à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

PSG v Troyes : Une victoire au talent

Menés deux fois au score, les parisiens ont trouvé les ressources pour s’imposer face à de valeureux troyens (4-3). Un match qui conclut une belle semaine avec onze buts inscrits en deux rencontres.

En recevant Troyes, le PSG faisait face à un adversaire à priori facile, et ça, après la ligue des champions. On sait qu’il est souvent difficile pour les joueurs de se remotiver quand on passe de la plus grande compétition de clubs au train-train du championnat. Pour éviter ce relâchement, Christophe Galtier changeait quelques joueurs par rapport à mardi. Hakimi, Ruiz, Sanches et Marquinhos démarraient sur le banc tandis que Mukiele, Kimpembe, Soler et Verratti étaient titulaires. Comme annoncé par le coach parisien, le trio offensif était maintenu.

Moins de deux minutes après le coup d’envoi, stupeur. Sur un centre mal renvoyé et face à une défense parisienne statique, Baldé envoyait une volée dans le but de Donnarumma. 0-1.

Paris tentait de réagir, mais par deux fois, Neymar ne concluait pas. Troyes était même tout près re doubler la mise mais heureusement Mukiele, bien revenu, détournait la tentative de Lopes en corner.

Le match était mou, manquait de rythme. Les troyens attendaient patiemment les opportunités de contre. Mais à force d’échanger les passes, Paris allait trouver l’ouverture. Neymar recevait le ballon et trouvait une superbe passe en profondeur pour Soler. L’espagnol éliminait le gardien et marquait dans le but vide. 1-1 après un peu moins de vingt-cinq minutes de jeu. C’était le score à la pause.

Paris entamait un peu mieux la seconde période, mais ça manquait de justesse dans le dernier geste. Et comme en première mi-temps, sur un contre et après à peine six minutes de jeu, Baldé héritait du ballon dans la surface. Pas attaqué par une défense passive, il avait le temps de se retourner et d’ajuster Donnarumma. Troyes reprenait l’avantage et menait 1-2.

Paris encaisse trop sur corners et centres

Heureusement, les parisiens réagissaient immédiatement. Le ballon tournait sans intensité jusqu’à ce que Messi soit trouvé. L’argentin, à environ vingt-cinq mètres, contrôlait et envoyait un coup de canon du pied gauche dans le petit filet. 2-2.

Christophe Galtier décidait alors de faire ses premiers changements, à l’heure de jeu avec les sorties de Vitinha et Kimpembe remplacés par Ruiz et Marquinhos. Paris continuait à pousser. Sur un appel en profondeur de Neymar, Messi trouvait une sublime passe dans les intervalles. Le brésilien finissait d’une frappe croisée. 3-2, Paris menait pour la première fois de la rencontre.

Les partenaires de Marquinhos entraient alors dans une gestion du match. Ils faisaient tourner le ballon tranquillement, attendant la faille. Elle arriva sur une erreur de la défense troyenne. Soler interceptait et était fauché par Gallon. Penalty que transformait Mbappé. 4-2 à un quart de la fin.

Mais les troyens n’abdiquaient pas. Sur un nouveau corner, Palaversa concluait un mauvais renvoi de la défense parisienne. 4-3 et nouveau but encaissé sur corner. C’était le score final.

Christophe Galtier avait donc reconduit le même système et effectué quelques changements. Son équipe eut du mal à entrer dans le match et a plus réagi qu’agi. L’entraineur parisien a de nouveau très peu coaché surtout son équipe a de nouveau encaissé des buts sur coup de pied arrêtés. Un mal qui devient récurrent et très problématique.

Côté joueurs, on aura noté le retour timide de Kimpembe, le bon match de Verratti, le but de Soler et le bon match défensif de Mukiele, qui a empêché plusieurs situations de contres. On aura également vu un bon Messi, un très bon Neymar et un Mbappé avec beaucoup de déchets.

Après avoir souffert, Paris l’emporte et reprend cinq points d’avance sur Lens en tête de la ligue 1. Place à la préparation du déplacement à Turin pour aller valider la première place du groupe de ligue des champions.

Paris United

GRATUIT
VOIR