à la uneLes "titis" parisiensLes joueursPrésentation

« Nos titis ont du talent » : Colin Dagba

Il a l’un des parcours les plus atypiques de nos jeunes parisiens… « Nos titis ont du talent » vous présente aujourd’hui Colin Dagba.

 

Bio

Passé par le pôle espoir de Liévin (région Hauts-de-France), puis par le prestigieux centre de formation du RC Lens, Colin Dagba rejoint le club de Boulogne-sur-Mer en 2015. Il y fait ses classes en équipe réserve et tape dans l’oeil du recruteur du PSG, Marc Westerloppe. Le Franco-Béninois, dont une grande partie de sa famille réside en région parisienne, rejoint comme une évidence le PSG en 2016 etsigne d’abord un contrat de stagiaire-pro. Titulaire d’un baccalauréat scientifique, le néo-titi se familiarise avec le plus haut niveau (Youth League, U19, National) avant de toquer à la porte des pros. Convaincu par ses performances, le club lui offre son premier contrat professionnel en juillet 2017 pour une durée de 3 ans. Il profite du coup de jeune insufflé par le nouveau staff technique et dispute son premier match avec les pros lors de la première journée de Ligue 1 contre Caen.

 

Profil 

Colin Dagba évolue au poste de latéral droit. Lors de sa formation à Lens, il fût amener à occuper les postes de sentinelle ou milieu excentré. Cette « polyvalence » atypique dans la formation lui permet aujourd’hui de disposer d’une analyse efficace et d’une précieuse vision du jeu. En défense, il impressionne par sa vélocité. S’il accuse des lacunes en terme de placement et de concentration, il compense par son agressivité sur chaque intervention. Disposant de bonnes qualités physiques, notamment en vitesse, il est capable d’accompagner les actions offensives. Sa qualité technique, dans le jeu court ou sur les centres, donne à son jeu une réelle fluidité (plus de 95% de passes réussies lors de sa première contre Caen). Au-delà de ces qualités de footballeur qui lui promettent un bel avenir en Ligue 1, Colin Dagba dégage à 20 ans une étonnante maturité. Sur le terrain,ses récentes performances avec les pros ont dévoilé une aisance naturelle très encourageante.

 

Perspectives

Il fait parti des jeunes qui auraient pu envisager un départ en prêt cette saison. Comme beaucoup de ses coéquipiers, il est finalement resté. Pour reprendre les mots du coach Tuchel, il est avec Stanley N’Soki l’une des « deux bonnes surprises » de la préparation. Sa belle performance lors du Trophée des champions et ses apparitions convaincantes en L1 – malgré une boulette à Guingamp – en font une alternative crédible pour le technicien allemand. Si l’objectivité conduit à admettre qu’il sera quasi impossible de bousculer la hiérarchie à son poste (Thomas Meunier et Dani Alves). La blessure du Brésilien pourrait donner du grain à moudre au « titi ». Après une opération réussie, Dani Alves devrait effectuer un retour graduel à la compétition. À 35 ans, on imagine que le staff parisien ne prendra pas le risque d’un come-back prématuré. Dans ce contexte, le « titi » aurait une carte à jouer dans la rotation.

« Colin est arrivé il y a 2 ans au club. On cherchait à l’époque un latéral droit. Marc Westerloppe m’a proposé ce garçon et j’ai tout de suite été séduit par ses qualités, notamment en contre-attaque. Il a certaines similitudes avec Arthur Zagre de l’autre côté. Il était en concurrence avec Alec Georgen. Il a un dynamisme et des appuis extrêmement forts. C’est vraiment sa grande qualité.

Techniquement il est à l’aise aussi. Il a une certaine maturité dans le jeu car ça fait quelques temps maintenant qu’il joue avec des seniors. Là où j’ai été le plus impressionné c’est dans sa capacité à répondre dans les matchs de haut niveau voire de très haut niveau. Il a une grande capacité d’adaptation en fonction du niveau de l’adversaire ou de l’échelon dans lequel il est utilisé. Il a tendance à faire quelques petites erreurs défensives et il est encore parfois un peu naïf dans ce qu’il propose. Sur l’aspect défensif notamment. J’ai en mémoire le match contre Guingamp où il est directement impliqué sur le but. Mais à côté de ça, il livre de bonnes prestations.

Pour rentrer dans une rotation… Je suis un peu moins optimiste sur du court terme. En revanche, sur du moyen terme et par ses qualités, je pense qu’il serait tout à fait à même d’assumer ce rôle ».


Highlights by ALI

Thomas Gropallo