à la uneOeil du supporter

Bilan de la saison 1 sur 4 : Gardiens, vivement une situation claire !

Une fois nest pas coutume, le PSG na encore pas réussi cette année à trancher la question des gardiens. Entre un Buffon venu pour apporter son expérience, et un Areola plein dambitions, la gestion du poste a une nouvelle fois été chaotique. Avec comme conséquence, des matchs clés loupés par les deux portiers.

 

La saison

Le 9 juillet 2018, Gianluigi Buffon arrivait libre de la Juventus. 10 mois plus tard, on ne peut pas dire que cette arrivée fut une réussite. Venu apporter son expérience au vestiaire parisien, on s’est très vite interrogé sur la pertinence de la venue du portier italien. La saison 2017/2018 avait vu le titi parisien Alphonse Areola prendre enfin la place de numéro 1, et l’arrivée de Buffon rebattait une nouvelle fois les cartes à ce poste. Les deux gardiens se sont partagés les cages toute la première moitié de saison. Buffon suspendu pour 3 matchs de Ligue des Champions, c’est Areola qui a débuté en ligue des Champions, avant que l’Italien ne prenne le relais sur les 3 matchs retour. Jusqu’à la mi-février, Thomas Tuchel a réussi à trouver un équilibre entre ses deux joueurs. Puis le retour face à Manchester a condamné Buffon, qui a plus connu le banc que le terrain sur la fin de la saison.

La stat de la saison

Avec 35 buts encaissés, le Paris Saint Germain a terminé deuxième meilleure de défense de Ligue 1. La première étant Lille avec 33 buts encaissés.

Le bilan individuel

Gianluigi Buffon : Il devait venir pour apporter son expérience, l’on aura surtout constaté qu’à 41 ans, Gianluigi Buffon a peut-être fait son temps au haut niveau. Loin de renier son immense carrière, son passage au PSG est une déception. Avec 25 matchs joués (toute compétitions confondues), l’Italien a encaissé tout autant de buts, et a préservé sa cage inviolée seulement 9 fois. Sa première (et unique ?) saison dans la capitale sera surtout marquée par le match retour face à Manchester United, et sa bévue sur le deuxième but mancunien. Loin, très loin du joueur qui devais aider Paris à franchir un cap en Europe.

Alphonse Areola : Le champion du monde français n’a pas vraiment bénéficié de cette situation floue mise en place par Thomas Tuchel. Assuré d’être titulaire au début de la saison, compte tenu de la suspension de Buffon, le joueur parisien a alterné le bon et le moins bon. Correct mais sans plus, il aura joué 31 matchs, pour 27 buts encaissés et 16 « clean-sheet » (sans encaissé de but). L’international français n’a pas toujours su répondre aux attentes, et il semble lui manquer un petit quelque chose afin de devenir un gardien de top classe.

Quelle situation la saison prochaine ?

Bonne nouvelle, Thomas Tuchel a annoncé qu’il ne repartira pas la saison prochaine avec la même gestion des gardiens. L’entraineur parisien veut définir une hiérarchie claire, et enfin mettre fin à la gestion chaotique de ce poste qui dure depuis 2011. À ce jour, l’avenir de Gianluigi Buffon est très incertain, et il doit rencontrer la direction afin de savoir si elle compte sur lui pour une nouvelle saison. Alphonse Areola attend lui un signe clair de la part des dirigeants, car il n’est pas question pour le français de refaire une saison en tant que doublure/numéro 1bis. L’international tricolore dispose d’ailleurs d’un accord avec le PSG, qui lui garantit un départ en cas d’arrivée d’un autre gardien de niveau international.

Troisièmement, quid du cas Kevin Trapp. Revenu de son prêt, où il a été demi-finaliste de Ligue Europa avec Francfort, l’Allemand ne s’imagine pas dans un rôle de doublure l’année prochaine. Enfin, quelle suite à donner à la piste De Gea, dont l’arrivée est toujours évoquée du côté de la capitale ? L’arrivée du portier espagnol est-elle vraiment prioritaire quand on connaît tous les autres chantiers du PSG ? Réponse le 31 août prochain.

Quoi qu’il en soit, Thomas Tuchel va devoir trancher. Areola, Trapp, Buffon ou un autre, le technicien allemand veut et va devoir composer une hiérarchie claire à ce poste. Reste à savoir ce qu’il choisira.

Arnaud de La Taille pour Paris United

 Visuel par N2AS

Paris United

GRATUIT
VOIR