centre Ooredoo
à la uneL'équipeLe Club

Juan Bernat, sa renaissance au PSG

Lorsqu’il débarque à Paris en août 2018 en provenance du Bayern Munich, le niveau de Juan Bernat est empreint aux doutes, à la fois sur son état physique dû à des blessures musculaires à répétition, mais aussi sur ses capacités à évoluer. A un an de la fin de son contrat de 3 ans en août prochain, le latéral gauche parisien jouit maintenant d’une autre réputation : celle d’un soldat, d’un joueur précieux, offensif et efficace dans son couloir. 

Le successeur de Maxwell et Berchiche

Dans les rangs du Paris Saint-Germain depuis 2 saisons, Juan Bernat s’est fait une place dans le couloir gauche au point d’avoir gagné ses galons de titulaire auprès de Thomas Tuchel. En championnat comme en Ligue des Champions, il se fait remarquer et s’impose à ce poste où l’ombre de Maxwell plane encore, et au détriment de Layvin Kurzawa. Moins à l’aise dans le repli défensif que ses prédécesseurs, il excelle dans la projection vers l’avant. En 74 matches joués avec le PSG, dont 15 en Ligue des Champions, Juan Bernat aura marqué des buts importants et décisifs, notamment contre Liverpool au Parc des Princes en ouvrant le score (phase de poules de la ligue des Champions 2018-2019, victoire 2-1), ou plus récemment en marquant le second but face à Dortmund en 1/8èmes de finale lors de ce fameux match retour à huis clos.

Les performances de Juan Bernat en ligue des Champions symbolisées par ses 4 buts face à 4 équipes différentes

Une référence en ligue 1

Ce qui caractérise le plus Juan Bernat c’est son activité débordante sur son côté gauche, et en particulier sa participation offensive. La heatmap de sa position moyenne (ci-dessous) prouve sa régularité dans son positionnement à ce poste.

 

Dans le championnat de France, du haut de ses 27 ans, le latéral espagnol est devenu une référence. Il est désigné à juste titre dans l’équipe type de la première moitié du championnat de Ligue 1 2019-2020 par @OptaJean aux côtés de ses coéquipiers Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, Mbappé et Di Maria.

Autre statistique qui place Juan Bernat en tête des joueurs à son poste : le chiffre 42, comme le nombre de ballons qu’il a touché dans la surface adverse en Ligue 1 cette saison, c’est plus que tout autre défenseur, ce qui confirme ses velléités offensives.

L’avenir proche nous dira si l’aventure parisienne de Juan Bernat se poursuit. Mais autant pour la profondeur de l’effectif du Paris Saint-Germain, que dans le coeur des supporters parisiens qu’il a su conquérir, conserver ce spécialiste du poste serait une bonne nouvelle pour tous.

 

Crédits : psg.fr , @OptaJean , sofascore.com ,

Rédaction pour Paris United, Fredi

 

 

Paris United

GRATUIT
VOIR