à la uneRésumé de match

Éclipse totale en Bretagne

Si la prochaine et unique éclipse lunaire de 2019 a été annoncée, les guingampais l’ont sans doute devancée. L’En Avant de Guingamp, 20ème de Ligue 1, est de retour au Parc des Princes après avoir éliminé nos parisiens de la Coupe de la Ligue. Le Paris Saint-Germain reste invaincu en Ligue 1. Ce match et ces neuf buts n’ont fait que conforter cette série.

Paris joue la sûreté, sans se fouler …

Dès le début, les bretons jouent très bas, pour défendre au maximum mais en négligeant le milieu de terrain. Cela donne l’occasion aux parisiens d’être très haut et profitent de chaque prise de balle pour envahir la zone adverse. Cela permet entre autres aux parisiens de pouvoir profiter des petits espaces.

La première mi-temps est globalement fade du côté parisien, malgré le but de Neymar à la 11ème puis le doublé de Mbappé à la 35ème puis la 45ème. Pourtant au-delà de la manière, il y a surtout la mauvaise nouvelle du jour : la blessure de Marco Verratti dès la 20ème minute. Il s’agirait d’une entorse « grave » à la cheville. Le joueur est transporté à l’hôpital pour une IRM à la mi-temps. Thomas Tuchel ne veut prendre aucun risque avant le match à Old Trafford. L’italien est remplacé par Julian Draxler.

Paris s’impose largement en première mi-temps, en faisant preuve de réalisme sans trop se forcer.

 

Paris se réveille, MCN on fire

Enseconde période, les parisiens reviennent avec plus d’envie. Julian Draxler a su apporte de lagressivité et applique un bon pressing. Qui sait ce qui s’est dit dans le vestiaire lors de la pause, il semble que les hommes de Thomas Tuchel se soient décidés à se venger de la défaite dix jours plus tôt.

Edinson Cavani ouvre le festival de la seconde mi-temps à la 59ème minute. Moins de deux minutes après, c’est Thiago Silva qui rate une superbe occasion sur un coup de pied arrêté. Il n’a pas fallu plus de cinq minutes ensuite à El Matador pour inscrire son second but. Paris dicte le tempo et commence enfin à imposer sa force.

A la 68ème minute : second but de Neymar, puis Cavani inscrit son troisième but à la 75ème et 100ème au Parc des Princes. El Matador continue de marquer de son empreinte l’histoire du club. Kylian Mbappé suit avec son troisième but à la 80ème. C’est finalement Thomas Meunier, rentré à la place de Thiago Silva, qui enfonce définitivement le clou dans la chair guingampaise. Il faut savoir que la dernière plus grosse défaite de Guingamp au Parc des Princes remonte à 2015, avec un 6 à 0 pour les parisiens.

Paris finit donc sur un score de 9 à 0, dont quatre buts en 15 minutes pour une victoire historique.

Les hommes de Jocelyn Gourvennec ont été totalement dépassés par les évènements, subissant le match au lieu de le jouer vraiment. L’En Avant de Guingamp subit une lourde défaite. Les parisiens ont joué, comme à leur habitude en Ligue 1, de manière très tranquille en première mi-temps avant d’être explosif durant les 45 dernières minutes.

 

Les notes individuelles :

Gianluigi Buffon (8) : Très peu sollicité durant le match, quelques sorties bien réalisées. Le portier italien a passé une soirée froide et tranquille.

Thilo Kehrer (7) : L’allemand a été assez présent et a fait un bon match. Attention toutefois au dosage dans les passes et les centres.

Thiago Silva (7) : Le capitaine brésilien, toujours présent, a livré une prestation très satisfaisante. À noter également son occasion de but de la tête à la 62ème. Thomas Meunier (7) : Entré à la place de Thiago Silva, peu avant le troisième but de Kylian, le latéral belge ne s’est pas forcément illustré mais a le mérite d’avoir cloué le 9ème but.

Marquinhos (7) : Même acabit que son compatriote : un Marquinhos tel qu’on le connaît, présent et finalement assez tranquille.

Juan Bernat (7,5) : Fidèle à son poste, Bernat a réalisé une bonne prestation avec des passes précises sans trop se ménager. Il sera remplacé à la 68ème par Layvin Kurzawa (7) : Une entrée plutôt correcte dans l’ensemble. On notera la passe faite à Cavani pour son centième but au Parc des Princes.

Marco Verratti (6) : Très présent dans le milieu de terrain, le petit hibou est resté sur une prestation classique  jusqu’à sa sortie. On peut regretter sa blessure tout en espérant une blessure pas trop grave dans l’optique du match en Ligue des Champions. Julian Draxler (7,5) : Le jeune allemand est entré à la placede Marco Verratti. Il a su donner un rythme au jeu, de l’intensité et de l’agressivité. Il est arrivé « au bon moment ».

Ángel Di María (6) : Ángel a réalisé une performance plutôt décevante mais sans grosses erreurs pour autant. On notera un certain nombre de tentatives de frappes un peu trop téméraire mais ne cadre pas.

Daniel Alves (7) : Un brésilien plutôt à l’aise dans un poste inhabituel, fruit des expériences de Thomas Tuchel. Avec Neymar, ils ont su apporter du rythme au jeu.

Kylian Mbappé (9) : Très absent durant la première demi-heure, il aura finalement marqué trois des neuf buts ce soir et son entente avec son compère Neymar a fait le reste.

Edinson Cavani (9) : Même chose que pour Kylian, à ceci près que Cavani se présentait beaucoup dans la surface de réparation sans recevoir de passes. Trop d’occasions manquées pour lui. Cavani entre un peu plus dans l’Histoire du Paris Saint-Germain avec son triplé et son 100ème but au Parc des Princes.

Homme du match

Da Silva Santos Junior … NEYMAR (9,5) : Auteur de deux buts et de deux passes décisives, sans compter le rythme qu’il a su imposer ainsi que son omniprésence sur le terrain, le capitaine de la Seleçao est sans conteste l’Homme du match du jour.

Résumé vidéo individuelle de la performance de NEYMAR 

 

Loukman