à la uneLe ClubLe mercato

Mercato du PSG : Que valent les milieux pistés par Leo

Pour renforcer son milieu de terrain, encore une fois, le PSG envisage plusieurs pistes avec des profils différents. Qui sont ces joueurs suivis par le club de la capitale ?

Leonardo avait déclaré que « le PSG manquait peut-être d’un peu de taille au milieu« . Malgré l’arrivée de Gueye et d’Herrera (qui a très peu joué) et la présence de Paredes et Verratti, en plus de Kouassi qui est venu s’ajouter en cours de saison à ce poste, le directeur sportif envisage de renforcer ce secteur.

Partey, le joueur en vogue

Parmi les joueurs pistés, il y a Tiemoué Bakayoko. Le milieu monégasque est prêté par Chelsea à l’AS Monaco. Lors de la saison 2018-2019, il avait été prêté à l’AC Milan dont le directeur sportif de l’époque était… Leonardo. L’été dernier, dès son retour au club, le responsable parisien avait d’ailleurs discuté avec l’entourage du joueur sans que cela n’aboutisse.

Évidemment, il rentre parfaitement dans la description du directeur sportif parisien quand il parle de taille, d’impact. A Monaco, lors de la saison 2016-2017, il avait été énorme au milieu avec Fabinho, dans un 4-4-2. C’est vrai qu’il a eu du mal à retrouver un niveau similaire depuis, mais il a un profil que le PSG n’a pas et il est capable de jouer en numéro 6 devant la défense dans un milieu à trois.

Le nom de Thomas Partey revient également de plus en plus. Le joueur de l’Atlético de Madrid, c’est le joueur à la mode. Il faut dire qu’il a réalisé une saison énorme avec son club. Capable d’évoluer à tous les postes du milieu, à deux ou à trois, il possède une qualité technique très au-dessus de la moyenne, une grosse activité, et de l’impact. Il apporterait donc cette puissance que Leo cherche absolument pour son milieu de terrain.

D’ailleurs, aujourd’hui, le site de Transfermarket proposait de choisir la meilleure destination possible pour le joueur. Parmi les propositions, Atlético, Arsenal, le Bayern, la Juventus, Manchester United et le PSG. Le message a été relayé par JJ Sport, l’agence qui gère les intérêts du joueur, avant d’être retiré, l’agence prétextant une erreur.

Le joueur semble bien sur le départ et son profil pourrait parfaitement s’entendre avec Verratti. Ce duo au milieu pourrait faire des étincelles.

D’autres profils étudiés

Ismaël Bennacer fait partie des joueurs suivis. L’Algérien du Milan AC plait du côté de Doha depuis la CAN remportée avec sa sélection nationale. Léo le connait puisqu’il était encore directeur sportif du club italien quand le joueur évoluait à Empoli et que les discussions ont commencé pour le faire venir.

Lui aussi est capable d’évoluer à tous les postes du milieu, sentinelle ou relayeur. C’est un combattant, mais il est plus à l’aise dans un milieu à trois. Il a pris de l’assurance cette saison, et quand on connait les relations du directeur sportif avec le championnat italien, c’est une piste très sérieuse.

Houssem Aouar est un cas à part. Le lyonnais possède un profil encore différent. Capable de jouer au milieu, à deux ou à trois, il est aussi capable d’évoluer plus haut, comme attaquant excentré gauche. Techniquement, c’est du haut niveau, même s’il manque encore de régularité.

En revanche, c’est un joueur plus souhaité par Doha que par Leonardo. Quand on sait que City s’intéresse au joueur depuis la double confrontation de la saison dernière en ligue des champions, on peut aussi imaginer que les qataris se sont mis sur le lyonnais pour concurrencer leurs meilleurs ennemis d’Abu Dhabi. On peut aussi penser que Xavi, qui apprécie le joueur et qui entraîne aujourd’hui au Qatar, a donné son avis. C’est loin d’être une piste prioritaire, mais sa polyvalence et son profil pourraient devenir une bonne opportunité.

Toujours en Italie, Léo apprécierait le profil de Lorenzo Pellegrini le milieu de terrain de l’AS Roma. Lui aussi est un profil moins défensif. Quand Pastore était blessé l’an dernier, le romain évoluait régulièrement à sa place en trequartista. Mais il fait partie de ses joueurs jeunes, polyvalents mais aussi plus offensif, comme lorsque le directeur sportif parisien s’était penché sur le cas Paqueta.

On pourra ajouter Sandro Tonali, le milieu italien de Brescia dont on avait déjà parlé plus tôt dans la saison (https://parisunited.fr/article-fr/sandro-tonali-la-cible-du-psg/), que Leonardo suit depuis un moment. Le joueur avait privilégié Brescia dans la perspective de l’Euro. Malheureusement, avec la compétition reportée dans un an, ce dernier devrait quitter son club mais privilégier un club italien pour éviter un trop grand changement et mettre en danger sa place en sélection.

Paris United

GRATUIT
VOIR