à la uneCompétitionsOeil du supporter

Marquinhos v Paredes, qui pour accompagner Verratti en Ligue des Champions ?

Marquinhos, un des hommes clés de Tuchel

En l’absence de recrues au milieu de terrain l’été dernier, puis de l’affaire Adrien Rabiot qui n’est plus présent sur les feuilles de match depuis le 18 décembre 2018 et un match de Coupe de la Ligue BKT à Orléans suite à sa non prolongation de contrat dans le club de la capitale, Thomas Tuchel a dû bricoler dès le début de saison pour composer son milieu de terrain. Et c’est à Marquinhos qu’il a confié ce rôle dans le cœur du jeu, au côté de Marco Verratti. Le coach allemand a su déceler son potentiel quand peu de personnes y croyaient. L’international brésilien a connu une progression impressionnante entre le premier match de poule de Ligue des Champions à Anfield et une défaite 3 buts à 2 et le match aller face à Manchester United et la victoire 2 à 0.

Marquinhos a toutes les qualités nécessaires pour passer de défenseur central à milieu de terrain. Il a une grande capacité à anticiper et lire les offensives adverses, ce qui est très important au plus haut niveau car chaque équipe voulant aller loin en Ligue des Champions, a souvent ce joueur capable de couper n’importe quelle action adverse. (La référence sur ces dernières saisons est Casemiro avec le Real Madrid et ses 3 Ligues des champions consécutives). Il a également la technique pour intervenir proprement et un jeu long de plus en plus précis au fil des matchs, ce qui permet de lancer des offensives dans le dos des défenses adverses. Il réussit de plus en plus à ressortir proprement le ballon au milieu de terrain, même quand il est sous pression et surtout il a une immense envie de gagner. C’est primordial d’avoir ce genre de mentalité sur un terrain de foot. Ce n’est pas pour rien que le mot « soldat » ressort souvent pour définir Marquinhos.

Thomas Tuchel a déjà utilisé Marquinhos 15 fois au poste de milieu de terrain défensif, parfois avec un rôle hybride ou notre vice capitaine venait s’intercaler entre les deux défenseurs centraux lorsque Paris avait le ballon (comme face à Liverpool au Parc des Princes), et parfois avec un rôle de marquage individuel comme son match face à Manchester United où il n’a pas lâché Paul Pogba de tout le match. Il est très complémentaire de Verratti dans les phases de récupération où les deux Parisiens harcèlent parfaitement les joueurs adverses et il laisse quasiment tout le temps les clés du camion à notre petit hibou pour la première relance.

 

Paredes, la recrue tant attendue du coach allemand

Seule recrue de notre mercato hivernal, Leandro Paredes a permis à Tuchel de souffler un tout petit peu, lui qui attendait au moins deux recrues dans ce secteur de jeu.

Il a un profil à la Weigl, un autre joueur que le technicien allemand désirait vraiment attirer au Paris Saint-Germain cet hiver. C’est un joueur qui est capable d’assurer défensivement, avec un jeu long excellent et très doué techniquement. Il s’agit d’un joueur créatif et qui perd très peu de ballons, Tuchel peut donc compter sur un renfort fiable, et un style de jeu qu’il aime énormément pour son milieu de terrain. Nous vous en avions fait un portrait détaillé que vous pouvez retrouver ici.

Son intelligence de jeu lui a permit de s’imposer dans les différents clubs ou il est passé (le Zénith Saint-Pétersbourg et l’AS Roma). De plus c’est un joueur qui se blesse très rarement, cela a son importance dans un effectif où ce secteur de jeu n’est pas très fournit. Auteur de sept apparitions depuis son arrivée dans la capitale française, l’international argentin commence à trouver sa place petit à petit dans sa nouvelle équipe. Très bien intégré par les autres joueurs de l’effectif, Leandro n’est pas encore au top physiquement, cela est dû au fait qu’il est resté plusieurs semaines sans jouer.

Marco Verratti et Thomas Tuchel valident déjà l’association Paredes-Verratti au milieu de terrain. Le coach allemand a trouvé que les deux joueurs avaient très bien joué ensemble et qu’il était facile pour eux-deux de se trouver sur le terrain. Suffisant pour être titulaire pour le match retour de Ligue des Champions face à Manchester United le 6 mars, et pour la suite si le PSG se qualifie ?

Avantage Marquinhos ?

 

Dans les 3 derniers matchs de Ligue des Champions, Tuchel a aligné Marquinhos et Verratti au milieu de terrain, en jouant en 3-4-3 et utilisant Marquinhos dans un rôle hybride. Pourquoi le PSG a t-il plus de chances de gagner la Ligue des Champions avec Marquinhos ?

Plusieurs paramètres peuvent nous faire penser cela, à noter qu’en aucun cas nous voulons dénigrer ou critiquer Leandro Paredes. Nous nous basons sur la forme physique, le système qu’utilise le coach parisien et l’expérience dans cette compétition.

Tout d’abord, avec le système qu’utilise Thomas Tuchel en Ligue des Champion (le 3-4-3), il y’a seulement deux milieux de terrain alignés. Sachant que Marco Verratti est un titulaire indiscutable lorsqu’il est disponible, il ne reste qu’une seule place pour l’accompagner. Mettre Marquinhos un véritable « soldat » à ses côtés, capable d’apporter de l’impact et contenir un joueur créatif de l’équipe adverse sera plus judicieux que mettre un autre joueur (Leandro Paredes), qui a un profil similaire à celui de Marco. Les tâches seraient alors partagées et il y’aurait un joueur pour couper les actions adverses et un autre joueur pour la première relance. De ce que nous avons pu voir jusqu’a présent, Paredes va moins au combat que Marquinhos, ce qui peut-être déterminant dans un match de top niveau. Surtout quand l’on sait que le club de la capitale n’arrive pas à dépasser les huitièmes de finale depuis deux saisons.

La forme physique est également un facteur important à prendre en compte. Chaque match de Ligue des Champions est un véritable combat, avec une intensité incroyable, il faut donc pouvoir répondre à ces attentes. Chose pas forcément évidente pour Leandro qui n’est pas encore au point physiquement à cause de son inactivité sur les terrains pendant plusieurs semaines. Marquinhos est le joueur le plus utilisé cette saison par Tuchel avec 46 heures et 42 minutes (soit 32 matchs), il répond toujours présent quand on fait appel à lui. Très utilisé grâce à sa polyvalence, il rend toujours de belles copies et est toujours au top physiquement, il ne déçoit jamais. C’est une valeur sûre du coach allemand cette saison et on imagine mal Thomas Tuchel s’en séparer pour les grosses échéances à venir…

Enfin, l’expérience dans cette compétition est quelque chose d’important, à ne pas négliger. Nous savons que plus la compétition avance, plus les matchs se jouent sur des détails, qu’ils soient défensifs ou offensifs. Et à ce petit jeu là, il n’y a pas photo, le Brésilien a accumulé une certaine expérience européenne depuis qu’il est arrivé au club en 2013. Il comptabilise déjà 43 matchs de Ligues des Champions, pour 4 buts, tandis que l’Argentin est apparu seulement 3 fois dans cette compétition. Ce paramètre peut faire la différence dans l’esprit du coach allemand au moment de faire ses choix.

L’international argentin aurait sans doute plus de chances de commencer dans le onze si le coach allemand décidait de changer son dispositif tactique et de passer à trois milieux axiaux avec par exemple Marquinhos en sentinelle et Marco Verratti et Leandro Paredes un cran plus haut, en milieux relayeurs. Il s’agit d’un autre sujet sur lequel il peut également y avoir débat. En attendant, réponse dans les prochaines semaines pour savoir si Thomas Tuchel aura réussi à trouver la formule pour franchir un cap dans cette compétition, et pourquoi pas soulever la coupe aux grandes oreilles.

Sources : Transfermartk, La Croix

Visuel en-tête : Matthias Design

Paris United

GRATUIT
VOIR