à la uneArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

Lorient v PSG : À deux minutes de la noyade

Dans le temps additionnel, Icardi évite au PSG de terminer sur une défaite à Lorient (1-1). Le club de la capitale vient de boucler l’année civile en ayant offert un nombre de match abouti et maitrisé qui ne dépasse pas les doigts d’une main.

Dernier match de l’année 2021 et dernière purge. Parce qu’il faut être lucide et honnête : ce mercredi soir, au Moustoir, on a vu une équipe insignifiante. Pourtant, malgré les absents, Pochettino avait encore de quoi aligner une équipe compétitive. Mais le coach argentin opta pour un 4-3-3 avec Ramos sur le banc et un milieu d’une créativité jamais vue : Herrera, Gueye et Wijnaldum.

On ne fut pas déçus. À part une occasion d’Icardi d’entrée et une frappe sur le poteau de Messi, il n’y eut rien. Pas de pressing, pas de jeu pour mettre en danger Lorient. Pire, ce sont les lorientais qui se créèrent le plus de situations. Et c’est logiquement qu’à cinq minutes de la mi-temps, Monconduit va ouvrir le score. 1-0, c’est le score à la pause.

Au retour des vestiaires, Ramos remplaçait Mendès. Paris passa alors entre une défense à trois, à quatre, finalement, on ne comprenait rien, avec Kimpembe latéral gauche. Paris poussait un peu mais c’était encore trop brouillon. Quand ça passait, Di Maria vendangeait, notamment cette frappe pied gauche qui s’en allait bien au-dessus du but de Nardi.

Icardi buteur dans le temps additionnel

Sergio Ramos va même trouver le moyen d’être expulsé suite à un second carton jaune. Mais voilà, comme d’habitude, Paris va égaliser. Hakimi est enfin servi, il fait la différence et centre. Icardi reprend de la tête et égalise. Le latéral qui centre pour un avant-centre, on se demandait si ça allait arriver un jour. 1-1, c’est le score final.

La première période fut ignoble. Mais au-delà du jeu et des ratés, c’est l’attitude des joueurs qui fut insupportable. Herrera, Gueye et Winnaldum n’ont jamais empêché les milieux lorientais de jouer vite vers l’avant, en plus de perdre un nombre incalculable de ballons.

Mais le pire, ce fut Di Maria. Que Messi soit jouable ou pas, qu’il y ait d’autres joueurs démarqués ou pas, Il ne cherche que le numéro 30. La seconde période fut légèrement meilleure, mais étant menés, c’était le strict minimum. Et c’est encore sur un exploit que le PSG va s’en sortir. Qu’on ne vienne pas dire que si Paris avait été efficace, il aurait gagné. Si Lorient l’avait été, le match était plié à la pause.

Mauricio Pochettino vient donc de boucler une année au PSG et il termine sur un symbole : un nul ignoble chez le dix-neuvième de Ligue 1 et plus mauvaise attaque du championnat. À force de compter sur les exploits individuels, tu es puni. À force de n’avoir pas travaillé de collectif, ton équipe est en danger contre Lorient, neuf défaites sur dix derniers matchs disputés.

Et alors que rien ne va, l’entraîneur argentin ne sait ni lire un match, ni faire des choix, ni coacher, ni motiver ses joueurs. La trêve arrive et avec elle, les mêmes interrogations qu’il y a douze mois : où va le PSG ?

Paris United

GRATUIT
VOIR