à la uneInfos Paris ULes joueurs

Nasser Al-Khelaïfi et Adrien Rabiot, le rendez-vous de la dernière chance

Nous vous le disions ces dernières semaines, les rapports se sont tendus entre le PSG et le clan Rabiot au sujet d’une éventuelle prolongation de contrat du Français. Les dernières informations recueillies par Paris United confirment que le joueur se rapproche d’un départ. Un rendez-vous prévu dans les prochains jours sera déterminant.

 

Le contexte

La fin semblait inéluctable. Elle se confirme. On savait les relations compliquées entre le clan Rabiot et Antero Henrique. Le dialogue entre les deux est d’ailleurs rompu depuis cet été, le directeur sportif parisien étant agacé par les exigences de celui qu’il considère comme un « gamin capricieux ». Adrien Rabiot reste en effet sur trois refus successifs de prolongation, dont une dernière offre fin Octobre à hauteur de 9 millions d’euros. Le joueur lui se sent floué. Il n’a jamais prolongé son contrat depuis son retour de prêt de Toulouse alors que Marco Verratti ou encore Presnel Kimpembe eux ont récemment obtenu gain de cause. A l’issue de la coupe du monde, ce dernier à d’ailleurs été revalorisé à hauteur de 7 millions d’euros environ, une somme que réclamait Adrien Rabiot avant le mondial. Ajouté à cela la promesse du capitanat futur, Rabiot estime manquer de considération de la part de son club formateur.

Un point de non-retour

C’est désormais avec Thomas Tuchel et Nasser Al-Khelaïfi que le climat s’est refroidi. Ce dernier a toujours milité pour une prolongation du titi parisien, allant même parfois à l’encontre des recommandations d’Henrique. Toutefois, un désaccord récent entre la mère (et conseillère) du joueur et le président parisien aurait sonné le glas des discussions entre les deux parties. Pour ce qui est du coach allemand, ses dernières décisions sportives en écartant notamment Rabiot du onze à Marseille, Naples et contre Liverpool, auraient refroidi la relation entre les deux hommes. Un fait que n’a pas nié Thomas Tuchel mardi en conférence de presse. Par ailleurs, l’entraîneur allemand s’est senti quelque peu trahi puisque Rabiot lui avait promis lors de la tournée estivale en Asie qu’il prolongerait son contrat dès son retour à Paris. Sportivement, l’insuffisance des replis défensifs du joueur ont aussi agacé Tuchel qui lui en a fait part à l’aide de vidéos.

Sans véritable soutien au sein du club, et malgré le soutien du reste du groupe (même si certains commencent à être agacés de ne pas le voir prolonger), l’avenir de Rabiot semble donc se dessiner loin de la capitale. Un rendez-vous aura lieu entre le club et les représentants du joueur après le match à Belgrade mardi prochain. Le rendez-vous de la dernière chance.

Vers un départ cet hiver ?

Selon nos informations, c’est un départ en Janvier prochain qui est privilégié par Antero Henrique. L’idée du directeur sportif est de récolter une somme allant de 10 à 15 millions d’euros en indemnité transfert. Il ne cesse d’ailleurs d’essayer de convaincre Nasser Al-Khelaïfi de laisser partir le joueur. Le FC Barcelone, en contact avec le clan Rabiot via notamment Eric Abidal, aimerait toutefois les récupérer libre en Juin prochain. Pour rappel, le joueur exige un salaire de 10 millions d’euros par an ainsi qu’une prime à la signature du même montant. En plus du Barça, Véronique Rabiot est également en contact avec plusieurs clubs anglais.

Si rien n’est acté dans ce dossier, Adrien Rabiot a encore quelques jours pour se décider. Un rendez-vous aura lieu entre le club et les représentants du joueur après le match à Belgrade mardi prochain. Le rendez-vous de la dernière chance. Contrairement aux idées reçues, c’est bien lui et non sa mère qui aura le dernier mot.

Clement Pernia pour Paris United