à la uneOeil du supporter

2018-2019 : Un bilan sportif mitigé

La saison 2018-2019 s’achève et l’heure du bilan sportif a sonné. Après un mercato estival raté puisque le club n’a pas su trouver ce fameux milieu défensif qui manque tant au sein de son effectif, le technicien allemand a dû bricoler tout au long de la saison.

 

Le nouvel entraineur, Thomas Tuchel a vécu une première saison décevante sur le banc du club de la capitale. Alors que tout avait parfaitement commencé, entre la proximité avec son staff et ses joueurs mais aussi sur le plan sportif avec de très bons résultats. Un évènement a tout changé et a fait de la fin de saison du PSG un cauchemar… Cependant, nous retiendrons quelques petits motifs de satisfaction, tout n’est pas à jeter.

 

Une première partie de saison prometteuse 

Le début de saison de l’équipe parisienne a été parfait sur le plan national avec une série de 14 victoires pour démarrer le championnat. Il s’agit d’un nouveau record pour le club parisien puisqu’aucune autre équipe n’avait réussi cet exploit en Ligue 1. La première partie de saison du PSG est incroyable puisque les Parisiens sont invaincus jusqu’à la trêve hivernale comptant 19 points d’avance sur leur dauphin lillois. Ils comptabilisent 17 victoires et 2 matchs nuls en 19 matchs de championnat et une différence de buts de +48 (59 buts pour et 11 buts contre).

Cependant, les débuts européens ont été plus compliqués et contrastent avec le parcours exceptionnel réalisé en championnat… Tombé dans le « groupe de la mort » avec Liverpool, Naples et l’Etoile Rouge de Belgrade, le PSG a connu un démarrage tumultueux dans cette phase de poule de la Ligue des Champions 2018-2019. Le club débute sa campagne européenne par une défaite sur la pelouse d’Anfield, en s’inclinant 3 buts à 2 face à Liverpool. Alors que le PSG ne compte qu’une seule victoire (face à Belgrade 6-1) au bout de 4 rencontres dans sa phase de groupe, Thomas Tuchel et son équipe ont su trouver les ressources nécessaires pour finir sur  deux victoires. Face à Liverpool (2-1) dans un match plein et à Belgrade (1-4) dans une ambiance très chaude. Les Parisiens finissent en tête du groupe et remplissent les objectifs de cette première partie de saison.

 

Une deuxième partie de saison qui tourne à la catastrophe

L’année 2019 commence plutôt bien avec une qualification assez facile pour les 1/16ème de finale de la Coupe de France en s’imposant 4-0 face à Pontivy. mais c’est après ce premier match de l’année 2019 que le vent tourne. Tout d’abord, les Parisiens se font éliminer en Coupe de la Ligue par l’En Avant de Guingamp dans un match complètement fou, avec notamment trois penaltys sifflés pour les Guingampais. Les joueurs bretons réussissent l’exploit d’éliminer le quintuple tenant du titre en s’imposant 2 buts à 1 au Parc des Princes, en inscrivant 2 buts sur penalty dans les dix dernières minutes de la rencontre.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, deux autres coups durs vont venir toucher les Rouge et Bleu. Tout d’abord, une première frayeur intervient pendant la démonstration parisienne face à Guingamp en championnat, le 19 janvier 2019 au Parc des Princes. Marco Verratti sort sur blessure, sa cheville tourne et il est très incertain pour le déplacement à Old Trafford en huitièmes de finale de Ligue des Champions. Quatre jours après, vient s’ajouter la blessure au pied de Neymar dans un match de Coupe de France face à Strasbourg au Parc des Princes. Verdict, 10 semaines d’indisponibilité et pas de double confrontation face à Manchester United. Jamais deux sans trois, après ce coup dur concernant les deux joueurs les plus influents du jeu parisien, c’est au tour d’Edinson Cavani de se blesser « bêtement » en frappant son penalty face aux Girondins de Bordeaux. Le numéro 9 parisien est touché à la hanche droite et mettra un certain temps avant de revenir sur les pelouses, il manquera également les deux rendez-vous européens.

Le club de la capitale réussit malgré tout à tenir une cadence incroyable en tête du championnat avec 8 victoires en 9 rencontres de Ligue 1 Conforama, en s’inclinant pour la première fois de la saison au Groupama Stadium, 2 buts à 1 face à l’Olympique Lyonnais. A cela s’ajoute un match aller parfaitement géré dans tous les domaines en s’imposant 2 à 0 à Old Trafford sans Neymar et Cavani. Puis, arrive ce match retour face à Manchester United au Parc des Princes en 1/8ème de finale retour de la Ligue des Champions. Les joueurs s’inclinent 3 buts à 1 en concédant un penalty à la 94ème minute (accordé à Rashford grâce à la VAR). Une nouvelle fois, cette défaite a pour conséquence une énorme déception voire même une frustration au sein des supporters du PSG après les espoirs entrevus au match aller. Ce match va être un tournant pour cette fin de saison puisque le PSG va finir en roue libre… Les hommes de Thomas Tuchel ont un pourcentage de 50% de victoires sur leurs 12 derniers matchs de championnat, après cette élimination en ligue des Champions. Un bilan de 6 victoires, 2 matchs nuls et 4 défaites, très décevant au regard des résultats acquis jusque-là.

Le dernier objectif de cette fin de saison est la Coupe de France afin de réaliser le doublé Coupe-Championnat. Sans manquer de respect à l’adversaire, le Stade Rennais était une aubaine au vu de la différence d’effectif sur le papier. Et pourtant, le PSG connaît encore une petite « remontada ». Les hommes de Tuchel mènent 2 buts à 0 à la 20ème minute mais se font rejoindre à l’heure de jeu avant de perdre lors de la séance de tirs au but.

Même si cette saison fait mal à tout supporter parisien, les manquements sont visibles et il est possible de voir les axes d’amélioration. Tout d’abord, sur le côté quantitatif de l’effectif. Comme l’a souvent dit Tuchel, l’équipe manque de joueurs de très haut niveau. Le coach allemand veut plus de « top joueurs » afin de pouvoir effectuer une rotation plus importante tout en gardant le même niveau de jeu, quelque que soit les matchs ou les compétitions. De plus, il y a un travail à réaliser sur l’aspect mental de l’équipe. L’ensemble du groupe a l’air bien trop fragile psychologiquement et cela les handicape dans les moments importants. Il s’agit d’un élément important pour le haut niveau et non-négligeable si l’on veut atteindre des objectifs élevés.

Retenons tout de même les adaptations tactiques de notre coach. Un maître tacticien capable de s’adapter à ses adversaires et surtout lorsque son équipe est en difficulté durant le match. Il peut passer d’un 4-4-2 à un 3-5-2 d’un match à l’autre mais également avoir un système défensif (4-4-2) différent de son système offensif (3-1-4-2) dans la même rencontre. C’est une force, tout coach ne peut pas se permettre de jouer avec différents systèmes, après une année d’adaptation, il faudra s’en servir pour déstabiliser nos adversaires lors de la prochaine saison.

 

Les objectifs du club

Le premier objectif du club pour la saison 2018-2019 était de remporter le Trophée des Champions face à Monaco, en Chine. Chose faite et bien faite puisque les Parisiens ont surclassé l’ASM 4 buts à 0.

Sur la scène nationale, l’objectif du club était de tout remporter et de réaliser un nouveau quadruplé. Même si cela parait normal vu les moyens qu’a le PSG en France, cela reste exceptionnel et ce genre d’exploit n’est pas à banaliser, bien au contraire. Nous pouvons donc parler d’un échec concernant le club de la capitale sur cet exercice national 2018-2019 puisque l’effectif parisien n’a réalisé qu’un doublé Championnat/Trophée des Champions… Trop peu pour un club de ce standing et qui aspire à remporter la Ligue des Champions dans les années à venir.

Concernant la scène européenne, le premier objectif était de sortir des phases de poules. Chose faite dans ce groupe de très bonne qualité, puisque les Parisiens finissent premiers de leur poule. D’autant plus que le PSG n’avait pas forcément bien commencé sa campagne européenne. Dans un second temps, l’objectif était d’atteindre au moins les demi-finales de la compétition afin d’entrevoir une réelle progression par rapport aux saisons précédentes. Car le club ne dépasse pas les quarts de finale (depuis l’ère Qatari). Et encore pire, il ne dépasse pas les 8èmes de finale depuis maintenant 3 saisons consécutives devenant même la risée de l’Europe, catastrophique…

Paris avait également d’autres objectifs à remplir afin de continuer son développement au niveau mondial, des objectifs extra-sportifs.

Tout d’abord, le Fair-Play Financier (FPF). Le PSG se devait de trouver un nouveau sponsor maillot qui donnerait plus d’argent que le sponsor maillot actuel (Fly Emirates) permettant au club de rivaliser avec les cadors européens. Et avec ces nouveaux partenariats, Paris répond également aux exigences du FPF. On peut dire qu’à ce niveau-là, le Paris Saint-Germain répond aux objectifs fixés. En effet, avec son nouveau sponsor maillot (Accor), le club de la capitale peut se vanter d’avoir atteint le « Top 4 » des meilleurs contrats européens, très important tant l’on connait les menaces qui planent au-dessus de la tête des Parisiens avec le FPF. A cela s’ajoute l’arrivée de sept nouveaux partenaires (Unibet, Renault, Hubside, Lovebet…)

Le PSG n’a jamais été aussi attractif pour les marques, ce qui est une très bonne chose dans le football moderne d’aujourd’hui, où le sponsoring et le marketing ont un rôle important en terme de revenus. Les dirigeants veulent faire du Paris Saint-Germain une marque mondiale, un objectif viable glanant ainsi de nouveaux marchés importants (Amérique du Nord et du Sud mais également l’Asie).

