à la uneexclu puInfos Paris ULe mercato

Le PSG a contacté Carlos Soler Barragán et Radja Nainggolan

Le Paris-Saint-Germain poursuit ses prises de température et multiplie les contacts avec différents joueurs dans sa quête d’un milieu de terrain.

 

Veni, vidi et reparti 

Radja Nainggolan a été ciblé par le Paris Saint-Germain. En délicatesse du côté de l’Inter Milan – où son temps de jeu s’est largement amoindri – suite à un désaccord avec son entraîneur, Luciano Spalletti, le joueur ne sera pas retenu par son club en cas d’une belle offre de transfert.

Selon nos informations, le PSG a rencontré le natif d’Anvers, âgé de 30 ans, par le biais d’un intermédiaire. Cette rencontre s’est faite, afin de mener à bien un transfert pour cet hiver. La tâche la plus difficile pour Paris était de convaincre le joueur plutôt que son club. Par ailleurs, l’Inter Milan est potentiellement vendeur. Nainggolan est un joueur au caractère bien trempé à qui il lui est reproché de perturber l’équilibre général du vestiaire Intériste. Une somme de 20 millions d’euros pourrait être suffisante pour acquérir le milieu de terrain.

Cependant, l’ex-international belge a signifié au Paris Saint-Germain ne pas vouloir quitter l’Italie pour l’instant. Il s’y sent bien et y réside depuis plusieurs années. À noter que le joueur a également été proposé au club de la capitale il y a environ un an. Le prix fixé à l’époque par le club romain – qui était de 60 millions d’euros – a cependant calmé les ardeurs parisiennes.

 

Un espoir en Espagne ?

Depuis la fin octobre, le PSG est entré en contact avec le milieu de terrain du Valencia C.F : Carlos Soler Barragán, un jeune milieu de terrain prometteur âgé de 22 ans. Aussi bien à l’aise dans l’axe que sur l’aile, le jeune espagnol plaît aux dirigeants parisiens. Le club des Merengots connaît des difficultés en Liga et risque même de ne pas être qualifié pour la prochaine Ligue des Champions. C’est à ce titre qu’il a été signifié au club de la capitale qu’un transfert est possible et que la porte n’est pas fermée, à condition de verser une somme avoisinant les 40 millions d’euros. Le club parisien a fait entendre au club espagnol que la somme demandée n’est pas un frein.

Cette piste n’a pas été initiée par Antero Henrique, mais bien validée par Thomas Tuchel et ses plus proches collaborateurs. Un proche de Nasser Al-Khelaïfi fait office d’intermédiaire dans ce dossier. La concurrence s’avère cependant plutôt rude avec Manchester City et le FC Barcelone. Néanmoins, depuis plusieurs semaines, le club de la capitale reporte régulièrement les rendez-vous pris avec l’entourage de Soler. À l’heure actuelle, il paraît peu probable que le joueur signe au PSG.

Le club poursuit donc sa quête d’un milieu de terrain et élargit toujours plus son horizon de joueurs. Le départ à la retraite de Thiago Motta, le départ de Javier Pastore, la mise à pied d’Adrien Rabiot et même la récente résiliation de contrat de Lass Diarra rendent absolument nécessaire une signature à ce poste cet hiver. Le coach allemand n’a pas manqué de signifier sa  « nervosité » sur ce dossier qui traîne depuis l’été dernier lors de la conférence de presse d’avant match PSG – Guingamp.

 

Loukman et Esam Ouaali

Crédits photo : deportevalenciano.com

Paris United

GRATUIT
VOIR