à la uneActualités du ClubLe ClubLe mercato

Phillippe Piat, co-président de l’UNFP : « Pourquoi des clubs ont autant de joueurs sous contrat ? »

Le système de loft, mis en place par plusieurs clubs dont le Paris Saint-Germain et qui consiste à éloigner les joueurs indésirables du groupe professionnel inquiète le co-président de l’UNFP, Philippe Piat.

« Cela m’inquiète terriblement. » Ce sont par ces mots que le dirigeant du syndicat des joueurs professionnel Philippe Piat s’est exprimé.  Ce système qui consiste à écarter un joueur indésirable du reste du groupe professionnel, afin qu’il s’entraîne à part est mis en place par de nombreux clubs en France dont le Paris Saint-Germain ou encore l’Olympique de Marseille.

Il poursuit en déclarant qu’ « un joueur qui est dans un club, qui fait exprès de ne pas jouer, je pense que ça n’existe pas, poursuit celui qui était lui-même joueur professionnel par le passé. Quand un joueur on l’accuse d’avoir un mauvais esprit, c’est qu’à l’intérieur du club, on ne le fait pas jouer ou qu’il a des problèmes personnels, et donc il n’est pas à 100%. » Le dirigeant accuse les clubs, qu’il juge responsable du cumul de joueurs sous contrat : « Pourquoi des clubs ont autant de joueurs sous contrat? Si vous écoutez la DTN, la DNCG, la LFP, tout le monde reconnaît qu’il faut 25 joueurs » « La raison c’est que les clubs veulent faire du trading, prennent un maximum de joueurs et se disent que si jamais il y en a un qui ne jouera pas, le club se dit qu’il trouvera bien un pigeon pour racheter le joueur« , complète-t-il.

Toujours offensif, Piat poursuit : « Le loft ce n’est pas seulement pour des joueurs qui jouent mal ou qui n’ont pas envie, il est aussi là pour des joueurs dont on veut se séparer et que l’on veut envoyer en Turquie ou je ne sais où juste parce qu’on n’a plus envie de les faire jouer. Et si lui ne part pas, on dit que le club va faire faillite, on lui met la responsabilité sur le dos. En plus on lui dit que s’il ne baisse pas son salaire, on va lui mettre des contraintes.« 

Enfin, en conclusion il rappelle aux clubs ayant mis un loft en place durant ce mercato qu’à partir du 1er septembre, les joueurs doivent être réintégrés au reste du groupe : « Ils ne peuvent pas être écartés pour des raisons de salaires ou de transferts« .

Source : RMC

Crédit photo : L’Équipe

Paris United

GRATUIT
VOIR