Retenons une note positive, les objectifs extra-sportifs du club ont été plutôt remplis cette saison, ce qui est important pour un club qui souhaite conserver mais aussi recruter les meilleurs joueurs du monde dans son effectif. En espérant que la prochaine saison nous amène de meilleurs résultats dans nos objectifs sportifs

  

Les matchs marquants

PSG Lyon (9ème journée de Ligue 1 Conforama) : 5-0

Pour son premier choc de la saison, le club de la capitale vise un 9ème succès en autant de matchs. Lyon se déplace sur la pelouse du Parc décomplexé faisant jeu égal avec le PSG en première mi-temps. Les Parisiens mènent 1-0 à la pause grâce à un penalty de Neymar. A noter également les exclusions de Kimpembe et Tousart lors de ce premier acte. C’est en seconde période que commence le festival Mbappé. Le Français manque d’abord quelques occasions franches avant d’en convertir quatre en seulement treize minutes. Paris s’envole déjà vers le titre…

sumé du match : 

 

PSG Liverpool (Phase de poule de LDC, 5ème journée) : 2-1

Un match référence !! Le PSG a réalisé un très gros match, face à un monstre européen. Grâce à Bernat et Neymar mais aussi avec du talent et surtout de l’envie, les Parisiens décrochent une victoire capitale afin de se replacer pour la course aux 8èmes de finale de la LDC. Le Paris Saint-Germain a su montrer du caractère dans un grand rendez-vous européen, enfin. Victoire confirmée lors du dernier match à Belgrade pour la qualification (1-4).

sumé du match : 

 –

PSG Guingamp (Quarts de finale de la Coupe de la Ligue BKT) : 1-2

Vainqueur des 5 dernières éditions de la Coupe de la Ligue, le PSG est éliminé dès les quarts de finale… A la surprise générale, Guingamp signe un énorme exploit au Parc des Princes. Les Parisiens ont dominé, mais ont été stériles et ont concédé trois penalties, dont deux transformés par Ngbakoto et Thuram.

 –

PSG Guingamp (21ème journée, Ligue 1) : 9-0

Eliminé contre toute attente par les Guingampais 10 jours plus tôt, le PSG se venge de la plus belle des manières en étrillant l’équipe bretonne 9 buts à 0. Neymar (2 buts), Cavani (3) et Mbappé (3) réussissent un festival et le PSG signe sa plus large victoire en Ligue 1 Conforama au Parc des Princes.

sumé du match : 

 –

Manchester United PSG (8ème de finale aller de LDC) : 0-2

Le club a réalisé une très grande performance pour ramener une victoire historique à Old Trafford face aux Mancuniens. Kimpembe (pour son premier but avec le PSG) et Mbappé sont les deux buteurs de ce match. Les Parisiens ont su oublier les déconvenues européennes qu’ils ont subi ces dernières années. Ce soir-là, ils ont eu le niveau d’un grand d’Europe.

sumé du match : 

 

PSG Manchester United (8ème de finale retour de LDC) : 1-3

Encore une remontada… Le PSG s’est encore une fois ridiculisé sur la scène européenne en se faisant sortir dès les 8ème de finale de la Ligue des Champions par une équipe « bis » de Manchester United. Deux erreurs individuelles ont mis l’équipe dans une situation délicate. Une situation dans laquelle les joueurs Rouge et Bleu n’ont jamais su se sortir. Ce match laissera des traces et une image catastrophique du club aux yeux de l’Europe.

sumé du match :

– 

Lille PSG (32ème journée, Ligue 1) : 5-1

Qualifié la semaine d’avant pour la finale de Coupe de France, Paris a du mal à rester motivé pour cette fin de saison. Entre les nombreux blessés et les joueurs qui ne donnent pas satisfaction, Paris est en difficulté. Toutes les carences parisiennes apparaissent lors de ce déplacement dans le Nord et Lille humilie Paris. Il s’agit de la pire défaite sous l’ère Qatari.

sumé du match : 

 –

Rennes PSG (Finale Coupe de France) : 2-2, 6-5 t.a.b

Malgré une entame de match parfaite et un score de 2 buts à 0, le Paris Saint-Germain finit par s’incliner lors de cette finale au Stade de France, une chose rare depuis le rachat du Qatar. Le scénario nous fait penser à celui en Ligue des Champions, les Parisiens n’ont pas su conclure une affaire qui était parfaitement lancée… A l’image de leur saison !

sumé du match : 

 

Sources : Le Parisien, Le Monde

Paris United

GRATUIT
VOIR