à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercato

Mercato: le marche des défenseurs

En cette période de mercato, on entend souvent parler de moyens financiers. Oui, il faut de l’argent, mais il faut aussi des idées et avoir travaillé en amont pour être efficace. Petite revue de joueurs qui pourraient intéresser le PSG. Première partie, les défenseurs.

Avec les prix qui sont devenus fous, pour réussir un mercato, on ne va pas mentir, il faut des moyens. Mais tout n’est pas basé sur l’argent. Il faut connaitre le marché, ne pas avoir de réticences à aller vers des joueurs de nationalité moins réputées mais aussi maitriser parfaitement son projet.

Avec le PSG, on a souvent eu l’impression de coup fait en fonction de la saison, de la médiatisation d’un joueur. Krychowiak qui venait de remporter l’Europa league avec Séville par exemple, et qui a quand même coûté 35M€, mais aussi Ben Arfa. Pourtant, avec Bernat, acheté 5M€, on voit bien que ce n’est pas qu’une question d’argent.

Si on veut réaliser un bon mercato, il faut également connaitre l’entraineur, sa philosophie, et l’additionner à l’environnement du club. A ce jour, on ne sait toujours pas si Pochettino sera toujours l’entraineur la saison prochaine. Pour les principes de jeu, il faut se demander, par exemple, si on préfère un latéral offensif ou plutôt défensif, mais on peut également s’interroger sur l’opportunité d’avoir deux fois le même type de joueur ou un de chaque. On crée alors des profils à démarcher.

On le sait, pour le club de la capitale, il y a des priorités lors de cette intersaison. Les latéraux et, au moins, un troisième défenseur central de haut niveau. Et sur le marché, il y en a pour tous les prix.

Défensivement, tous les prix

A droite, Hysaj est gratuit quand, pour Hakimi, l’Inter semble en réclamer plus de 60M€. Entre les deux, on a des profils plutôt offensifs, comme Centonze, Clauss, mais aussi Dumfries (PSV Eindhoven) entre 15 et 20M, Singo (Torino) estimé à moins de 10M€, Baku (Wolfsburg) 20Met Emerson (Betis) 25M€, ou des profils plus défensifs, plus rares parce la mode est aux contre-attaquants, on a Kristensen (RB Salzburg) autour de 10M€ et Mukiele (RB Leipzig) 25M€.

A gauche, il y a déjà Bernat et il faudra voir comment il revient de sa blessure aux ligaments croisés. On estime que, pour qu’un joueur retrouve la plénitude de ses moyens, il faut tenir compte de la durée d’indisponibilité, soit environ huit mois pour l’espagnol. Que Paris vende ou pas Kurzawa, Bakker voire Diallo, il faudra se renforcer quoi qu’il arrive.

Là aussi, la fourchette de prix est très large. Avec un profil offensif, on a  Tagliafico (Ajax) autour de 25M, Delaine (FC Metz) 2M€, voire Caio henrique (Monaco) 20 à 25M€, et pour les plus solides Halstenberg (RB Leipzig), Truffert (Rennes) ou Philippe Max (PSV) autour de 15M€. Évidemment, on n’oublie pas Théo Hernandez dont la valeur est estimée autour de 40M€ mais pour lequel Madini a déclaré qu’il ne discuterait pas en-dessous de 80.

En défense centrale, tout dépend de la vision de ce secteur de jeu. Est-ce qu’on veut un réel concurrent à Kimpembe, un joueur capable de palier à une absence du français ou de Marquinhos, voire un joueur capable de jouer dans une défense à trois ?

Libre, il y a des joueurs d’expérience comme Ramos ou Boateng et qui sont tous les deux gratuits. Ensuite, on a des joueurs comme Skriniar (Inter) dont le transfert est estimé autour de 60M, et comme Lille va devoir vendre, Sven Botman autour de 30M€.

Certes, on ne connait pas l’enveloppe alloué au mercato parisien. Mais n’expliquer le manque de recrutement que sous le prisme de l’argent est une erreur. Enfin il serait bien que Leonardo regarde aussi ailleurs que le seul championnat italien pour faire son marché. Des bons joueurs, il y en a partout.

Crédit photo: footmercato.net

Paris United

GRATUIT
VOIR