à la uneArticleLe ClubLe mercato

Rashford, Leao, profils polyvalents

D’après plusieurs médias, le PSG s’intéresserait à Rashford et Leao. Au-delà de la possibilité de réaliser un de ces deux transferts, c’est encore une fois la cohérence des profils qui est importante.

Comme l’a dit Christophe Galtier, le PSG cherche encore un attaquant. En revanche, il n’a pas dévoilé le profil du joueur désiré. Logique, quand on connait la manière de travailler de Campos, qui n’aime pas que les choses s’ébruitent.

Depuis deux jours, ce sont donc les noms de Rashford et Leao qui reviennent avec insistance. Pour le premier, Ten Hag a déclaré qu’il était un joueur important de United. Quant au second, après avoir renoué avec le titre en Série A, pas sûr que l’AC Milan soit favorable à un transfert.

Ce qui est intéressant, ce sont les profils de ces deux joueurs. Les deux sont jeunes, 24 ans pour le mancunien, 23 pour le milanais. Ils sont tous les deux à l’aise techniquement, rapides, évoluent principalement sur le côté gauche, mais sont capables d’évoluer dans l’axe, et même à droite pour Rashford. On en revient donc à la fameuse polyvalence, marque des joueurs recrutés depuis l’arrivée du duo CamposGaltier.

De Scamacca à Leao, le profil recherché a évolué

Rashford possède plus de références au plus haut niveau même si ses deux dernières saisons, dans un Manchester United en souffrance, ont été compliquées. Si on ajoute la fin de l’Euro avec l’Angleterre, on peut comprendre cette mauvaise passe.

Pour Leao, c’est un peu différent. Passé par Lille, à l’époque de Campos, il fut transféré à l’AC Milan pour environ 30M€ en 2019. Son talent était toujours présent mais il manquait alors de régularité, alternant entre performances de haut niveau et matches transparents. Mais la saison dernière, ce fut le déclic et il fut un élément important du titre de champion d’Italie.

Alors que le premier nom qui était sorti au début de mercato était celui de Scamacca, les profils des deux joueurs sont totalement différents. Peut-être que les dirigeants n’ont pas vraiment tout fait pour enrôler l’italien, mais peut-être aussi qu’après cinq semaines d’entraînement et les premiers matchs, le profil de l’attaquant recherché a évolué.

Le PSG est loin d’en avoir terminé avec son mercato, entre les joueurs qu’il souhaite engager, les joueurs en instance de départ, mais aussi les fameux lofteurs. Il reste un peu moins de trois semaines avant la fin du mercato.

Paris United

GRATUIT
VOIR