Après plusieurs mois compliqués, l’ancien romain avait montré des choses plus qu’intéressantes dans l’impact, dans le jeu vers l’avant, mais aussi dans le caractère. Quid de Kouassi ? Même pas dans le groupe face aux Girondins, lui qui peut jouer aussi bien en défense centrale qu’au milieu et qui avait également montré beaucoup de qualité. Et qu’on ne vienne pas nous expliquer l’histoire de l’âge parce que Reyna, entré face au PSG avec Dortmund et passeur décisif, n’a que 17 ans. Qu’on ne puisse pas aligner 6 joueurs de 17 ans en Ligue des champions, ok, mais un seul, ça ne pose pas de problème.

Des solutions, l’Allemand en a cette saison. Marquinhos, derrière ou au milieu, Kouassi derrière ou au milieu, Paredes ou Gueye, Icardi, Cavani ou Sarabia ?

Mais on se demande même, au-delà des joueurs, si Thomas Tuchel sait dans quel système il décidera de jouer. 4-4-2, 4-3-3 ou 3-4-3 ? Parce qu’il ne faut pas oublier que le PSG n’a pas besoin de l’emporter 4-0.  Mais quand on voit l’effet qu’a eu sa compo surprise au Signal Iduna Park, on se dit qu’il ferait bien de choisir un système, de s’y tenir et advienne que pourra.

Neymar, une suspension mal venue

Ajouté à tout cela, la suspension de Neymar. Le Brésilien a besoin de jouer pour être bien, mais il n’a rien trouvé de mieux que de prendre un carton rouge en fin de rencontre face aux Girondins. Si la commission n’est pas trop sévère, il écopera d’un match de suspension puisqu’il a été expulsé suite à deux cartons jaunes. Mais si elle lui donne deux matchs, il ne restera qu’un seul match à jouer pour le numéro 10 avant Dortmund, et ce sera à Strasbourg, quatre jours avant le match retour.

Paris reçoit Dijon Samedi. Est-ce le moment de relancer Sarabia, Paredes, Kouassi ? Je pense que oui. Viendra ensuite la demi-finale à Lyon, dans ce qui se rapprochera le plus d’un match de Ligue des champions et pour lequel l’équipe devra ressembler le plus possible à celle qui sera alignée face au Borussia. A deux semaines exactement de ce match explosif, le PSG et son entraîneur n’ont pas l’air d’avancer. Doit-on s’inquiéter ?

 

Crédit photos : psg.fr et @Flo_Pernet

Paris United

GRATUIT
VOIR