à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

Rennes v PSG: Nouvelle désillusion, le titre s’éloigne

Paris s’est éloigné un peu plus du titre en ne ramenant qu’un point de Rennes 1-1. Mais surtout, le PSG n’a toujours pas assuré sa place en ligue des champions pour la saison prochaine.

Redire les mêmes choses, refaire les mêmes constats, match après match. Ce dimanche soir, le PSG devait l’emporter pour continuer à espérer encore un peu. Il est, à deux journées de la fin, à trois points de Lille. Mais il n’a surtout que deux et trois points d’avance respectivement sur Monaco et Lyon.

Ce soir, on a vu les maux du PSG depuis septembre. Des individualités, un collectif inexistant, une idée de jeu incompréhensible, un coach spectateur. Paris a marqué sur un penalty accordé grâce à la VAR, mais ultra logique.

Rennes a essayé, Rennes a poussé et Rennes a réussi à revenir sur un corner converti de la tête de Guirassi. Mais surtout, c’est encore une fois Navas qui a fait plus d’arrêt que le gardien adverse, et c’est encore une fois Navas qui a évité à son équipe une nouvelle défaite.

Paris craque encore

Pour finir, Kimpembe a encore dérapé en envoyant un tacle non maitrisé qui lui a valu son exclusion directe. Encore une fois, Paris a fini à 10 un match qui lui a échappé et ne ramène qu’un point de Rennes.

Ce soir, Draxler a réalisé un enchainement de haute volée puis, plus grand-chose. Neymar a pris le ballon et a joué son match tout seul, dans son coin et perdant près de la moitié des ballons qu’il a touchés. Kurzawa ? Il doit remercier le ciel d’avoir été prolongé de 4 ans la saison dernière. Di Maria a essayé et a encore été remplacé parce qu’on ne peut pas remplacer Neymar. Kean a couru, appelé, puis, à force de ne pas être servi, a abdiqué.

Même si mathématiquement rien n’est terminé, Paris devrait connaitre son troisième échec en championnat après 2012 et 2017 depuis l’arrivée de QSI. Un échec, ça doit servir à rebondir, à réfléchir et à se reprendre. Mais ce soir Draxler et Neymar ont prolongé et finalement, rien ne changera.

crédit photo: RMCSPORT

Paris United

GRATUIT
VOIR