à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

PSG v Lille: Paris ne veut pas du titre

Dans le choc de la 31ème journée, le PSG s’incline face à Lille 0-1. Un match dans lequel on aura encore vu les limites de l’effectif, du coaching, mais aussi de la gestion des émotions. Le titre ne semble pas intéresser les parisiens.

Paris avait frappé fort à Lyon avant la trêve internationale. Cet après-midi, il a pris une claque. Ce PSG ne semble pas vouloir plus que cela du titre de champion de France. Alors qu’ils avaient annoncé avoir à jouer 12 finales, les partenaires de Marquinhos en ont déjà perdu deux sur les quatre premières.

Ce PSG-là manque de trop de choses. De régularité d’abord: une semaine, c’est bien, la semaine suivante, c’est catastrophique. La trêve ne peut pas servir d’excuse puisque les lillois avaient plus de joueurs en sélection que le PSG qui avait pu conserver tous ses sud-américains.

Ce PSG-là manque de vitesse dans le jeu, de créativité, d’intensité et de mental. Pour preuve, Neymar a de nouveau craqué dans un match au sommet et reçu un énième carton rouge. Paredes a de nouveau montré qu’il ne pouvait pas jouer quand il y avait juste un peu d’intensité en face. Di Maria a été prolongé on se demande pourquoi. Neymar et Mbappé ont été transparents. Et que dire des latéraux ? Diallo est passé au travers ce soir, quand Kehrer est passé au travers une nouvelle fois. Il parait qu’il faut le faire jouer pour le vendre. Mais à chaque apparition, il perd de la valeur.

Des joueurs en dessous de tout

Pochettino a une nouvelle fois montré ses limites. Oui, il est arrivé il y a trois mois, mais quand même. Que veut faire son équipe avec et sans ballon ? Pourquoi titulariser des joueurs qui, en plus d’être catastrophiques, montrent qu’ils sont dans le trou total mentalement ? Pourquoi attendre toujours aussi longtemps pour faire des changements ? Pourquoi insister avec un système qui n’a fonctionné que face à l’OL et à Barcelone et avec Verratti en numéro 10 ?

Heureusement, il y a Navas, qui a empêché une défaite plus lourde tout en faisant croire qu’un renversement était possible. Heureusement, il y a Marquinhos, obligé de défendre à son poste, de défendre à celui de Kehrer mais, en plus, d’être le seul à réussir un centre. Et heureusement, il y a Kimpembe. Oui, il a quelques lacunes, mais il a fait son match et aujourd’hui, c’est déjà énorme.

À quatre jours du déplacement à Munich, ce PSG inquiète. Lille n’a eu besoin que d’être organisé et sérieux pour s’imposer. Quand on connait le talent du Bayern, ça fait peur. Comme d’habitude, il faudra compter un peu sur un miracle, beaucoup sur Navas et espérer que certains, avec la musique de la Ligue des champions aient décidé de jouer un match de haut niveau. Les prochains jours vont être longs.

Paris United

GRATUIT
VOIR