à la uneActualités du ClubCompétitionsL'équipeRésumé de match

PSG v Lille : Paris s’impose sans forcer

Paris s’impose 2-0 face à Lille en ouverture de la quatorzième journée de ligue 1. Un match sans grande intensité dans lequel le PSG s’est préparé avant d’aller affronter Madrid pour assurer la tête de son groupe de Ligue des champions.

A trois jours de se rendre en Espagne et après la trêve internationale, le PSG recevait Lille, son dauphin de la saison dernière. Verratti absent, Neymar de retour, Mbappé sur le banc, Tuchel alignait une équipe en 4-2-3-1.

Paris démarre doucement et c’est même le LOSC qui se crée la première occasion par Xeka, mais sa frappe est superbement sortie par la main ferme de Navas. Le jeu parisien manque de rythme, de vitesse, d’intensité. Mais comme d’habitude cette saison, intensité et efficacité et ça suffit à tout débloquer.

A la fin du premier quart d’heure, les Parisiens haussent le rythme. Ils récupèrent les ballons plus vite et plus haut. Di Maria décale Gueye qui centre parfaitement pour Icardi, démarqué au second poteau. Nouveau but pour l’Argentin qui n’avait alors touché qu’un seul ballon (1-0, 17ème minute).

Paris insiste un peu puis retombe dans un faux rythme. Kimpembe s’endort et est repris par Ikone, le défenseur parisien fait faute et récolte un carton jaune. Puis, nouvelle occasion parisienne par Gueye sur un service de Bernat mais Maignan repousse.

Juste avant la pause, Paris va de nouveau faire parler son efficacité par son joueur offensif le plus en forme depuis le début de saison. Neymar accélère et perd le ballon mais ce dernier est récupéré par Draxler. L’Allemand décale Di Maria qui se positionne tranquillement pour ouvrir son pied et mettre le ballon hors de portée de Maignan. (2-0, 42ème), c’est le score à la pause.

Une seconde période bien terne

Au retour des vestiaires, le match manque toujours de rythme mais des deux côtés. Les Lillois ne donnent pas l’impression d’avoir les moyens de faire beaucoup plus, même s’ils se créent quelques situations mais Navas veille.

Paris aurait pu prendre le large mais Draxler va tirer au-dessus. A l’heure de jeu, Paris maîtrise sans forcer et on attend presque le coaching de Tuchel pour redonner du piment à ce match.

Il arrive à la 65èmeavec la sortie de Meunier et Neymar et l’entrée de Dagba et Mbappé. Sur son premier ballon, l’international français réveille le Parc, accélère et frappe. Maignan sort le ballon en corner.

Pour relancer le match, Di Maria y met du sien. L’Argentin va garder le ballon, reculer, reculer puis le perdre. Mais même avec ça, Rémy, seul face à Navas, trouve le moyen de glisser et déchire sa frappe que le Costaricien bloque tranquillement. À un gros quart d’heure de la fin, Cavani remplace Icardi. Petit moment de frisson quand Draxler déclenche une superbe frappe mais malheureusement, son ballon va heurter la base du montant de Maignan.

Paris s’impose 2-0 sans avoir été exceptionnel. C’est vrai que ce match suivait une trêve internationale toujours compliquée à gérer avec tous les internationaux parisiens. Niveau timing, il précédait un déplacement à Madrid. Il est vrai aussi que Lille n’a pas obligé les Parisiens à hausser le ton réellement. Alors, Paris continue d’engranger les points en championnat, pas de nouveau  blessé, reprise de Neymar et Meunier, on se contentera de ça ce soir.

Homme du match

Navas : 7 Propre, rassurant, il permet à Paris de ne pas être mené rapidement avec son arrêt sur Xeka et il empêche Lille de revenir sur plusieurs situations, notamment grâce à un excellent placement

Les notes des joueurs

Meunier : 5  Un match de reprise pour lui aussi dans lequel il aura été propre sans en faire trop.

Silva : 5,5  En mode patron, sérieux. Mais a-t-il vraiment été gêné par les Lillois ?

Kimpembe : 5 Encore un moment de déconcentration qui lui coûte un carton jaune.

Bernat : 5,5  Sobre, il n’a pas apporté autant offensivement qu’à son habitude.

Marquinhos : 5  Intéressant dans le combat et défensivement mais il est quand même en difficulté avec le ballon.

Gueye : 5,5  Après sa blessure et les matchs de reprise, il avait l’air moins bien. Son passage en sélection a dû lui faire du bien car, à défaut d’être transcendant avec le ballon, il a retrouvé du volume de course et passeur décisif sur l’ouverture du score d’Icardi.

Draxler : 6  Intéressant, il est monté en régime au fur et à mesure du match. Il aurait même pu être récompensé par un but en fin de rencontre.

Di Maria : 6,5  Remuant, passeur et buteur. Que dire de plus.

Neymar : 4,5  Quelques gestes lumineux mais du déchet notamment dû à un manque de rythme logique après sa blessure.

Icardi : 6  Encore un but, encore des déplacements intelligents qui libèrent des espaces et un jeu de corps intéressant dans les déviations.

Crédit photo : le Parisien

Paris United

GRATUIT
VOIR