à la uneArticleAvant matchCompétitionsL'équipeLe Club

PSG v Troyes : Maintenir le niveau d’exigence

Le PSG reçoit Troyes ce samedi à 17H au Parc des Princes. Un match important pour continuer à creuser l’écart en tête de la ligue avant la trêve due à la coupe du monde.

À peine la belle victoire face à Haïfa (7-2) terminée qu’il faut enchainer avec le championnat et la réception de Troyes avant de se rendre à Turin pour valider la première place du groupe de ligue des champions.

Troyes, c’est le 11ème du championnat qui n’a remporté qu’une seule de ses sept dernières rencontres et qui ne possède que quatre points d’avance sur la 17ème place, directement relégable cette saison.

Le club de l’Aube est un club satellite de City, avec des principes de jeu à mettre en place. C’est ce qui a amené Christophe Galtier à déclarer en conférence de presse que « les troyens   ont une volonté de construire très bas. C’est une équipe qui est agréable à voir jouer. Ils ont gagné deux fois à l’extérieur cette saison. Je ne pense pas qu’ils changeront leur approche, l’ADN de l’équipe est concentré sur le jeu ».

Pour se défaire de cet adversaire, l’entraineur parisien a l’embarras du choix puisqu’il dispose de tout son groupe. Il reste à savoir s’il fera tourner ou s’il préfèrera continuer avec les mêmes joueurs, ou presque.

On a une petite idée puisqu’il a déclaré, en conférence de presse, qu’il fallait continuer à prendre de l’avance en championnat avant la trêve. Il a ajouté qu’il fallait également profiter de ce qui s’était passé mardi soir face à Haïfa offensivement et insister là-dessus. Autrement dit, il y a de grandes chances de revoir le trio démarrer la rencontre.

Faire la différence le plus tôt possible

Comme il l’avait déclaré après Brest, on peut être certain que dans l’esprit du coach, cette force offensive doit permettre à son équipe de faire la différence très vite, ce qui lui permettra, ensuite, de faire des changements plus tôt que d’habitude. Il a insisté sur le fait de faire un gros début de match, ce qui rejoint cette hypothèse. Il a insisté sur le maintien de l’exigence, quelle que soit la compétition ou l’adversaire.

Pour le reste, Verratti devrait faire son retour après avoir manqué le match face aux israéliens pour cause de suspension. Derrière, Kimpembe, entré en cours de jeu en ligue des champions, devrait, lui aussi, débuter pour retrouver du rythme. Ce sera avec Marquinhos ou Ramos puisque Galtier a précisé que Mukiele pouvait dépanner en défense centrale à quatre, mais qu’il avait plus besoin de lui à droite de la défense. Le français devrait donc permettre à Hakimi de souffler un peu quand Mendès devrait prendre la place de Bernat.

Au milieu, pour accompagner Verratti, il reste deux places pour trois joueurs que sont Sanches, Ruiz et Vitinha, Zaïre-Emery semblant plus apte, aujourd’hui, à entrer en cours de match.

Aujourd’hui en tête de la ligue avec deux points d’avance sur Lens, vainqueur vendredi soir de Toulouse (3-0), les parisiens doivent faire le plein avant le départ à la coupe du monde. Comme l’a dit l’entraineur du club de la capitale, « On se doit de gagner, peu importe l’adversaire. Plus on prendra des points d’avance, ça nous permettra, si le calendrier est trop chargé, d’essuyer des contre-performances sans qu’il n’y ait d’incidences au classement ». Aux joueurs, désormais, de mettre en œuvre les souhaits du coach.

Paris United

GRATUIT
VOIR