à la uneexclu puInfos Paris ULe Club

Rencontre entre Tuchel et Wenger

Libre de tout engagement depuis son départ d’Arsenal en fin de saison dernière, le nom d’Arsène Wenger continue de graviter autour du Paris Saint-Germain. Si par le passé, le français avait refusé les avances parisiennes, ce dernier est désormais ouvert à un poste important dans l’organigramme.

 

En avril dernier, nous vous faisions part d’un intérêt pour le français comme l’une des personnes les plus à même de renforcer l’institution. Et ce n’est pas cette nouvelle qui va faire désenfler la rumeur : selon nos informations, l’ex coach d’Arsenal a dîné avec Thomas Tuchel il y a une dizaine de jours dans un grand palace parisien. Ils y ont évoqué plusieurs sujets, notamment la politique prônée par l’entraîneur allemand autour des jeunes, félicité et encouragé par l’Alsacien.

Les deux entraîneurs ont également échangé autour d’un joueur lyonnais qu’ils apprécient particulièrement : Tanguy Ndombele. Ses qualités et son style de jeu collent parfaitement aux envies de l’entraîneur du club de la capitale pour renforcer son milieu. Nul doute que la performance du milieu lyonnais contre Paris n’a fait que conforter son désir de le faire rejoindre le projet parisien.

Rappelons que Thomas Tuchel suit le joueur de 21 ans depuis ses débuts à Amiens, lorsqu’il dirigeait encore le Borussia Dortmund, et quil avait déjà tenté de le recruter. Le directeur sportif du PSG Antero Henrique et son bras droit Luis Ferrer avaient déjà rencontré l’entourage du joueur pour le faire signer en mars dernier, sans succès.

Les deux intéressés ont également pu échanger autour de leur passion commune sur le football. Ils partagent des idées similaires sur la façon de faire évoluer une équipe, notamment dans la nécessité d’exploiter le centre de formation, afin d’intégrer des jeunes joueurs au groupe pro.

Cette rencontre n’est que le prolongement du rapprochement entre Arsène Wenger et le club parisien. Toujours selon nos informations, en août dernier, l’homme de 68 ans a passé dix jours au Qatar afin de rencontrer l’émir en personne, le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani. 

Hugo Cappelaere