à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercato

Messi à tout prix

Lionel Messi est donc sur le marché. Pour les dirigeants parisiens, qui ont toujours rêvé de l’argentin ou de Ronaldo, l’opportunité est trop belle pour la laisser passer. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Alors que tout semblait réglé pour une prolongation de Lionel Messi au Barça, coup de tonnerre, jeudi en fin de journée : la ligue espagnole refuse la prolongation pour des raisons financières et l’argentin se retrouve complètement libre et donc sur le marché.

Les dirigeants du PSG ont donc sauté sur l’occasion d’après les infos qui arrivent des différents médias comme RMC (https://twitter.com/tanziloic/status/1423590210705711105?s=11 ) ou Di Marzio et les négociations ont démarré. Il n’est pas question de débattre sur le joueur et sa carrière, mais plus de l’intelligence de faire un tel recrutement.

Oui, Paris doit le faire

Dans un peu plus d’un an aura lieu la coupe du monde au Qatar. Recruter Messi, c’est l’opportunité d’avoir un des plus grands joueurs de l’histoire du football dans son club au moment de la compétition. Pour cela, les dirigeants qataris ne peuvent laisser l’occasion de signer le joueur.

Au moment de la guerre des droits télé, avoir Messi en ligue 1 serait également une exposition exceptionnelle pour le club et le championnat de France. On peut également ajouter que, dans une recherche permanente de sponsors et de revenus, recruter l’argentin permettrait au club de la capitale d’attirer du monde grâce à une visibilité encore accrue.

Sportivement, posséder, dans son effectif, un joueur qui inscrit régulièrement plus de trente-cinq buts par saison tout en délivrant plus d’une vingtaine de passes décisives, ça ne se refuse pas.

Enfin, l’argentin peut évoluer sur le côté droit, en faux numéro 9 ou en soutien d’un attaquant. Une polyvalence qui permet à l’entraineur qui le dirige de s’adapter à l’adversaire, aux joueurs présents mais aussi à une idée de jeu où les permutations seraient très intéressantes.

Non, la gestion risque d’être très compliquée

A vingt-huit ou trente ans, la question ne se poserait même pas. Mais aujourd’hui, l’argentin a 34 ans et il faudrait alors adapter tout le jeu autour de lui.

Économiquement, c’est compliqué. Sans des départs importants comme Sarabia, Icardi ou encore Rafinha, la masse salariale va poser problème (https://twitter.com/parisunited6/status/1423595682523398144?s=11 ). Il faudra donc des départs, et pas seulement des prêts mais aussi en transferts secs, pour avoir les moyens de faire signer l’ancien barcelonais.

Pour l’instant, d’après plusieurs sources, les cas Mbappé et Messi ne sont pas liés. Mais il pourrait le devenir rapidement en raison des moyens qui devront être déployés, mais aussi à cause de la situation du français. Si le dossier Messi est faisable, le club de la capitale pourrait très bien se résoudre à dire au français : « tu ne veux pas prolonger donc tu es sur le marché ». De cette manière, le club pourrait récupérer une somme conséquente pour rester dans les clous économiques de l’UEFA.

De plus, et même si ce n’est pas le plus important, le PSG est déjà dans le viseur de plusieurs clubs et de l’UEFA. En récupérant Messi, il s’exposerait encore plus à la foudre des clubs étrangers et de l’instance européenne. Ce serait un autre problème à gérer.

Puis, viennent les difficultés sportives. Ça peut paraitre paradoxal quand on recrute un tel joueur, mais pour le coach parisien, le casse-tête risque d’être terrible. Dans l’hypothèse où Mbappé serait toujours parisien, il y aurait déjà trois joueurs qui devront être alignés systématiquement. Dans ce trio, il y en a deux qui ne défendent pratiquement jamais et le troisième le fait quand il a envie. Il faudrait alors que Pochettino trouve l’animation pour compenser cela.

On a souvent vu le PSG en difficulté parce que le collectif ne travaillait pas ensemble à la perte de balle. Comment gérer en ajoutant un joueur de plus qui ne défend pas ?

Ensuite, qui aligner au milieu quand le PSG possède Paredes, Gueye, Verratti, Wijnaldum, Herrera et Danilo ?

Évidemment, voir Messi sous le maillot rouge et bleu serait quelque chose d’exceptionnel. Le sondage, sur le site de Paris United, avec près de 9000 votes, prouve que les supporters, à 60%, veulent voir l’argentin au Parc des Princes. Mais encore une fois, on ne comprendrait pas la politique sportive du club. Ce n’est pas en alignant les stars offensivement qu’on construit une équipe.

Le mercato parisien avait déjà été animé, il risque de devenir complètement fou dans les prochains jours alors que le club de la capitale se rendra à Troyes, samedi à 21H, pour débuter son championnat.

crédit photo : eurosport.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR