à la uneCompétitionsL'équipeRésumé de match

Paris gifle Montpellier

Paris s’impose facilement devant Montpellier (5-0). Tuchel a fait des choix et la sortie de Mbappé va encore faire parler.

Paris poursuit sa série de victoires et enchaine les bonnes prestations. Pour la réception de Montpellier, Tuchel fait des choix. Il aligne Kouassi en défense et Sarabia devant, laissant Icardi sur le banc.

La première période des Parisiens va être étrange. Un bon début de match avec l’ouverture du score de Sarabia d’une belle frappe enroulée du pied droit par-dessus le gardien montpelliérain. Ce dernier va être expulsé quelques minutes plus tard, sortant au-devant de Mbappé en dehors de sa surface et se servant de son bras pour empêcher le parisien de filer au but. Et là, bizarrement, pendant un gros quart d’heure, Paris va presque arrêter de jouer, se contentant de faire tourner le ballon.

Mais alors qu’on se dirige vers la pause, Di Maria, après un échange avec Sarabia, va inscrire le deuxième but parisien. Puis, sur un corner, c’est le but gag avec un dégagement qui rebondit dans le visage de Congré et le ballon qui termine sa course dans son propre but. 3-0, c’est le score à la pause. Juste avant la pause, on aura pu admirer l’arbitre du match qui semble reprocher à Neymar son comportement et qui lui collera un carton jaune.

En seconde période, Paris déroule. Mbappé, après avoir effacé le gardien, inscrit le quatrième parfaitement servi par Neymar. Puis, c’est Kurzawa qui va y aller de son but, le cinquième pour le club de la capitale. 5-0, la soirée est parfaite, même si les Héraultais mettent beaucoup de coups et que certains joueurs peuvent s’estimer heureux d’être encore sur la pelouse à ce moment du match.

Mbappé irrité

Mais avec Paris, même quand tout va bien, on n’est jamais à l’abri d’une (mauvaise) surprise. Tuchel décide de faire des changements et de donner du temps de jeu à Icardi et Cavani et de sortir Sarabia et Mbappé. Et là, alors que son équipe mène 5-0, qu’il a marqué son but, le Français ne trouve rien de mieux que de se donner en spectacle et en montrant à Tuchel son désaccord sur sa sortie.

A deux semaines de Dortmund, et quand on connait le passé du PSG en Ligue des champions, est-ce le moment de se donner en spectacle comme ça ? Mbappé sait très bien que son attitude va être commentée, interprétée par tous les médias. Et vis-à-vis de ses coéquipiers qui ont passé 70 minutes sur le banc, c’est tout juste passable.

En fin de rencontre, Cavani a inscrit un joli but de la tête. Dommage que la VAR l’ait refusé. En tout cas, pour ceux qui doutaient de son implication après son faux départ, pas de doute, el matador ne trichera pas. Paris l’emporte 5-0 au terme d’un match maitrisé, avec des joueurs qui montrent à Tuchel qu’il peut compter sur eux. Mais franchement, Montpellier n’a posé aucun problème et était plus venu pour mettre des coups que pour jouer au foot. Prochain rendez-vous dès mardi soir, à Nantes, pour poursuivre la série.

Homme du match :

Neymar : 8,5. Franchement, depuis plusieurs semaines, le Brésilien montre pourquoi il a longtemps été considéré comme le meilleur derrière Messi et Ronaldo. Il a des jambes et chaque prise de balle fait mal à l’adversaire. Et lui, il joue avec les autres.

Les notes des joueurs :

Navas : 6. Encore un match sérieux et propre pour le gardien parisien.

Meunier : 5,5. Il n’a pas été en difficulté défensivement. Offensivement, il a essayé d’apporter mais il faut dire que ses partenaires ne l’ont pas beaucoup cherché.

Kouassi : 6,5. Serein, appliqué, il montre, à chaque rencontre, qu’on peut faire appel à lui que ce soit en défense ou au milieu.

Kimpembe : 7. Sans Silva ni Marquinhos, il s’est comporté en patron derrière, solide dans les duels et appliqué dans la relance, prenant moins de risque que d’habitude.

Kurzawa : 6,5. Lui aussi n’a pas été gêné défensivement face à de faibles montpelliérains. Et il a marqué.

Verratti : 6,5. 100 ballons touchés, des passes qui font mal. Le petit italien a fait un bon match.

Gueye : 6,5. Une grosse activité, beaucoup de ballons récupérés. Mais il ne prend pas de risque dans ses transmissions et c’est dommage. Même Neymar lui a fait la remarque à un moment du match.

Sarabia : 7. Buteur et passeur décisif, l’Espagnol montre à chaque sortie qu’il n’est pas loin des titulaires. Il peut poser un doute dans l’esprit de Tuchel.

Mbappé : 6,5. Il a marqué, ok. Mais il a été irritant. Remises ratées, gestes superflus et inutiles, le Français a voulu se mettre au niveau de Neymar. Quand il joue simple pour aller faire mal et qu’il respecte le collectif, il est intouchable. Quand il est comme ce soir, c’est regrettable.

Di Maria : 6,5. Il a marqué un beau but, avec sa spéciale. Il a paru plus en jambes, notamment dans le travail défensif.

Paris United

GRATUIT
VOIR