Actualités du ClubLe ClubLe mercatoLes recrues

Nordi Mukiele : « J’arrive ici pour jouer, pour apprendre, pour continuer à grandir »

Dernière recrue en date du Paris Saint-Germain, Nordi Mukiele est venu apporter de la densité et de la concurrence à la défense parisienne. Dans le cadre de son arrivée, le joueur s’est confié aux médias français. 

En rejoignant le Paris Saint-Germain, l’international français à conscience de changer de monde comme il l’explique ainsi : « Lorsqu’on rejoint un grand club, forcément il y a une part de risque. Après, je pense que je suis préparé. Vous m’auriez posé la question il y a deux ans, je vous aurais dit que je n’étais pas prêt. Aujourd’hui, je sais que je le suis. À Leipzig, j’ai connu l’Europe, des matches références contre Paris, Manchester City ou United. Si un joueur a envie d’évoluer, il doit passer par les grands clubs et aujourd’hui, j’y suis. Et je me sens prêt. Alors oui, c’est un risque, mais un très bon risque.« 

Il poursuit en revenant sur les négociations avec le club de la capitale : « Paris, depuis des années, vise de très grandes choses. Et c’est ce que je cherche. Je suis quelqu’un qui aime gagner. Venir au PSG est quelque chose qui me challenge et qui correspondait à ce que j’avais au fond de moi. Au dernier moment, Chelsea a fait part de son intérêt. À partir du moment où j’avais donné ma parole à Luis Campos… À aucun moment, je n’ai hésité.« 

Ensuite, le défenseur parle de sa nouvelle équipe avec ses mots : « C’est une équipe forte. Regardez les noms dans l’équipe. Après, on ne peut pas toujours lier cela à la mentalité, aux émotions. Il y a de ça, mais il y a autre chose. Je pense simplement que ça demande du temps, une construction. Le PSG a déjà fait une finale, une demi-finale, ça s’est joué à rien. Quand tu arrives à ce niveau, c’est que tu as une base. Et je suis persuadé que ça arrivera un jour de gagner la C1.« 

Avec la présence de Achraf Hakimi, la concurrence sera rude pour le poste de piston droit. Une situation qui ne l’effraie pas : « À Leipzig, j’étais en concurrence avec des internationaux. Je viens pour jouer là où le coach a besoin, pour aider l’équipe. Et donner la meilleure version de moi-même. Il faut se dire que dans chaque grand club européen, il faut avoir des joueurs de haut niveau pour remporter les plus grands trophées. C’est normal. J’arrive ici pour jouer, pour apprendre, pour continuer à grandir. Après, oui, si on m’avait dit, à Laval, que je jouerais un jour avec Ramos, je ne l’aurais pas nécessairement cru.« 

Enfin, le joueur revient sur son identité francilienne qui le relie forcément au Paris Saint-Germain : « Quand j’étais petit, j’allais souvent au Parc, j’ai été ramasseur de balles. Être ici en tant que Parisien, c’est une énorme fierté pour moi, mes proches. Se dire que je vais enfiler ce maillot, c’est une motivation supplémentaire. Je suis un gamin de Montreuil, de l’Île-de-France. On sait que ce n’est pas toujours facile de sortir, de réussir là-bas. J’espère être un exemple pour les prochains. Montrer qu’on peut réussir même en venant de là-bas.« 

Retrouvez l’interview complète dans les colonnes de L’Équipe.

 

Paris United

GRATUIT
VOIR