à la uneArticleL'équipeLe ClubRésumé de match

PSG v Kawasaki Frontale : La confirmation de la défense à trois

Le PSG a donc remporté le premier match de sa tournée au Japon contre le Kawasaki Frontale (2-1). Même si ce n’était qu’un match de préparation, il y a quelques enseignements à tirer.

Après avoir battu Quevilly-Rouen, le PSG jouait donc sa deuxième rencontre de préparation, mais le premier de sa tournée au Japon, en affrontant le Kawasaki Frontale. De nouveau, c’est une équipe en 3-4-1-2 qu’alignait Christophe Galtier.

Pour cette rencontre, Verratti était absent, l’entraîneur parisien considérant qu’il n’avait pas assez de séances dans les jambes (cinq entraînements avec le groupe) pour être sur le terrain. C’est donc avec un milieu GueyeVitinha derrière le trio offensif que le club de la capitale démarrait la rencontre.

Lors de cette première période, on a vu un peu la même chose que la saison dernière. Messi, Neymar et Mbappé se sont énormément cherchés, oubliant souvent de jouer avec leurs latéraux, positionnés très haut sur le terrain. Pourtant, c’est sur une remise d’Hakimi que Messi ouvrait le score.

On a également vu un Ramos, défenseur axial droit, en difficulté. Peut-être qu’intervertir avec Marquinhos serait plus intéressant, le brésilien étant plus à-même que l’espagnol de défendre très haut dans le dos d’Hakimi.

Un Kalimuendo en jambe

Le positionnement de Messi fut intéressant, mais est-ce la meilleure formule avec Neymar ? Le brésilien s’est souvent enfermé dans la défense japonaise et peut-être qu’il serait plus intéressant positionné un peu plus bas.

En seconde période, avec beaucoup de changements, c’est surtout Kalimuendo qui tira son épingle du jeu. Remuant, le titi fut également buteur sur un centre de Bernat suite à un beau une-deux avec Messi. Cette action est symptomatique de ce que peut faire le PSG avec ses latéraux. Quand ils ont été trouvés, il y a eu danger, que ce soit avec Hakimi en première période ou Bernat en seconde. Mais ce fut trop rarement et cela doit être un des axes d’amélioration dans le futur.

Le club de la capitale jouera une nouvelle rencontre samedi (12 heures, heure française contre Urawa Reds). D’ici-là, Galtier devrait avoir récupéré Verratti voire Paredes.

Alors qu’il envisageait un départ direct vers l’Israël pour aller jouer le Trophée des champions face à Nantes, les dirigeants parisiens souhaitent désormais revenir à Paris après le troisième match amical (lundi 25 à 12 heures contre le Gamba Osaka) pour parfaire sa préparation et s’envoler le vendredi 29 pour disputer le Trophée des champions dimanche 31 juillet.

Paris United

GRATUIT
VOIR