à la uneRésumé de match

PSG v Bordeaux, une victoire et une crainte

À trois jours dun déplacement périlleux à Old Trafford en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain retrouve le Parc des Princes pour y affronter Bordeaux dans le cadre de la 24ème journée de Ligue 1 Conforama. Face à l’équipe dEric Bedouet, Thomas Tuchel réalise une large revue deffectif afin d’éviter les blessures de ses joueurs majeurs. Celà n’a pourtant pas empêché Edinson Cavani d’être remplacé à la mi-temps pour blessure. Paris a gagné mais Paris est en alerte. 

Les compositions

Après deux déplacements dans le Rhône, Paris se présente sur sa pelouse dans un 4-4-2 avec Buffon dans les buts. La défense centrale se compose de Thiago Silva, capitaine et Kimpembé. Meunier occupe le côté droit tandis que Nsoki est arrière gauche. Au milieu, c’est le retour de Verratti, après 3 semaines d’absence suite à sa blessure face à Guingamp. Alves l’accompagne. Nkunku et Diaby sont chargés d’animer les côtés afin d’alimenter l’attaque composée de Choupo-Moting et Cavani.

Bordeaux est en 4-3-3 avec Costil portier et capitaine. Palencia, Kounde, Pablo et Sabaly forment la défense girondine. Au milieu, Otavio est positionné en défensif, Basic et Sankharé sont là pour alimenter l’attaque Kamano, Briand et De Préville A noter que Yacine Adli, ancien parisien débute sur le banc.

Hommage à Emiliano Sala

Avant le coup d’envoi, le public parisien et les joueurs applaudissent à la mémoire de l’ancien joueur nantais, Emiliano Sala dont le corps a été retrouvé dans la semaine. Un hommage rempli d’émotion pour l’attaquant argentin, passé par Bordeaux et tragiquement disparu dans un accident d’avion.

 

Domination parisienne, blessure de Cavani

Dès le début de cette rencontre, Sankharé prend rapidement un carton suite à un excès d’engagement, Ruddy Buquet sanctionne le milieu bordelais. Paris s’installe dans le camp girondin. Meunier et Nkunku combinent souvent sur le côté droit. Toujours sur ce côté droit, Alves centre dans la surface, la défense bordelaise repousse mal le ballon et Silva reprend le ballon de volée au second poteau mais Pablo sauve sur sa ligne. Première action chaude pour le PSG (9ème minute). Nsoki se signale en étant averti à son tour après un tacle sévère sur De Préville, carton jaune.

Les parisiens tiennent le cuir (70% de possession) et les girondins semblent nerveux, Kamano prend un nouveau carton jaune, le 3ème en moins de 20 minutes. Sur une superbe ouverture de Verratti dans la surface, Cavani à la limite du hors-jeu, contrôle mais croise trop sa frappe du gauche face au portier bordelais (23ème minute). Dans la foulée, Nkunku bien lancé dans la profondeur sert Choupo-Moting en retrait aux 6 mètres mais le Camerounais tire sur Costil qui repousse le ballon. Le PSG multiplie les occasions, après un relais avec Choupo-Moting, Diaby rentre dans les 16 mètres mais il croise trop sa frappe (29ème minute). Verratti est le maître du milieu donnant le tempo à cette équipe parisienne. Bordeaux se montre rarement dangereux, hormis sur coup de pied arrêté. Silva écope d’un carton jaune suite à une faute sur Kamano.

Paris domine, Alves lance Meunier dans la profondeur qui est accroché par De Préville, penalty. Cavani le transforme prenant Costil à contre-pied (1-0, 42ème minute). Mais l’attaquant parisien se blesse sur sa frappe et sort juste avant la mi-temps. Aucun risque n’est pris par le staff parisien.

Paris mène logiquement à la pause mais Tuchel semble maudit car il perd son buteur vedette qui marque pourtant son 17ème but en 16 matchs de Ligue 1.

