à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

PSG v Dijon: Paris expédie les affaires courantes

Paris s’impose sans forcer 4-0 face à Dijon. Mais l’évènement de la soirée, ce fut surtout la composition de départ de Thomas Tuchel.

En récupérant Marquinhos et Draxler, on se disait que Thomas Tuchel alignerait une équipe type avec des joueurs à leurs postes pour parfaire certains automatismes et préparer, un peu, le déplacement à Istanbul. C’était sans compter sur l’art du contre-pied de l’entraineur allemand. Marquinhos débutait la rencontre au milieu de terrain alors que Danilo évoluait en défense centrale.

Pour expliquer ce choix, l’entraineur parisien a évoqué l’aptitude du brésilien à exercer le contre-pressing au milieu. Le faire face à Dijon, est-ce réellement significatif ? De plus, si Danilo n’est pas capable de le faire face au 20ème de Ligue 1, on a de gros doutes qu’il puisse le faire en Ligue des champions.

En tout cas, Paris démarre fort. Marquinhos trouve Bakker. Le néerlandais réussit un contrôle parfait et un centre du même acabit pour trouver Kean, lancé, qui catapulte le ballon dans les filets dijonnais. 1-0 après à peine trois minutes de jeu.

Paris essaie de bien écarter le jeu, de passer par les côtés libérés par les bourguignons qui avaient pris l’option de densifier l’axe. Mais c’est sur un contre emmené par Neymar que le PSG va doubler la mise par Kean, à qui le brésilien offre son premier doublé sous le maillot parisien.

Toujours ce manque d’intensité

Même si Paris mène logiquement 2-0 à la pause, le jeu manque d’intensité, de spontanéité. De plus, les partenaires de Marquinhos se sont fait transpercer beaucoup trop facilement par une faible équipe dijonnaise qui s’est donc créé quelques situations.

La seconde période redémarre avec encore moins de rythme que la première. Comme d’habitude, les parisiens ne courent pas, jouent en marchant et ne se créent pratiquement plus de situations. À l’heure de jeu, Draxler doit sortir sur blessure, lui qui revenait de dix jours sans match à cause d’une blessure.

Heureusement, l’entrée de Mbappé va redynamiser un peu tout cela. Bien lancé en profondeur par Neymar, le français va inscrire le troisième but de son équipe. Puis, quelques minutes plus tard, il va être à la conclusion d’une belle action initiée par le brésilien, qui va trouver Sarabia d’une passe exceptionnelle dans l’intervalle et dans la diagonale. L’espagnol va feinter la frappe et offrir à Mbappé un doublé.

Paris s’impose 4-0 mais c’est juste le minimum face au dernier de Ligue 1 ainsi que la plus mauvaise défense du championnat. D’ailleurs, Dijon s’est encore procuré des situations et même deux ou trois occasions qui auraient pu ramener le score à 2-1 à un moment du match. Malgré cela, on reste dubitatif sur les intentions de Tuchel et sa décision de replacer Marquinhos au milieu alors que le PSG possède, dans son effectif, Danilo et Herrera disponibles ce soir.

Enfin, et même si la Ligue des champions est une compétition à part, on se demande toujours comment le PSG va pouvoir passer d’un match qu’il joue en marchant, sans pressing, à un match à intensité qui l’attend dans dix jours à Leipzig. Paris continue sa série en championnat (six victoires consécutives) et Thomas Tuchel a quatre jours pour préparer son équipe à aller chercher une victoire à Istanbul.

Paris United

GRATUIT
VOIR