à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercato

Et si le PSG recrutait en ligue 1 (épisode 2)

Avec la crise et les besoins de l’équipe, même si Leonardo regarde beaucoup à l’étranger, le PSG pourrait penser à renforcer son groupe en ligue 1. Deuxième épisode de notre série avec les défenseurs centraux et les milieux axiaux.

Après avoir balayé les quelques opportunités qui existent en ligue 1 concernant les latéraux, place aujourd’hui aux défenseurs centraux et aux milieux de terrains axiaux. Pour le PSG, trouver un défenseur central est une priorité. L’idéal serait de trouver un troisième joueur capable de concurrencer et/ou de suppléer Kimpembe et Marquinhos sans perdre en qualité.

Pour être honnête, ce joueur n’est pas en ligue 1. En revanche, le club de la capitale pourrait se pencher sur un quatrième axial en devenir pour permettre aux titulaires de souffler tout en le préparant pour le futur. Dans ce profil, en France, le choix est très limité : Aguerd de Rennes. On aurait pu imaginer Simakan, mais il s’est engagé avec le RB Leipzig.

Pour Aguerd, son avantage est qu’il est gaucher. Si Diallo est moins blessé, qu’il arrive à enchainer, il n’y a pas de raison de recruter le marocain. Le problème, c’est que le sénégalais manque trop de matchs pour être une solution fiable en cas de défaillance de Kimpembe. Aguerd rentrerait dans le profil du joueur de rotation mais aussi de titiller le champion du monde français pour lui éviter de rester sur ses acquis.

Au milieu, du choix mais des prix élevés

Avec Herrera, Paredes, Gueye, Verratti, Danilo, le PSG a déjà du monde pour évoluer au milieu devant la défense, que ce soit à deux ou à trois. Mais si le club de la capitale arrive à bien vendre un ou deux joueurs, il peut alors envisager de recruter en ligue 1.

Si le PSG souhaite des profils qui correspondent au 4-2-3-1 voulue par Pochettino, Tchouaméni de Monaco est une vraie option. Habitué à jouer à deux devant la défense, le monégasque réussit une saison de premier ordre : grosse activité, récupération du ballon mais aussi projection, il a franchi un cap avec Kovac. Mais il y a de la concurrence.

Paris peut alors regarder du côté de Lens. A 26 ans, Seko Fofana réalise sûrement sa meilleure saison. Après avoir beaucoup voyagé (City, Fulham, Bastia, Udinese), l’ivoirien a trouvé à Lens l’équipe pour s’éclater. Que ce soit dans l’activité ou la justesse technique, il a réalisé une très belle saison. Son parcours lui a fait emmagasiner de l’expérience. Il y a des joueurs qui arrivent à maturité tardivement et il ne faut pas toujours se dire qu’à 26 ans, être à Lens, ça veut dire quelque chose.

Autre milieu à surveiller, Cheick Doucouré. Âgé de 21 ans, le joueur a été formé à l’academy de Bamako JeanMarc Guillou, gage de qualité. Après des bons matchs en ligue 2, il a explosé cette saison formant avec Fofana avec un vrai milieu de terrain solide et joueur. Avec la marge de progression qu’il possède, ça peut être un vrai investissement sur l’avenir alors que les autres milieux parisiens approchent tous de la trentaine.

Enfin, dans un rôle plus technique et plus créatif, Angelo Fulgini pourrait être une solution. A Angers depuis trois ans, il progresse chaque année et a réalisé une superbe première partie de saison 2020 – 2021. Il est également plus créatif que les autres milieux sur le marché. A 24 ans, il peut s’inscrire comme une doublure à Verratti ou à celui qui jouera 8-10 (relayeur-meneur). C’est peut-être le bon moment pour franchir un nouveau palier. Le PSG pourrait avoir la bonne idée de le faire signer sachant qu’il est suivi par des clubs anglais.

Tous ces joueurs ont des profils intéressants. Personne ne dit qu’il faut les faire signer en tant que titulaire mais non seulement ils pourraient être de belles surprises, mais surtout ils ont tous une marge de progression importante. Arriver dans la rotation, apprendre, progresser puis s’imposer, c’est aussi ça une politique sportive cohérente.

crédit photo: foot-sur-7.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR