à la uneActualités du ClubCompétitionsL'équipeLes joueursRésumé de match

Coupe de la Ligue / Reims v PSG : une 10ème finale pour Paris

Paris s’est facilement et logiquement qualifié pour la finale de la coupe de la Ligue. Un match maîtrisé dans lequel les Parisiens auront fait la différence sur trois corners. Seul bémol, la blessure de Marquinhos.

Avec de déplacement à Reims, le PSG voulait gagner son billet pour la finale du stade de France, la dernière de coupe de la Ligue, et rejoindre Lyon, qualifié mardi soir aux tirs au but. Après avoir fait souffler certains joueurs à Lorient, Thomas Tuchel montrait l’importance de ce match. Navas faisait son retour dans les buts. En défense, Marquinhos et Kimpembe forment la charnière avec Meunier à droite et Diallo à gauche. Au milieu, Verratti et Paredes forment le duo devant la défense. Neymar et Draxler occupent les côtés et Mbappé est accompagné de Sarabia devant.

Paris entre bien dans le match, se créant des situations intéressantes. Les Rémois tentent de contrer et se projettent vers l’avant dès la récupération du ballon. Dans l’animation offensive parisienne, on voit beaucoup de permutations, notamment pour Sarabia, Draxler et Neymar. Dès la 10ème minute, Paris obtient un corner suite à un bon échange entre Neymar et Mbappé. Le Brésilien frappe le corner, ballon sortant. Marquinhos, au second poteau, s’élève bien plus haut que tout le monde et envoie, d’une tête piquée, le ballon dans la lucarne de Rajkovic0-1 pour Paris.

Les deux équipes ont du mal à se créer de vraies occasions. Il faut dire que l’état de la pelouse est juste inadmissible pour un club de Ligue 1. Et on n’est qu’à la 30ème minute du match. Paris obtient alors un nouveau corner. Neymar le tire. Romao, gêné par Marquinhos dévie le ballon dans son propre but. 0-2. C’est le score à la pause grâce à un PSG sérieux et efficace sur coups de pied arrêtés.

Kouassi pour le 4000ème but parisien

Au retour des vestiaires, Herrera remplace Draxler, en difficulté mais surtout tout près d’un deuxième carton jaune. Paris continue de gérer sans réussir à inscrire ce troisième but qui pourrait plier le match définitivement. Malheureusement, mauvaise nouvelle pour les Parisiens : Marquinhos quitte le terrain, blessé à l’adducteur, là où il était gêné avant Lorient. Kouassi prend sa place en défense centrale, poste auquel il a été formé. Verratti est alors taclé méchamment par Munetsi, exclu directement. Heureusement pour le PSG, le petit italien se relève. Plus de peur que de mal.

Paris obtient un nouveau corner. Il était dit, ce soir, que le PSG gagnerait sur ses corners. Neymar le tire et dépose le ballon sur Paredes. L’Argentin exécute une superbe volée repoussée par Rajkovic. Kouassi a suivi et marque le troisième but, son premier en professionnel. Le jeune parisien, pas encore professionnel, entre dans l’histoire puisqu’il est l’auteur du 4000ème but du club. En tout cas, ça fait 0-3 à un peu plus de dix minutes de la fin. Choupo-Moting remplace alors Verratti pour les dernières minutes.

Paris s’impose logiquement 0-3 à Reims et ira au stade de France défier Lyon pour remporter la dernière coupe de la ligue, les hommes de Tuchel joueront la dixième finale du club depuis 1995. Rendez-vous dimanche, à Lille, en championnat.

Homme du match

Neymar : 7,5Il continue sur sa lancée de décembre et de début janvier. Il a travaillé, défendu, tiré parfaitement les trois corners des trois buts et trouvé quelques décalages intéressants

.Les notes des joueurs

Navas : 6. Comme d’habitude, sobre et rassurant.

Meunier : 5,5. Il n’a pas été assez recherché sur son côté, alors qu’il était souvent seul. Un match sérieux.

Marquinhos : 7. Impérial défensivement, il s’est offert le luxe d’ouvrir le score et de gêner Romao sur le deuxième but. Sorti sur blessure.

Kimpembe : 6. Un match sérieux, sans prise de risque.

Diallo : 5,5. Propre et appliqué, il a fait le job, même s’il aurait pu apporter un peu plus offensivement.

Verratti : 6,5. Il a récupéré beaucoup de ballons et a, comme d’habitude, trouvé des passes très intéressantes vers l’avant.

Paredes : 6. Moins en jambes qu’en décembre, il apporte quand même de l’impact au milieu. Moins précis dans ses passes.

Draxler : 3,5. Il a semblé perdu sur son côté, ne trouvant pas comment se situer et manquant de puissance dans ses percussions. Remplacé à la pause, tout proche du carton rouge.

Sarabia : 5,5. Il a essayé mais a semblé avoir du mal avec ce poste de deuxième attaquant. Mais il est volontaire.

Mbappé : 6,5. Certes, il ne s’est pas créé d’occasions franches et a montré qu’il avait besoin d’une vraie pointe à ses côtés. Mais il a bougé et surtout il a beaucoup travaillé défensivement.

Herrera : 5,5. Entré sur un côté, il a fait dans la simplicité.

Kouassi : Entré à la place de Marquinhos, il s’est offert un beau cadeau : son premier but en pro, celui qui plie le match et, en plus, le 4000ème du PSG.

 

Crédit photos :psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR