à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercatoLes recrues

Ce que doit apporter Ramos

Sergio Ramos est officiellement parisien. Même à 35 ans, l’espagnol doit apporter son expérience, sa mentalité tout en étant un vrai renfort sportif.

Depuis ce jeudi 8 juillet, le PSG est le nouveau club de Sergio Ramos pour les deux prochaines saisons. Un renfort de poids après les arrivées de Wijnaldum, de Hakimi et en attendant l’officialisation de Donnarumma.

Ramos, c’est un palmarès exceptionnel : deux Euros (2008, 2012) et une coupe du monde (2010) avec la sélection espagnole, mais aussi cinq ligas (2007, 2008, 2012, 2017, 2020), quatre ligues des champions (2014, 2016, 2017, 2018) et quatre coupes du monde des clubs (2014, 2016, 2017, 2018). C’est aussi un joueur qui joué 846 matchs avec le Real Madrid et qui y a inscrit 124 buts dont certains très importants comme l’égalisation face à l’Atletico en finale de la ligue des champions 2014, dans le temps additionnel. Le Réal s’imposera 4-1 en prolongation.

Sergio Ramos, c’est un défenseur de très haut niveau qui a démarré à Séville avant de rejoindre le Real en 2005. De son arrivée à son départ, il a évolué avec Helguera, Cannavaro, Heinze, Pepe, Carvalho, Varane. Depuis le départ de Canavaro, il est le patron de la défense madrilène, le vrai leader. D’ailleurs, on a souvent constaté la différence de niveau de Varane quand l’espagnol est à ses côtés ou pas.

En arrivant à Paris, il va donc pouvoir apporter son expérience, son caractère, dans un vestiaire où il connait déjà Navas et Hakimi qu’il a connus au Real. Mais surtout, sportivement, c’est un vrai plus.

Un joueur, deux systèmes de jeu

En France, on a souvent tendance à railler un joueur de 35 ans, pensant qu’il est en fin de carrière, qu’il est fini. Même si l’espagnol a connu une blessure importante la saison dernière, il n’y a aucun doute sur le travail qu’il a effectué pour revenir au niveau pendant la trêve, lui qui n’a pas été appelé par Luis Enrique pour disputer l’Euro. Tiago Silva a remporté la ligue des champions avec Chelsea à 36 ans en réalisant une bonne saison. En Angleterre, quand il a signé, personne n’a parlé de son âge.

Pour Pochettino, l’arrivée de Ramos est importante. Elle va lui permettre d’évoluer dans plusieurs systèmes avec une défense à quatre ou à trois. À quatre, elle va mettre de la concurrence sur Kimpembe. L’international français a réalisé un Euro mitigé même s’il fut, sur les quatre rencontres, le meilleur défenseur français. On sait que la concurrence le pousse à élever son niveau, à rester plus concentré et l’arrivée de Ramos est une bonne nouvelle pour lui.

Ça va permettre aussi au coach parisien, en cas d’absence de Marquinhos ou Kimpembe, de compenser avec un joueur de très haut niveau et pas par défaut avec Kehrer, Diallo ou Danilo, l’espagnol étant capable d’évoluer comme axial gauche et droit.

Si Paris devait passer à trois, surtout avec la possibilité d’avoir Hakimi et Bernat dans les couloirs, Ramos en défenseur axial, Kimpembe axial gauche et Marquinhos axial droit, ça parait très solide et très complémentaire. L’espagnol en couverture du français et du brésilien, pas sûr qu’il y ait beaucoup d’équipes en Europe capables de présenter une défense aussi costaude.

Quoi qu’en disent certains, l’arrivée d’un joueur avec le professionnalisme, le niveau et l’expérience de Sergio Ramos, ça ne se refuse. Mais après la théorie et les débats, place au terrain pour confirmer que le PSG a réalisé un gros coup.

Paris United

GRATUIT
VOIR