Tuchel et son capitaine : une complicité nécessaire
à la uneAvant matchInfos Paris UMise en place tactique

Tuchel prépare le match de Liverpool à la manière d’un orfèvre

La saison du PSG se joue mercredi soir face à Liverpool. Thomas Tuchel le sait et prépare cette rencontre avec un soin et une rigueur qui impressionne même les joueurs. Feront-ils honneur au perfectionnisme de leur coach ?

 

Les joueurs sont prêts 

Rarement un match n’a été aussi bien préparé. Voilà le sentiment qui traverse les joueurs du Paris-Saint-Germain depuis quelques jours. Pointilleux et méthodique, le manager allemand est plutôt coutumier du fait, mais la qualité des consignes délivrées aux joueurs a été cette fois encore plus marquante. Parfaitement conscient de l’importance que revêt ce match retour face aux Reds, Tuchel n’a pas lésiné sur les consignes. Chaque joueur sait précisément ce qu’il a à faire : qui prendre, quand, et comment. Les ordres sont clairs et précis, et le plan de jeu millimétré. Les rôles de chacun semblent avoir été assimilés au point que Tuchel n’a jusqu’à présent pas eu besoin de recourir à une mise en place tactique. La question est maintenant de savoir si les joueurs respecteront les consignes.

Thiago Silva a pris la parole à Naples 

Car c’est là que le bât blesse. Furieux de la performance collective de son équipe lors du match retour face à Naples, le manager allemand a laissé éclater sa colère lors de la séance vidéo de lendemain de match. Dans son viseur notamment : Juan Bernat, Thomas Meunier, et Marco Verratti, à qui Tuchel a reproché de ne pas avoir du tout respecté les consignes. L’entraîneur allemand a d’ailleurs été suivi par Thiago Silva qui s’est lui aussi agacé du manque de rigueur tactique de l’équipe au San Paolo. S’appuyant sur des exemples précis, le capitaine brésilien avait reproché à ses coéquipiers de ne pas appliquer suffisamment les plans de jeu préparés par le coach. Fautif sur l’égalisation napolitaine, O’Monstro s’est également excusé devant le groupe. Il en a profité pour motiver les troupes, évoquant les deux finales à jouer encore dans ce groupe, en particulier la réception de Liverpool mercredi prochain.

Neymar était agacé 

Un autre brésilien était passablement énervé après la rencontre : Neymar. Il a regagné les vestiaires fou de rage. Une rage tournée vers l’arbitre de la rencontre Monsieur Kuipers, coupable selon lui de n’avoir pratiquement jamais sifflé en sa faveur malgré les multiples accrochages des Napolitains. Un différent existant depuis la dernière Coupe du Monde. Certains joueurs du club de la capitale ont confié ne l’avoir jamais vu aussi en colère.

« Être propre techniquement »

Lors des dernières séances d’entraînement , au cours desquelles Neymar et Mbappé se sont entraînés normalement, Thomas Tuchel a insisté sur la gestion technique du match. « Vous devez être propre techniquement durant toute la rencontre », n’a-t-il cessé de marteler à ses hommes. Le système de jeu en 3-4-3 devrait être reconduit, et la MCN recomposée en attaque avec le retour du Matador en LDC. Très heureux de la manière dont l’équipe a défendu sur les coups de pied arrêtés lors du match aller, Tuchel souhaite reproduire la même chose mercredi. Une des raisons qui pourrait pousser l’ancien coach du BVB a installer Rabiot plutôt que Draxler dans l’axe du milieu de terrain au côté de Marco Verratti. Contre Naples, la finesse technique de l’allemand avait été privilégiée pour faciliter les transitions rapides. Mercredi, face à l’intense milieu de terrain à trois des Reds, l’impact physique du Duc pourrait lui donner un avantage sur son coéquipier allemand.

Comme lors du dernier match au San Paolo, le club de la capitale devrait évoluer avec trois défenseurs axiaux. Thilo Kehrer part pour l’instant favori devant Presnel Kimpembe. Même si le coach allemand lui a soufflé quelques mots hier pour le maintenir concentré, l’international français n’est pas assuré d’être titulaire demain. Thiago Silva et Marquinhos devraient compléter cette charnière. Déçu par les prestations de Bernat lors des séances d’entraînement, Tuchel souhaite faire évoluer Angel Di Maria au poste de piston gauche, même s’il se laisse encore le temps de la réflexion. En ce qui concerne le flan droit, Daniel Alves fait son retour dans le groupe en Ligue des champions et espère secrètement être titulaire, ou du moins gratter quelques minutes de temps de jeu. Toute une organisation tactique défensive a été travaillée dans le cas où Alves serait amené à rentrer en cours de jeu. L’accent a notamment été mis sur le positionnement de Marquinhos, dont le rôle varie selon la présence du latéral brésilien ou de Meunier sur son flanc droit. Une mise au vert pourrait finalement avoir lieu mardi soir.

La composition probable (3-4-3) : Buffon – Meunier – Marquinhos – T.Silva – Kehrer (ou Kimpembe) – Verratti – Rabiot (ou Draxler) – Di Maria – Neymar – Cavani – Mbappé

 

Thibault Girardet , Clément Pernia et Hugo Cappelaere pour Paris United