à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

PSG v Benfica : Un nul qui arrange tout le monde

Au terme d’un match fermé et terne, le PSG et le Benfica se séparent de nouveau sur un match nul 1-1. Un résultat qui arrange les deux équipes qui devront remporter un seul de leurs deux derniers matchs pour se qualifier.

Avec la défaite de la Juve à Haïfa (2-0), le PSG avait l’occasion de se qualifier dès ce soir pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais Paris abordait le match dans une atmosphère étrange. Depuis le début de l’après-midi, la rumeur que Mbappé était définitivement fâché et qu’il souhaitait quitter le club le plus tôt possible était venue alimenter l’avant match. En tout cas, Christophe Galtier optait pour son 3-4-2-1 type avec Sarabia qui prenait la place de Messi.

Cette première période ressemblait aux derniers matchs des parisiens. Ça manquait un peu de tout : de mouvement, de vitesse, d’intensité… Tout simplement d’un collectif. Même si la possession était parisienne, on avait l’impression que Benfica utilisait bien mieux le ballon.

Mais voilà, comme d’habitude, deux minutes un peu plus intenses, un peu de contre-pressing et le talent, comme ce décalage de Verratti pour Bernat. L’espagnol obtenait un penalty que transformait Mbappé. 1-0, c’était le score à la pause.

Aucun coaching de Galtier

Les dix premières minutes de retour des vestiaires étaient compliquées. Benfica était plus haut, plus agressif et Paris n’arrivait plus à sortir le ballon comme il fallait. Seule étincelle, cette frappe enroulée de Mbappé qui passait juste à côté. Mais alors que son équipe souffrait, l’entraîneur parisien ne faisait aucun coaching. A la 62ème minute, sur une nouvelle situation dans la surface parisienne, Verratti faisait faute et permettait aux lisboètes d’obtenir un penalty, transformé par Joao Mario. 1-1 à moins d’une demi-heure de la fin.

À un peu plus d’un quart d’heure de la fin, Christophe Galtier se décide enfin à injecter du sang frais en faisant sortir Sarabia pour faire entrer Ekitike. À la 85ème, Ruiz et Mukiele faisaient leur entrée aux places de Vitinha et Bernat. Entre les deux cessions de coaching, il ne se passait rien. Les deux équipes semblaient se contenter du match nul. On croyait au miracle quand Mabppé marquait d’une belle reprise acrobatique mais le français était signalé hors-jeu. Score final 1-1.

Christophe Galtier avait opté pour du classique et sur son onze de départ. Durant la première période, on l’a vu demander à Marquinhos de venir s’intercaler au milieu quand Paris avait le ballon. Mais c’est tout. Malgré une équipe en souffrance, il n’a pas agi sur les évènements en remplaçant certains joueurs plus tôt dans la rencontre. Cela devient problématique.

Côté joueurs, on notera encore l’activité et l’omniprésence du duo VerrattiVitinha. Mbappé a marqué et c’est peut-être déjà bien au terme de cette folle journée. Pour le reste, Danilo a confirmé sa très bonne période, Bernat et Hakimi ont été transparents, tout comme Sarabia, en grande souffrance. Quant à Neymar, il a fait quelques différences, il a travaillé, mais il est quand même un ton en-dessous de ses prestations du début de saison.

Paris reste en tête à égalité avec Benfica. En cas d’égalité, ce sera la différence de buts qui sera juge puisque le match aller et retour entre les deux équipes s’est soldé par le même score. Rendez-vous désormais, dimanche, pour le duel face à l’OM.

crédit photo : PSG.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR