à la uneArticleL'équipeLe ClubLe mercatoLes joueurs

Dégraisser, une priorité

Même si le PSG doit recruter et a sûrement commencé les tractations avec plusieurs joueurs, il va également devoir vendre. C’est même une priorité pour construire un groupe cohérent et compétitif.

Avec plus de trente joueurs sous contrat dont une très grande majorité d’internationaux, le PSG a construit un effectif très compliqué à gérer pour un entraîneur. Si on y a joute des secteurs où il y a embouteillage et d’autres où cela manque de concurrence, le club de la capitale va devoir rééquilibrer tout cela.

La première étape de ce renouveau, ce sera donc de vendre un certain nombre de joueurs pour des raisons diverses. Certains parce qu’ils ne donnent pas satisfaction, d’autres pour rééquilibrer la masse salariale et les derniers parce qu’ils ne semblent même plus concernés par le foot.

Dans cette liste, on retrouve des joueurs comme Kehrer, Gueye, Paredes, Rico, Diallo, Kurzawa, Dagba, DinaEbimbe, Draxler, Icardi, voire Danilo, Sarabia et Wijnaldum. Tous ne partiront pas mais cela sera en fonction des offres et des départs. Par exemple, si Paris vendait Herrera et Paredes, peut-être qu’il conserverait Gueye. Ce qui est sûr, c’est que la tâche s’annonce compliquée, de nombreux joueurs, avec des salaires confortables qu’ils ne trouveraient pas ailleurs, n’envisagent pas de partir.

Antero Henrique pour aider à vendre

Pour tenter de vendre, le PSG va recevoir l’aide d’Antero Henrique, ancien directeur sportif du club et qui est aujourd’hui directeur de Qatar Stars League. Il a montré, au PSG et à Porto, qu’il savait vendre, contrairement à Leonardo.

Non seulement le directeur sportif brésilien n’a rien vendu ou presque (Bakker à Leverkusen pour 7M€) mais il a surtout prolongé Draxler et Kurzawa pour quatre ans en doublant même le salaire du français.

Avec les départs souhaités, s’ils se réalisent, il y aura donc la place pour les nouvelles recrues. Le club de la capitale serait à la recherche d’un ou deux joueurs offensifs, de deux milieux de terrain, d’un défenseur central et d’un latéral droit pour suppléer Hakimi. Mais il y aura également la place pour les jeunes.

Avec le départ de Leonardo, Simons ne serait plus opposé à une prolongation. Il faut rappeler que le PSG, pour être dans les règles de l’UEFA pour présenter vingt-cinq joueurs en Ligue des champions, doit avoir huit joueurs formés en France dont quatre au club. Le jeune néerlandais pourrait alors profiter de cette règle.

Mais il reste un problème à régler pour le futur directeur sportif. Alors que les deux gardiens s’étaient exprimés sur les difficultés de vivre la concurrence, et alors que tout semblait aller dans le sens d’un départ de Navas, le costaricien vient de déclarer qu’il se sentait bien à Paris et qu’il n’envisageait pas de quitter le club.

Tout devrait s’accélérer avec la nomination du nouveau directeur sportif (Campos n’a pas été officiellement annoncé) et surtout celle du nouvel entraîneur.

Paris United

GRATUIT
VOIR