à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

Saint-Etienne v PSG: Bien lancer l’aventure Pochettino

En se rendant à Saint-Étienne, le PSG et son nouvel entraineur devront déjà l’emporter pour rester au contact de Lille et de Lyon. C’est également la première des neuf rencontres qui doit mener les parisiens au match aller à Barcelone.

On avait quitté le PSG sur une victoire contre Strasbourg 4-0 avec Thomas Tuchel sur le banc et près d’une dizaine de blessés. On le retrouve ce mercredi soir (21 heures) à Saint-Etienne avec un nouvel entraîneur, Mauricio Pochettino, mais toujours avec neuf absents. Comme quoi, tout ne change pas au PSG.

Pour préparer cette première rencontre, on ne peut pas dire que l’argentin soit dans les meilleures conditions. Les parisiens n’ont repris l’entrainement que dimanche et le coach n’a pu bénéficier que de trois séances pour préparer son équipe. Mais il devra aussi faire sans Bernat, Kimpembe, Kurzawa, Florenzi, Paredes, Danilo, Neymar et Icardi (blessés) mais aussi Rafinha, positif au COVID-19.

À Saint-Étienne, Paris va affronter une équipe qui a souffert pendant la première partie de saison. Après un très bon début de championnat, avec notamment une victoire à Marseille, les verts ont enchainé onze matchs sans victoire avant de s’imposer à Bordeaux. Ce fut leur seule victoire sur leurs quatorze derniers matchs.

Rajeunis par Claude Puel, ayant perdu Fofana (parti à Leicester), les stéphanois manquent de constance, de solidité défensive, d’expérience. 14ème du classement, il devrait, ce soir, se présenter avec une défense à cinq pour essayer de contenir le club de la capitale.

Bien repartir et préparer le Barça

Habituellement, le PSG est en tête du classement à cette période de l’année. Troisième à un point de Lille et de Lyon, Paris ne doit plus laisser de points en route. Mais le contexte n’est pas idéal.

Pochettino va devoir aller chercher des points, en évitant les blessures, tout en mettant en place ses idées de jeu et avec, en ligne de mire, le match aller à Barcelone le 16 février. Parce que, comme d’habitude, les parisiens et leur nouvel entraineur ne vont être jugés que sur cette double confrontation.

Avec tous les absents, l’argentin a dû faire appel à plusieurs jeunes pour composer son groupe de 18 joueurs. Quant à l’équipe qui devrait démarrer, on s’oriente vers un 4-3-3 avec HerreraGueyeVerratti au milieu. L’interrogation s’oriente plus vers l’animation avec un élément central : Marco Verratti.

Lors de la mise en place, Pochettino a travaillé deux rôles pour le petit italien. Le premier en numéro 10, comme Emery l’avait imaginé à son arrivée. Est-ce une idée pour le futur ou plutôt à cause de l’absence de Neymar, voire de Rafinha, les deux joueurs capables d’occuper ce rôle ? La deuxième option se situe dans un rôle de sentinelle pour permettre une première relance de qualité.

On ne devrait pas voir de révolution avec seulement trois jours d’entrainement, mais il va être intéressant de suivre les comportements des joueurs, mais aussi le coaching en cours de match, de voir si l’entraîneur argentin fait confiance aux jeunes. Le nouvel technicien a neuf rencontres d’ici à Barcelone pour prendre des points et mettre en place ses idées. Cela parait long, mais cela va arriver très vite.

Paris United

GRATUIT
VOIR