à la uneActualités du ClubAprès matchCompétitionsL'équipeRésumé de match

Ligue des champions / Leipzig v PSG : Paris en finale

Le PSG jouera, dimanche, la première finale de Ligue des champions de son histoire, après avoir battu le RB Leipzig 3-0. Une rencontre durant laquelle les Parisiens ont été maitres du jeu.

Ça y est. Après 50 ans d’attente, quelques jours après son anniversaire, le PSG se qualifie pour sa première finale de C1. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il l’a mérité.

Pour cette rencontre, Thomas Tuchel avait donc décidé de rester fidèle au 4-3-3 du match face à l’Atalanta mais en alignant Marquinhos – Herrera – Paredes au milieu, et MbappéNeymarDi Maria devant. Et dès le début, on a senti des joueurs parisiens sérieux, concentrés et au-dessus de leur adversaire du soir.

Comme prévu mais contrairement à leurs habitudes, le RB Leipzig décide de jouer plutôt bas pour limiter les espaces pour Mbappé notamment. Ça leur avait réussi face au Bayern en Bundesliga, mais pas ce soir.Marquinhos va ouvrir le score de la tête juste avant la fin du premier quart d’heure. Pendant quelques minutes, le PSG va alors reculer, attendant sûrement une réaction des allemands. Elle ne viendra pas.

Paris au-dessus 

Au contraire, c’est Paris qui donne le rythme au match, alternant parfaitement les phases de possession et accélération, notamment grâce aux passes de Paredes et aux différences de Neymar. Paris n’est pas inquiété et Paris va doubler la mise juste avant la pause. Paredes trouve Neymar qui dévie subtilement pour Di Maria. Et si le Brésilien manque encore ce soir d’efficacité, l’Argentin, lui, est chirurgical et permet au PSG de mener 2-0 à la fin de la première période.

Au retour des vestiaires, Nagelsmann a effectué deux changements et son équipe réagit enfin. Mais c’est brouillon, ça manque de technique, Silva et Kimpembe veillent parfaitement pour renvoyer ce qui passe. Mais alors que le PSG semble dans un temps faible, sur sa première vraie sortie de la seconde période, c’est Bernat, encore lui en Ligue des champions, qui va inscrire le troisième but, et de la tête.

La dernière demi-heure sera maitrisée et les partenaires de Neymar auraient même pu (ou dû) corser encore plus l’addition s’ils avaient mieux joué quelques situations de contre. Mais le résultat est là : Paris s’impose 3-0 et ira défier le vainqueur de Lyon – Bayern Munich pour aller sa première Ligue des champions.

Tuchel a tout réussi

Oui, Nagelsmann s’est sûrement trompé dans son plan de jeu. Oui, son équipe n’a pas pratiqué le football et le pressing qu’elle exerce habituellement. C’est de sa faute, mais aussi celle du PSG.

Parce que de son côté, Thomas Tuchel a tout réussi. Sa compo de départ a été bonne avec Paredes qui a permis de casser les lignes adverses et de trouver régulièrement Neymar entre la défense et le milieu allemand, mais aussi Di Maria par des transversales parfaites. Marquinhos a de nouveau marqué un but important pour lancer le match des parisiens, et Herrera a été énorme dans son volume et juste et simple dans son jeu de passes.

Derrière, Silva et Kimpembe ont tenu le choc, avec un français qui a été excellent dans les duels. Bernat a de nouveau marqué en ligue des champions et il monte en puissance lui qui n‘avait pas joué avant les quarts de finale, si ce n’est une petite heure contre Sochaux. Malheureusement, Kehrer à droite reste le maillon faible de cette équipe. Quant à Rico, il n’a pas été mis à rude épreuve, mais il a bien fait ce qu’il avait à faire.

Devant, Neymar a de nouveau réalisé un très gros match tant offensivement que défensivement (6 ballons récupérés). Dommage qu’il ait de nouveau manqué la finition, mais en espérant qu’il l’ait gardé pour la finale. Mbappé a été bon avant de disparaitre, sûrement pas encore prêt à disputer 90 minutes après sa blessure à la cheville.

Mais l’homme du match, ce fut Di Maria. Deux passes décisives et un but, l’Argentin a également fait sa part de travail défensif, récupérant lui aussi 6 ballons. Son coup franc est déposé sur la tête de Marquinhos et son but permet à son équipe, juste avant la pause, de rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance.

Paris va donc tenter, dimanche soir à 21h, d’aller chercher sa première Ligue des champions. On a le droit de rêver jusqu’à dimanche, et c’est déjà magnifique.

crédit photos : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR