à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubLes joueursRésumé de match

PSG v Nice : Paris quitte déjà la coupe

Au terme d’un match triste, pauvre, avec un Nice qui était venu défendre et espérer un ou deux contres, les deux équipes ont dû attendre la séance de tirs aux buts pour se départager. Et c’est Nice qui va s’imposer.

En recevant l’OGC Nice, le PSG voulait continuer à conserver son titre de vainqueur de la coupe de France. Pour ce match, privé d’un certain nombre de joueurs blessés ou en sélection, Mauricio Pochettino alignait le onze suivant : DonnarummaDagba, Kehrer, Kimpembe, MendèsVerratti, Danilo, HerreraMessi, Icardi, Draxler. Mbappé démarre donc sur le banc.

Mais que dire de cette première période ? Pas de rythme, des transmissions sans intensité qui ne permettent pas de déstabiliser le 4-4-2 niçois. Heureusement que les parisiens arrivent au moins à mettre assez d’impact pour empêcher les transitions de l’équipe entrainée par Christophe Galtier.

Deux petits éclairs dans cette tristesse. La première après un échange Messi, Herrera pour Verratti mais l’italien croisait trop sa frappe. La seconde après un échange Mendès, Verratti pour Draxler mais cette fois, l’allemand voyait sa tentative détournée par Todibo. À la pause, le score est fort logiquement de 0-0.

Au retour des vestiaires, Paredes remplace le transparent Herrera. Et Paris est tout près de se faire contrer mais Donnarumma s’interpose sur la frappe de Kluivert. À part ça pas grand-chose si ce n’est l’entrée de Mbappé qui réveille un peu le Parc. Quand on a zéro idée, on lance le joueur capable de fulgurance.

Verratti a (presque) tout fait

Dans ce marasme, heureusement qu’il y a Verratti. Devant, derrière, il récupère, organise et tente même sa chance. Sans lui, ce soir, on ne sait pas où en serait le PSG ce soir. Mais sur un contre, encore une fois, paris est tout près du ko mais Danilo se jette pour contrer la tentative de Gouiri. C’est donc la séance de tirs aux buts qui va départager les deux équipes. Après Paredes et Delort, C’est Simons qui va manquer le tir aux buts fatal aux parisiens. Paris ne conservera pas sa coupe de France.

Ce soir, on aura encore vu une équipe sans idée, sans intensité avec quelques fulgurances et un temps fort les cinq dernières minutes de la rencontre. Mauricio Pochettino avait, auparavant, l’argument des matchs tous les trois jours pour justifier les manques de son équipe. Avec un match par semaine depuis la reprise, il n’y a plus d’excuses.

Du côté des joueurs on citera Donnarumma, parfait pour garder le PSG dans le match, Verratti, au four et au moulin, Kehrer et Kimpembe qui ont tenu leur rang, et Danilo pour son sauvetage de la dernière minute. Pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire.

Paris quitte la compétition au stade des huitièmes de finale, ce qui ne lui était plus arrivé depuis Montpellier en 2013-2014 (1/16ème de finale).

Paris United

GRATUIT
VOIR