à la uneActualités du ClubArticleCompétitionsL'équipeLe ClubRésumé de match

Coupe de France / OL v PSG : Paris étrille l’OL et verra le Stade de France

Paris se qualifie pour la finale de la Coupe de France en allant s’imposer 1-5 à Lyon. Un match bizarre qui a basculé après l’heure de jeu.

Les joueurs du PSG étaient donc à Lyon pour la dernière étape de cette Coupe de France avant la finale au Stade de France. On attendait la compo avec impatience. Thomas Tuchel aligne en défense, Navas, MeunierKehrerMarquinhosKurzawa. Au milieu, il relance Paredes pour accompagner Gueye. Devant, Neymar est de retour, Mbappé et Cavani enchaînent et Sarabia prend la place de Di Maria, touché face à Dijon mais sur le banc ce soir.

Le début de rencontre est rythmé, Paris se crée les premières situations, mais c’est l’OL qui va ouvrir le score. Au départ, des passes limites, jusqu’à celle de Kurzawa, d’un extérieur du pied totalement raté et évidemment ballon intercepté. Toko Ekambi déborde et centre pour Terrier qui marque. 1-0.

Le premier quart d’heure n’est pas encore terminé que le PSG va égaliser. Corner de Sarabia, dévié de la tête par Kurzawa au premier poteau. Mbappé, bien placé au second poteau conclut. 1-1 après seulement 14 minutes de jeu.

Le rythme se calme un peu. Mais Lyon va se créer une nouvelle occasion par Terrier. Heureusement, le lyonnais va buter sur Navas, bien sorti. A deux minutes de la mi-temps, Paris est tout près de prendre l’avantage. Sur un déboulé de Neymar qui se défait de Dubois, le Brésilien centre parfaitement pour Cavani. L’Uruguayen reprend de volée mais son ballon heurte l’extérieur du poteau de Lopes.

Le score est de 1-1 à la pause. Paris n’a pas offert un visage conquérant. L’équipe joue trop bas et est déjà presque coupée en deux après seulement 45 minutes.

Au retour des vestiaires, alors qu’on pensait Neymar blessé, il est toujours présent. Après un quart d’heure, le PSG n’a pas l’air d’être revenu. Les Parisiens sont dépassés dans l’impact et dans l’agressivité. Quand ils ont le ballon, ça manque de rythme, de spontanéité, de justesse.

Après le penalty, l’OL a explosé

Mais voilà, sur un débordement de Mbappé, son centre est contrôlé par Cavani. Le ballon est arrêté par le bras de Marçal. Penalty pour Paris et expulsion de Marçal pour un second carton jaune. Neymar l’inscrit en prenant Lopes à contre-pied. 1-2 à 25 minutes de la fin. Thomas Tuchel sort alors Gueye pour faire entrer Verratti. Et Paris va faire le trou.

Mbappé récupère un ballon dans camp. Accélération puis fixation de Marcelo. Crochet feinte de frappe et finition. Énorme. Paris mène 1-3.

Sarabia va inscrire le quatrième but parisien suite à un corner mal renvoyé par la défense lyonnaise. L’OL a explosé après une heure de jeu. Logique puisque Garcia a très peu fait tourner sur les quatre dernières rencontres. Mais logique aussi car les Lyonnais avaient déjà souffert contre la Juve et Saint-Etienne en seconde période. Au bout du temps additionnel, Verratti va parfaitement décaler Neymar. Centre pour Mbappé qui inscrit un triplé. 1-5.

Paris s’impose 1-5, surtout grâce à une bonne dernière demi-heure. Mais Paris a manqué de beaucoup de choses en première mi-temps : de justesse, de mouvement, de spontanéité, d’intensité. Contre des Lyonnais fatigués, ça passe. Neymar n’a pas encore retrouvé des jambes, Kehrer ne rassure pas et Gueye n’y arrive plus. Même si Dortmund sera une autre compétition, il faudra un autre PSG mercredi prochain.

Homme du match

Mbappé : 7,5. Il est énervant, parfois insupportable. Mais c’est lui qui égalise, qui amène le centre sur le penalty, qui inscrit le troisième but, tout seul et le cinquième but sur un service de Neymar. Une chose est sûre, c’est qu’il a des jambes.

Les notes des joueurs

Navas : 6. Il ne peut rien sur le but lyonnais, mais il est parfait sur Terrier et empêche le deuxième but de l’OL. Peu sollicité en seconde période.

Meunier : 3. Il a été pris plusieurs fois dans son dos sur des ballons en profondeur. Et offensivement, on ne l’a pas vu.

Kehrer : 3. Lecture du jeu défaillante, mauvais placement, et quand il a le ballon dans les pieds, il a la fièvre. Ca fait peur.

Marquinhos : 5,5. Pas un grand match, mais heureusement qu’il est là, même s’il a eu tendance à un peu trop reculer en première période.

Kurzawa : 3,5. Mauvaise passe sur le but, en difficulté défensivement. Heureusement qu’il dévie le ballon sur l’égalisation parisienne.

Gueye : 3,5. Encore une prestation décevante du Sénégalais. Avec le ballon, on le savait, mais ce soir, même défensivement, il a été mangé. Inquiétant à une semaine de Dortmund.

Paredes : 5,5. Il a apporté de l’impact et des passes vers l’avant. Ca change de Gueye et Marquinhos à ce poste.

Sarabia : 5,5. Au moins il travaille, mais techniquement, sa prestation fut moins aboutie qu’habituellement. Il a fini par marquer le quatrième but de son équipe.

Neymar : 5. Une accélération en première période, un penalty en seconde. Il s’est un peu réveillé les 20 dernières minutes quand tout est devenu plus facile. Passeur sur le 5ème but. Mais c’est trop peu.

Cavani : 5. Il a couru mais il a aussi apporté quelques déviations offensivement. Il a failli marquer mais a vu sa reprise finir sur le poteau.

 

Crédit  photos : psg.fr

Paris United

GRATUIT
VOIR