à la uneLes "titis" parisiens

« Nos titis ont du talent » : Moussa Diaby

Quatrième épisode de notre série « Nos titis ont du talent » et on approche de la fin de la saison 1. On s’intéresse aujourd’hui à Moussa Diaby, récemment auteur de son premier but en L1.

Bio 

Moussa Diaby débute sa carrière de footballeur à l’Espérance Paris dans le 19ème arrondissement de la capitale. Il rejoint le PSG en 2013 où il signera son premier contrat professionnel en 2017 pour une durée de 3 ans. Dans les derniers instants du dernier mercato hivernal, il est prêté pour une période de 6 mois au club de Crotone en Italie, 17ème de Série A. Cette expérience mitigée en Calabre (avec seulement deux rencontres disputées) annonçait un retour revanchard du « titi » dans son club formateur. Avant ça, il y a eu l’Euro U19 cet été en Finlande. Au côté de son coéquipier, Yacine Adli et malgré un manque de rythme évident, Moussa Diaby pose les pierres du renouveau terminant la compétition avec 1 but et 3 passes décisives au compteur. Le « titi d’or » 2016 remporte son premier Trophée des champions avec les A en août dernier contre Monaco.

 

Profil

Moussa Diaby évolue en attaque et dispose d’une grande polyvalence. Il est en mesure d’occuper plusieurs postes sur le front de l’attaque. En tant que buteur, ailier, que ce soit à droite ou à gauche, son atoutprincipal est son dynamismeet sa capacité d’accélération. Sur les courtes distances, son explosivité et sa vitesse en font un redoutable client pour les défenseurs. Doté d’une bonne technique individuelle, il est particulièrement efficace dans l’élimination et le dribble qu’il valorise par ses qualités de percussion. Comme beaucoup de jeunes de son âge, son gabarit demande encore à s’étoffer. Sa transition défensive a pu constituer un défaut dans les catégories de jeunes, entraînant des sautes de régularités et de performances. Enfin, il dispose d’une bonne aisance dans la finition (en témoigne son égalisation extraordinaire contre Bâle en Youth League en 2017).

 

Perspectives

Peu utilisé sous l’ère Emery, le jeune joueur de 19 ans aurait bien renouvelé une expérience en prêt cette saison. Annoncé proche de Montpellier, convoité par la Real Sociedad, il a finalement choisi de rester au sein de son club formateur cette saison. Une décision à mettre en lien avec la volonté du nouveau staff de le conserver et et laissant entrevoir l’installation du joueur dans un processus de rotation. Il effectue sa première entrée en Ligue 1 au Parc des princes contre Caen, le 16 août dernier. Entrée à la mi-temps du match contre Saint-Étienne (victoire 4-0 en L1 le 14 septembre dernier), il a offert une performance remarquable et unanimement saluée. Présent dans tous les bons coups, dynamique, à l’initiative, il a même parachevé sa performance d’un but en fin de match. Plus en vue que ses compères « titis » car occupant une position plus exposée sur le terrain, Moussa semble prêt à relever le défi en équipe première cette saison.

«  Son expérience en Italie qui n’a pas été concluante lui a fait du bien. Il a compris que vouloir partir n’est pas toujours la meilleure solution surtout dans le contexte particulier du club (Crotone Italie). Je l’ai trouvé plus mûr et mature à son retour. S’il est capable de fournir un tel dynamisme que lors du match contre Saint-Étienne… Quelle arme supplémentaire pour Tuchel ! C’est bloqué ? Vous faites entrer la puce, et en terme de vivacité, sur les 1 contre 1 il est capable de casser les reins de n’importe qui. Il a un pouvoir d’accélération sur 20 mètres qui est redoutable. C’est sa grande force.

Même s’il a marqué, je me suis d’ailleurs précipité sur le téléphone pour le féliciter, il doit encore soigner ses statistiques. En terme de buts, de passes décisives, il est sur un poste où on le voit et dans ce contexte c’est indispensable. Il manque parfois un peu de régularité en terme de concentration, de repli défensif aussi, mais sur ce que j’ai vu il semble le corriger. Il progresse et ça fait plaisir. » 

Highlights by ALI

Thomas Gropallo