 

Verratti ménagé, Buffon décisif

Au retour des vestiaires, Mbappé remplace Cavani sur le front de l’attaque, Bordeaux récolte un nouveau carton jaune suite à une faute de De Préville sur Alves. Les hommes de Tuchel jouent très haut sur le terrain empêchant les girondins de jouer vers l’avant. Pourtant sur une incursion dans le camp parisien, Kamano hérite d’un ballon sur le côté droit de la défense parisienne mais le meilleur buteur bordelais ouvre trop son pied (54ème minute).

A l’heure de jeu, Verratti est remplacé par Paredes. L’entraîneur parisien protège son milieu italien. Sur un contre bordelais, Kamano enroule une jolie frappe du droit mais Buffon réalise une parade magnifique, main opposée (60ème minute). Meunier et Kamano se percutent suite à un ballon dans les airs, les deux joueurs sortent sur civière mais plus de peur que de mal. Paris tient moins le ballon dans cette seconde période et les bordelais s’enhardissent. Ils amènent le danger devant le but parisien. Puis sur un contre, Choupo-Moting se crée une grosse occasion à l’entrée de la surface en multipliant les crochets mais le Camerounais ne frappe pas et oublie un Mbappé démarqué (77ème minute).

Meunier cède sa place à Dagba à 10 minutes du terme. Paris ne parvient pas à marquer ce 2ème but et s’expose aux attaques des hommes de Bédouet. Mbappé manque la dernière occasion parisienne suite à une-deux avec Alves, l’international français met le ballon au-dessus (94ème minute).

Le PSG simpose par le plus petit des scores (1-0) mais perd sur blessure, Edinson Cavani. Les hommes de Tuchel ont assuré lessentiel et se rassurent en championnat. Le bon point de ce match est le retour de Verratti au milieu qui a réalisé une prestation plutôt aboutie. Place à Manchester maintenant !!

 

Les Notes :

Buffon (6,5) : Le portier italien n’a rien eu à faire en première période. Puis il s’est montré solide face aux attaques bordelaises et il est décisif sur la superbe frappe de Kamano.

Meunier (6) : Le Belge a bien combiné sur son côté, il a souvent proposé des solutions et obtient le penalty de la victoire pour Cavani, Remplacé par Dagba qui a cherché à bien défendre.

Thiago Silva (7) : Le capitaine parisien est à créditer d’une performance solide. il a annihilé de nombreuses tentatives girondines. Il est souvent bien placé et a gagné la plupart de ses duels.

Kimpembé (5,5) : L’international français a fait le boulot sans forcer. Plutôt tranchant dans ses interventions défensives mais peu influent dans le jeu.

Nsoki (3) : Le jeune latéral gauche parisien n’a pas gagné de point grâce à ce match. Il a été médiocre sur son côté, écopant  d’un carton jaune qui lui a compliqué la tâche. Prestation à oublier pour lui.

Alves (6) : Le Brésilien a été intéressant dans ce rôle de milieu au niveau défensif. Par contre il a connu un déchet important dans ses passes qui ternit sa prestation.

Nkunku (5,5) : Le milieu parisien a trop cherché à faire des différences balle au pied. Pourtant son entente avec Meunier en début de match était prometteuse. Décevant.

Diaby (4) : Placé milieu droit, le titi parisien n’a fait aucune différence sur son côté et a raté une belle occasion de but en première période, match frustrant de sa part.

Cavani (6,5) : Le meilleur buteur de l’histoire du PSG a beaucoup tenté en attaque et s’est montré disponible. Généreux dans l’effort comme à son habitude, il transforme le penalty de la victoire mais se blesse dans la foulée. Mbappé (5) a tenté de combiner en attaque avec Choupo-Moting mais manque la balle de 2-0 en fin de match.

Choupo-Moting (3): Le géant parisien nous a gratifié d’une performance effroyable. Jamais dans le bon tempo, il n’a jamais trouvé ses partenaires d’attaque et tergiverse sur une énorme occasion. Match vraiment affreux de sa part.

HOMME DU MATCH

Verratti (7,5) : L’italien était partout pendant une heure. Il a donné le tempo à son équipe, distillé de belles passes vers ses attaquants. Il a pu retrouver du rythme et rassuré tout le monde sur sa capacité à tenir sa place face à Manchester United.

Pierre, Rédacteur en chef

Montage, Alien Football