à la uneLe mercatoOeil du supporter

Des ventes qui pourraient rapporter gros

C’est une évidence : Pour ce mercato d’été 2019 qui approche à grands pas (dates officielles : du 11 juin au 2 septembre), il faut anticiper, aller très vite pour acter les transferts importants au plus vite. L’état-major parisien doit gérer départs et arrivées, et se renforcer à certains postes clefs. Les tractations ont commencé depuis plusieurs semaines, et le PSG se prépare en coulisses à conclure des dossiers importants, en fonction de ses moyens financiers, et de ses ventes. Paris United vous livre son analyse sur les enjeux des joueurs potentiellement amenés à quitter le club.

 

 Les valeurs marchandes

Cest un secret de polichinelle : Paris doit (bien) vendre afin de pouvoir se positionner sur des joueurs importants qui sont ciblés, et satisfaire les besoins dictés par Thomas Tuchelainsi que les ambitions du club. Dans le sens des départs, rappelons que le directeur sportif parisien Antero Henrique possède une certaine expérience récente au PSG avec notamment la gestion des transferts entre autres de Pastore et Berchiche l’été dernier.

Plusieurs joueurs de l’effectif actuel sont visés, et un premier dossier sensible concerne le défenseur international belge Thomas MeunierLe joueur a communiqué lui-même sur son attente d’une proposition du PSG, qui ne vient toujours pas. A 28 ans, après une Coupe du Monde plutôt réussie avec la Belgique, ainsi que des prestations remarquées avec son club depuis 3 saisons, la valeur du latéral droit parisien à un an de la fin de son contrat est raisonnablement estimée entre 25 et 30 millions d’euros. La Premier League est une destination qui semble se dessiner pour le Belge.

Un autre cas s’annonce délicat à gérer pour Henrique : celui de Julian Draxler, arrivé au PSG en janvier 2017, son contrat court jusqu’en juin 2021. A 25 ans, avec un titre de champion du Monde (2014) à son palmarès international, le milieu offensif de la Mannschaft est une valeur sûre, estimée autour de 35 millions d’euros. Problème : Thomas Tuchel ne veut pas entendre parler de son départ…Pour Draxler, les pistes à explorer sont probablement du côté de la Bundesliga ou de la Premier League.

Autre point chaud voire brûlant parmi toutes les pistes de départs possibles : le cas de Edinson Cavani.Pour le public du Parc des Princes, « El Matador»(au club depuis 2013) demeure intransférable, même à 32 ans. Le joueur souhaite rester au PSG, l’échéance de son contrat court jusqu’en juin 2020. Pour le déloger de la capitale, et s’attacher les services du buteur uruguayen, il en coûtera au minimum entre 40 et 45M€. Reste à savoir si « Edi » serait capable à contre-cœur de quitter Paris pour un retour dans le Calcio, ou un exil en Espagne…

Enfin, du côté des internationaux étrangers, tout porte à croire au départ annoncé de Eric-Maxim Choupo-Moting, dont le transfert est estimé autour de 5 millions d’euros.

 

 

Les champions du monde, et les autres français

Du côté des joueurs français, il y a un intérêt grandissant notamment chez les joueurs auréolés du titre de champion du Monde 2018. Ils sont deux à être concernés Areola et Kimpembe. L’avenir du jeune gardien parisien (26 ans) passé par Villareal, et triple champion de France avec le PSG est incertain, en fonction de la décision de recruter ou non à ce poste. Titulaire d’un contrat fraîchement renouvelé cet hiver, pour 5 ans, la valeur d’Alphonse Areola est estimée à environ 30-35 millions d’euros.

A 23 ans, Presnel Kimpembe est lui aussi sous contrat jusqu’en 2023. Sa deuxième partie de saison très moyenne (voire catastrophique) dans un secteur défensif critiqué pour ses errements récents, et sa valeur marchande autour de 40 millions d’euros font de lui un dossier également très sensible. Comme Umtiti ou Varane, Kimpembe aura-t-il lui aussi une proposition venant de la Liga espagnole ?

Enfin, 3 autres joueurs français pourraient se retrouver potentiellement sur la liste des « transférables ». A un an de sa fin de contrat au PSG, Layvin Kurzawa est dans le viseur, et sa valeur est estimée à environ 20 millions d’euros. Pareillement, pour Christopher Nkunku. Dans un milieu parisien à recomposer, le jeune français (22 ans) serait poussé vers la sortie à un an du terme de son contrat, et le PSG pourrait récupérer entre 12 et 15 millions d’eurosPour terminer sur ces éventualités, citons également un « titi » parisien qui pourrait être très convoité, il s’agit de Stanley NSoki. Sous contrat jusqu’en 2021, le jeune et très talentueux défenseur central (gaucher) de 20 ans est courtisé, sa valeur peut être estimée aux alentours des 15M€.

 

Globalement, de bonnes ventes sur certains de ces dossiers pourraient ramener un budget de l’ordre de 80 à 100 millions d’euros au bas mot, selon les choix. Cette stratégie de bonne gestion apporterait également des réponses incontestables dans le cadre du fair-play financier, même si le PSG semble tiré d’affaire sur ce terrain-là. Dans tous les cas, l’été s’annonce chaud, voire très chaud du côté de la capitale, comme sur de nombreuses autres places fortes du marché européen.

 

Sources et images : psg.fr,

Rédaction pour Paris United, Fredi