à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercato

Skriniar, c’est du solide

En quête d’un défenseur central, le PSG se pencherait sur Milan Skriniar. Déjà ciblé par Leonardo, l’opération semble plus réalisable cet été.

En défense centrale, le PSG possède déjà un bon nombre de joueurs. Il y a les titulaires, Kimpembe et Marquinhos mais qui n’ont pas de réelle concurrence. Il y a Ramos qui a montré de bonnes choses mais qui n’a pu jouer aucun gros match cette saison. Il y a Kehrer, bonne doublure quand il est utilisé dans l’axe mais trop fragile dans les rencontres à enjeu. Il y a Diallo, trop souvent blessé et Danilo qui dépanne plus qu’autre chose, même s’il fait le job. Enfin, El Chadaille Bitshiabu qui doit encore grandir, murir et progresser.

Il est donc logique que le club de la capitale scrute le marché dans ce secteur. Une des cibles est donc Milan Skriniar, joueur de l’Inter de Milan, qui est sur les tablettes parisiennes depuis deux saisons.

L’international croate sort d’une nouvelle grosse saison avec le club nerazzuri. Trente-cinq matchs disputés en Série A et trois buts inscrits, ainsi que huit matchs sur huit et un but en Ligue des champions.

Âgé de 27 ans, très peu absent, il présente plusieurs atouts. Il est capable d’évoluer dans une défense à quatre comme axial droit ou gauche, mais aussi dans une défense à trois, que ce soit dans l’axe, à droite ou à gauche. Il possède un bon jeu aérien, une grosse présence dans les duels mais également une relance de haut niveau.

Une grosse concurrence en défense

Le premier à qui on pense, en termes de concurrence, quand on imagine le croate au PSG, c’est à Kimpembe. Le français est parfois sujet à des sautes de concentration mais aussi à des dérapages, comme ce carton rouge reçu à Leipzig en 2020, où on avait presque senti qu’il était allé le chercher, sûrement écœuré par la prestation de ses partenaires ce soir-là.

Mais celui qui pourrait être menacé, un peu à la surprise générale, c’est Marquinhos. Certes, le brésilien est passé complètement au travers à Madrid lors du match retour et il serait injuste de résumer sa carrière parisienne à cette rencontre tant il a sauvé grand nombre de situations pendant des années. Mais, non seulement, il a été de toutes les déroutes européennes, mais il a aussi montré que c’était sûrement un leader par l’exemple et l’état d’esprit mais pas un capitaine capable de remobiliser son équipe. Quand on sait que Campos souhaite conserver Sergio Ramos, l’arrivée de Skriniar, si le futur coach joue avec une défense à quatre, pourrait pousser le brésilien sur le banc.

Avec le croate, le PSG se renforcerait. Le défenseur croate ne présente pas le profil d’une doublure ou d’un joueur de rotation mais bien d’un titulaire en puissance. Si Ramos est capable d’enchaîner, une défense Marquinhos, Ramos, Skriniar, sur le papier, ça semble très solide. Si on y ajoute Kimpembe et s’il doit y avoir concurrence, à l’entraîneur de la gérer et aux joueurs de se battre pour gagner leur place. Le vrai gagnant, à la fin, ce sera le PSG.

crédit photo : onzemondial.com

Paris United

GRATUIT
VOIR