à la uneAprès matchArticleL'équipeLe ClubRésumé de match

Riyadh Season Team-PSG (4-5) : Le début du 4-4-2 à plat ?

Dans un match folklorique, le PSG a battu une sélection des deux clubs de Riyadh 5-4. Une rencontre pour faire rentrer de l’argent, mais peut-être pas que ça finalement.

Les parisiens étaient donc à Riyadh pour y affronter une sélection des meilleurs joueurs des deux grands clubs de la capitale saoudienne et entraînée, exceptionnellement, par Marcelo Gallardo et qui avait dans son équipe Ronaldo et Luis Gustavo.

La rencontre a été marquée par un festival de buts (9), que le PSG n’a pas rassuré défensivement, que Neymar a manqué un penalty ou que Renato Sanches et Nuno Mendes ont rejoué. Les entrées des jeunes Housni, ZaïreEmery, Gharbi, en plus d’Ekitike ont également été intéressantes. Mais ce n’est peut-être pas tout.

Dans l’animation, on a vu un PSG défendre différemment, en 4-4-2. Les deux lignes de quatre étaient alors composées des quatre défenseurs pour la première et de Neymar à gauche, Sanches et Ruiz dans l’axe et de Soler à droite.

Christophe Galtier répète depuis plusieurs mois qu’il travaille sur un troisième système, après le 3-4-2-1 et le 4-4-2 en losange. On a alors peut-être vu les prémices de ce nouveau système à Riyadh.

Le 4-4-2 à plat, c’est le système que maitrise le mieux l’entraineur parisien. Avec le retour de Sanches, sur lequel compte vraiment Galtier et pour lequel on espère que les blessures vont enfin l’épargner, ce système devient possible.

Plusieurs possibilités pour jouer en 4-4-2 à plat

Dans ce système, si tout le monde est disponible, défensivement, Neymar deviendrait un milieu gauche et Sanches un milieu droit. Il l’a déjà été à Lille, notamment en Ligue des champions face à Chelsea et sa prestation avait été excellente.

Dans ce système, le PSG aurait alors des doublons sur les côtés ce qui peut lui permettre de mieux défendre. Avec le ballon, Sanches aurait la liberté de rentrer à l’intérieur, tout comme Neymar de l’autre côté. Il est également capable de percuter, que ce soit sur le côté ou dans le cœur du jeu. Le portugais pourrait également rentrer à l’intérieur défensivement pour amener de la densité physique.

Dans ce système, Galtier aurait également plusieurs possibilités de composition dans toutes les lignes. Il pourrait faire jouer Mukiele comme défenseur central droit, avec Hakimi comme latéral et Renato Sanches comme milieu droit. Il pourrait également aligner le portugais avec Verratti dans l’axe, mettre Mukiele comme latéral et Hakimi comme milieu dans le couloir. Enfin, il pourrait aussi aligner Danilo avec l’italien pour amener de la taille et avec Sanches à droite, le milieu parisien serait alors plus costaud physiquement. Pour rappel, Tuchel avait déjà utilisé le 4-4-2 avec Neymar et Di Maria dans les couloirs notamment lors de la qualification face à Dortmund.

Alors que le PSG souffre depuis le retour de la Coupe du Monde et que cette rencontre a coupé la seule semaine de travail complète qu’il restait, on a peut-être vu le début du changement de système que souhaite Galtier.

Crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR