à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

PSG v United: Bien débuter la Ligue des champions

Paris entame sa campagne européenne 2020 – 2021 en recevant Manchester United, ce mardi soir, au Parc des Princes. Bien démarrer sera essentiel malgré quelques absences.

Il y a à peine deux mois, le PSG terminait son aventure 2019 – 2020 sur une défaite à Lisbonne face au Bayern (0-1) en finale de la Ligue des champions. Mardi soir, une nouvelle campagne s’ouvre pour les parisiens dans un groupe où ils retrouveront Manchester United, le RB Leipzig et Istanbul Basaksehir.

Pour recevoir les anglais, Thomas Tuchel devra faire sans Paredes, Verratti ni Icardi. Il pourra, en revanche, compter sur Danilo, Neymar, Di Maria, Kurzawa (suspendus en championnat) et, Marquinhos. De quoi proposer une équipe très compétitive.

La dernière fois que United est venu au Parc, c’était il y a dix-huit mois pour la catastrophe qu’on connait. Depuis, le PSG a avancé et s’est relevé. Pour cette rencontre, les parisiens ne devront pas aborder le match comme une revanche. Ce qui s’est passé en 2019, c’est fait, ça fait partie de l’histoire et le match de ce soir n’y changera rien. Les partenaires de Neymar doivent juste l’aborder en voulant le gagner pour bien entamer la phase de groupe, mais aussi pour prendre les points le plus vite possible, dans une formule spéciale cette saison.

Habituellement, les matchs de poule sont espacés de quinze jours. En raison de la crise sanitaire, les trois matchs allers vont se jouer en trois semaines, il y aura une trêve internationale puis, les trois matchs retour. Se qualifier le plus tôt possible, dès la quatrième journée par exemple, permettra à Thomas Tuchel de se concentrer sur le championnat mais aussi de faire tourner afin de ne pas trop taper dans les organismes alors que le calendrier est extrêmement resserré.

La première de Danilo

En fonction des joueurs présents, Navas sera forcément dans les buts. En défense, si la présence de Marquinhos se confirme, le brésilien formera la charnière avec Kimpembe. À droite, ce sera Florenzi. À gauche, on peut imaginer l’entraineur parisien misé sur Kurzawa. Tout d’abord, il apprécie le joueur, et Bakker enchaine en étant le seul à pouvoir joueur en championnat, pour l’instant.

Au milieu, Danilo devrait être la fameuse sentinelle, accompagné par Gueye et Herrera, l’espagnol ayant accompagné Tuchel en conférence de presse d’avant-match. On peut toujours imaginer la surprise Rafinha, mais l’entraineur allemand devrait miser sur des joueurs qu’il connait vraiment.

En attaque, Di Maria, suspendu en Ligue 1, sera aligné avec Mbappé et Neymar, surtout en l’absence d’Icardi. En cas de besoin, même s’il n’est pas très attaché au coaching, le coach parisien disposera donc, sur le banc, de Diallo, de Bakker, de Rafinha (ou Gueye suivant les choix), de Sarabia, Draxler et Kean sur les postes offensifs.

Si le PSG aborde le match comme il faut, que chacun respecte le jeu, la lenteur et la faiblesse de la charnière centrale, même avec l’absence de Maguire, devrait permettre au club de la capitale de s’imposer tranquillement et largement. En tout cas, les parisiens n’affronteront pas leur ancien partenaire, Edinson Cavani, pas retenu dans le groupe et jugé trop juste physiquement. À Paris de faire le travail.

Paris United

GRATUIT
VOIR