PARIS, FRANCE - NOVEMBER 22: Layvin Kurzawa of PSG during the UEFA Champions League group B match between Paris Saint-Germain and Celtic FC at Parc des Princes on November 22, 2017 in Paris, France. (Photo by Catherine Ivill/Getty Images)
à la uneInfos Paris ULes joueurs

Kurzawa, une confiance retrouvée ?

Blessé et absent depuis des mois du groupe professionnel, Layvin Kurzawa a vécu une année 2018 des plus compliquées et contrastées. Les attentes de Thomas Tuchel, les motivations de l’international français, revenons sur les différents événements qui ont chamboulé la progression de l’ancien Monégasque.

 

Un joueur à remotiver

Très peu estimé en interne, notamment par Antero Henrique qui désirait le vendre, dès l’été 2017, pour ensuite recruter Jordan Amavi, Layvin Kurzawa va bénéficier de l’arrivée dans le club de la capitale de Thomas Tuchel. En effet, le technicien allemand s’entretiendra longuement avec l’agent du Français, Moussa Sissoko, dans l’optique de conserver son client dans les rangs parisiens. Les mots trouvés par Tuchel font mouche et ravivent la flamme du latéral de 26 ans. Il sera vanté entres autres, les qualités offensives du joueur parisien. Cette aisance technique plaît au nouvel entraîneur du PSG qui souhaite voir Kurzawa s’épanouir dans le système à trois défenseurs centraux prôné par le coach bavarois. Tuchel estime que, déchargé de ses tâches défensives, Kurzawa pourrait énormément apporter à l’ensemble du collectif. Le principal intéressé est comblé et affirme son souhait de continuer sous les couleurs rouges et bleues.

 

Un timing plombé

La saison 2018-2019 pointe le bout de son nez et les Parisiens effectuent leur préparation durant l’International Champions Cup, sur le continent asiatique. Kurzawa fait évidemment partie du voyage et Tuchel compte le tester et l’installer dans ce nouveau système en 3-4-3. Malheureusement, l’international français se blesse au dos à l’entraînement et ne pourra tenir sa place qu’à une seule reprise, lors de la victoire parisienne (3-2) sur l’Atlético Madrid. Ce qui s’apparentait à une simple contracture musculaire prend des airs inquiétants, nous sommes alors en août à quelques semaines de la reprise du championnat de France. L’état de santé de Kurzawa inquiète particulièrement le directeur sportif Antero Henrique, le Portugais, à cet instant, souhaite vendre l’ancien Monégasque afin de recruter deux latéraux. En effet, avec le départ vers l’Athlétic Bilbao de Yuri Berchiche et cette blessure de Kurzawa qui traîne, le Paris Saint-Germain ne compte que le jeune Stanley N’Soki dans le couloir gauche de la défense.
Dans les derniers jours du mercato, Juan Bernat arrive au PSG et dans le même temps, une offre de 25 millions est envisagée par Manchester United. Les Reds Devils ont besoin d’un latéral gauche et souhaite se rabattre sur le Parisien. Toutefois ce mouvement n’aura jamais lieu et le 1er septembre, Kurzawa reste un joueur du Paris Saint-Germain.

 

Vers le bout du tunnel ?

En septembre, Layvin Kurzawa prend la décision de se faire opérer d’une hernie discale. Cette intervention a éloigné le joueur des terrains pendant de longs mois l’ayant fait rater une vingtaine de rencontres. De retour dans le groupe depuis le début du mois de novembre, le latéral de 26 ans semble retrouver peu à peu ses sensations, il fera même partie du déplacement de ce mercredi à la Meinau. Déterminé, Kurzawa est très motivé à revenir à son meilleur niveau afin de gagner sa place dans l’esprit de Thomas Tuchel. Il doit d’ailleurs s’entraîner pendant la prochaine trêve hivernale afin d’être à 100% dès la reprise du mois de janvier. Son état de forme sera scruté à la loupe car malgré ses deux buts en Ligue des Champions, Juan Bernat ne semble pas faire l’unanimité auprès de certains joueurs du vestiaire.
La confiance de Tuchel semble être accordée à Kurzawa et selon nos informations, une prolongation de contrat serait en étude pour le latéral lié au Paris Saint-Germain jusque 2020.

Valentin pour Paris United