à la uneInfos Paris ULe mercato

Donnarumma le pari de la jeunesse

Gianluigi Donnarumma ,le portier international italien qui évolue au  Milan AC, est un nom qu’on connait bien au Paris Saint Germain, la saison dernière déjà son nom avait circulé du côté de la capitale mais pas que. Auteur d’une première saison remarquable et remarqué (2016-2017),  le jeune international avait suscité l’intérêt de plusieurs grands clubs.

 

Celui dont le représentant n’est autre que le célèbre Mino Raiola, s’était brouillé avec une partie du public milanais à l’été 2017. À ce moment-là, son agent menaçait de quitter le club milanais si il n’obtenait pas ce qu’il voulait pour son protégé lors des négociations pour une prolongation de contrat.

 

Une bonne opportunité pour Paris ?

En 2015 lors de l’euro U17,  il impressionne tous les observateurs et même désigné meilleur gardien de la compétition. Puis, il devient le deuxième gardien le plus jeune à débuter un match de Série A derrière la légende Buffon lors d’un match d’octobre 2015 pour une victoire 2-1 face à Sassuolo. C’est  son coach de l’époque, Siniša Mihajlović qui l’a lancé dans le grand bain. Selon nos informations, le futur directeur sportif du PSG envisage de proposer l’actuel portier du Milan AC. La presse italienne s’en est fait l’écho ces derniers jours et en France, le journaliste Simone Rovera a été l’un des premiers à évoquer cette piste. Il semblerait que le club lombard ne soit pas fermé à l’idée d’un départ, si un club intéressé est susceptible de payer la somme réclamée par les milanais.

En effet, il semble que les « Rossoneri » aient changé leur politique sportive. Les nouveaux actionnaires sont plus enclin à faire du « trading de joueurs », un modèle économique dont beaucoup de clubs semblent s’inspirer, plutôt que d’avoir une véritable politique sportive. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles Leonardo a quitté ses fonctions au Milan AC car l’Auriverde souhaitait redonner son lustre d’antan au club Rouge et Noir mais il n’avait pas les coudées franches pour mener à bien une véritable politique sportive de valorisation.

Ainsi, les dirigeants italiens ont eu des discussions afin de remplacer Leonardo par Luis Campos dont le travail de « trading » est salué du côté du LOSC. Autre difficulté dans ce dossier, Mino Raiola, s’occupe également des intérêts d’Alphonse Aerola. L’agent se retrouve face à un dilemme : choisir entre un départ de son poulain de son club formateur et placer un gardien plus jeune, étranger et moins expérimenté. Cela ne sera pas chose aisée car le gardien international français émarge à 7,5 millions deuros par an et si l’Italien arrive, Mino Raiola va devoir trouver un club aussi compétitif c’est-à-dire disputant la ligue des Champions et capable de payer le salaire d’Aréola. Désigné en Italie comme le digne successeur de Gianluigi Buffon, Donnarumma pourrait parfaitement s’inscrire dans le projet parisien, il y retrouverait son ancien dirigeant du Milan,  Leonardo ainsi que son compatriote Marco Verratti et quelques anciens pensionnaires de la Serie A.

Auteur d’une saison pleine avec 39 matchs toutes compétitions confondues pour 32 buts encaissés avec Milan. Malgré ses statistiques, son club n’a pas réussi à décrocher la ligue des Champions ne terminant que 5ème du championnat. Pour l’indemnité de transfert on parle d’un montant entre 50 et 60 millions d’euros pour le jeune gardien de but encore sous contrat jusqu’en juin 2021. Pour rappel, le Paris Saint Germain a également ouvert des discussions avec le gardien costaricien du Real Madrid, Keylor Navas mais selon nos informations à ce jour aucun accord n’a été trouvé.

Quant à Kevin Trapp, il est toujours dans l’expectative. En effet, si le club a bien reçu une première offre de la part de Francfort mais la prochaine réorganisation et en attente de l’officialisation d’un nouveau directeur sportif. Paris est obligé de mettre en stand-by l’offre du club allemand le temps pour lui de régler le départ dAntero Henrique .

La rédaction

crédit photo : Mercato 365

Paris United

GRATUIT
VOIR